Accueil Personnalités Décès de Manfred Kremer (1940-2021)

Décès de Manfred Kremer (1940-2021)

0
2
PARTAGER
Kremer

Manfred Kremer appartenait à cette confrérie des « sorciers » de la mécanique, des préparateurs qui ont fait les beaux jours du sport automobile entre les années 70 et 90.

Un sorcier des Porsche

John Fitzpatrick, qui a décroché le premier grand succès de Kremer au championnat d’Europe GT de 1972 au volant d’une 911S, se souvient de Manfred comme d’un ingénieur discret mais très consciencieux et travailleur. « Il travaillait toute la nuit et tout le week-end pour préparer les voitures pour la course (…) Sa force était que ses moteurs n’étaient pas nécessairement plus puissants que ceux des autres, mais ils étaient plus fiables. »

Manfred et son frère Erwin Kremer emmènent leur équipe sur la scène internationale dans le championnat d’Europe des voitures de tourisme en 1967. Dans les années 70, ils se lient avec Porsche, devenant l’une de leurs équipes partenaires fétiches. Ils vont même plus loin en développant leurs propres modèles, dont la fameuse et très virile K3 dérivée de la 935 avec laquelle l’équipe remporte les 24 heures du Mans 1979 aux mains de Klaus Ludwig et des frères Don et Bill Whittington. Avec l’aval de Porsche, Kremer vendait aussi ses modèles à d’autres structures privées, qui ne pouvait pas forcément se payer les voitures usine.Kremer K3

Kremer Racing fait rouler de nombreuses pointures, dont le regretté Bob Wollek. Ironie cruelle de l’histoire, Manfred Kremer décède 20 ans jour pour jour après la tragique disparition du français à Sebring, qui avait été renversé par un camion alors qu’il circulait à vélo.

La « patte » Kremer

Parmi les autres grands succès du Kremer Racing, on peut mentionner le championnat IMSA GT 1980 gagné par le Dick Barbour Racing sur une K3, alors qu’en Europe, Klaus Ludwig a dominé la série DRM allemande en 1979. Kremer a construit sa propre voiture du groupe C, la CK5, pour 1982, avant que le premier lot de Porsche 956 ne soit disponible pour les clients pour 1983. Manfred et son équipe ont continué à développer la 956/962 dans les années 1990, avec un prototype ouvert K8 engagé au Mans jusqu’en 1998. La K8 Spyder, a gagné à Daytona en 1995 avec Christophe Bouchut, Marco Werner, Giovanni Lavaggi et Jurgen Lassig au volant.

Manfred Kremer avait pris sa retraite de l’équipe en 1998, puis racheté l’entreprise après la mort d’Erwin en 2006. L’écurie Kremer poursuit sa route en VLN et dans les compétitions historiques.

Images : wikipedia

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Décès de Manfred Kremer (1940-2021)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Akouel
Invité

« Race » in Peace, encore une légende qui s’en va, un homme est un nom qui renvoie directement à la folie des années 70-80…

luxecar
Invité

Belle époque du sport auto et de l’automobile.

wpDiscuz