Accueil Volvo Volvo va tripler sa capacité de production de VE en Belgique

Volvo va tripler sa capacité de production de VE en Belgique

0
16
PARTAGER

Volvo va tripler la capacité de production de son usine belge de Gand. Une stratégie prise notamment suite à la forte croissance de la demande enregistrée pour ses modèles Recharge.

La capacité de production de Volvo Gand sera multipliée par 3 d’ici 2022

La capacité de production de véhicules électriques de l’usine Volvo de Gand sera triplée d’ici à 2022. A cette date, elle représentera près de 60 % de la capacité totale du site.

« On espère arriver entre l’été et Noël a des capacités de 135.000 voitures 100% électriques », a indiqué Stefan Fesser, administrateur délégué de Volvo Cars Gand.

A l’heure actuelle, l’usine belge produit le XC40 Recharge, premier véhicule 100 % électrique de la marque, ainsi qu’une version hybride rechargeable du XC40.

Le site tourne déjà depuis longtemps à plein régime. Il assemble les XC40 destinées au marché mondial, à l’exception des marchés asiatiques desservis par une usine chinoise.

La production de Volvo Gand en baisse que de 5 % malgré la pandémie

Malgré la pandémie, Volvo Gand a pu produire 194.890 voitures sur l’année 2020, contre 206.225 en 2019. S’il s’agit certes d’une baisse de 5,5%, cela constitue un performance alors que le site a dû fermer ses portes au printemps 2020 pendant 5 semaines complètes.

Le reste de l’année, l’usine a dû tourner à pleine capacité, en trois équipes, 5 jours semaine et même quelques weekends en fin d’année pour compenser.

Second modèle tout électrique produit à Gand en 2021

Le site de Gand accueillera également en 2021 un second modèle tout électrique basé sur la plate-forme modulaire CMA (Compact Modular Architecture), la même que celle de la XC40.

Selon la presse belge, sa production pourrait démarrer dès cette année.

Il s’agit d’une excellente nouvelle pour le site Volvo qui emploie plus de 6.500 personnes, ce qui en fait le plus grand employeur industriel de la région.

L’arrivée d’un nouveau modèle devrait permettre la création de quelque 300 équivalents temps plein supplémentaires à Gand.

La direction belge de Volvo Cars n’a pas souhaité fournir de plus amples précisions sur le nouveau modèle qui sera assemblé à Gand mais l’agence Belga indique de source fiable qu’il pourrait s’agir de la C40, un modèle SUV «urbain».

Les ventes des Volvo Recharge s’envolent

« La décision d’augmenter la capacité de production intervient à un moment où Volvo Cars annonce également ses résultats de ventes annuelles pour 2020 qui ont révélé une forte croissance de la demande pour ses modèles Recharge » (électriques et hybrides). « La part de vente des véhicules Recharge a plus que doublé en 2020 par rapport à 2019 », se félicite par ailleurs le constructeur suédois.

«L’électrification est l’avenir de Volvo Cars», souligne quant à lui Stefan Fesser, administrateur délégué de Volvo Cars Gand.

Volvo prévoit d’accroître ses capacités de production de véhicules électriques au niveau mondial

Si Gand est la première usine Volvo à produire des véhicules tout électriques, le constructeur prévoit d’augmenter sa capacité de production de ce type de motorisation dans ses autres sites mondiaux. D’ici à 2025, Volvo compte réaliser 50% de ses ventes en motorisation électrique et 50 % en déclinaison hybride rechargeable.

Notre avis, par leblogauto.com

Geely, maison mère de Volvo semble donc parier sur l’usine belge pour assurer son avenir dans l’électrique en dehors de la Chine, en mettant le paquet. Car le triplement de la capacité nécessite des investissements supplémentaires. D’autant plus que l’augmentation des capacités de production automobile nécessite d’augmenter les capacités d’assemblage de batteries sur le site.

Un des challenges majeurs du site de Gand sera de continuer « à marche forcée » les formations des employés sur l’électrification des véhicules reconnaît quant à lui l’administrateur délégué de Volvo Cars Gand. « Nous avons déjà une énorme année de formation derrière nous et ce sera encore le cas en 2021 », souligne-t-il.

Sources : Volvo, Presse belge

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Volvo va tripler sa capacité de production de VE en Belgique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AFLC7
Invité
Pendant ce temps PSA délocalise la production de voitures électriques en Slovaquie et au Maroc… Pendant ce temps Renault délocalise en Turquie et en Slovénie quand les Captur et Megane hybrides rechargeables sont produits en Espagne… Pendant ce temps, avec l’aide de nos impôts, ces deux constructeurs « hexagonaux » vendent ces véhicules qui rapportent peu aux ouvriers français… Pendant ce temps les profits, dixit PSA, explosent… Continuons de soutenir ces patrons « financiers » à la française en achetant la camelote qu’ils nous proposent en nous croyant valorisés par une « solution de déplacement » techno geek éco partagée citoyeno responsable, dans deux ans on… Lire la suite >>
panama
Invité
ce n’est pas la faute des patrons français mais des salariés français qui ne veulent plus travailler. 35 heures, RTT, aides sociales olympiennes tout ça ce n’est pas encore assez – on l’a bien vu avec les GJ. La France est coupée en 2 : d’un côté il y a ceux qui se défoncent au travail et dont le pouvoir d’achat augmente, de l’autre des geignards qui en veulent toujours plus sans rien lâcher. Ca se voit bien avec le COVID 19 d’ailleurs. Autour de moi nous sommes quelques uns à avoir mieux travaillé en 2020 qu’en 2019, ce n’est… Lire la suite >>
Navigator84
Invité
Je suis pas totalement d’accord avec toi. Dans la catégorie des gens qui se défoncent, il y a ceux qui voient leur pouvoir d’achat qui stagne, voire diminue. Dans mon secteur, la concurrence européenne fait rage sur un marché en déclin où la production française est soumise à des normes sociales et environnementales disproportionnées par rapport à nos concurrents. À cela s’ajoute un contexte international délétère dû à Trump, au Brexit et au Covid. Et pourtant on rapporte à l’état des devises (export), de la TVA, des taxes et impôts, des cotisations sociales et des emplois. En contre partie, on… Lire la suite >>
Gui
Invité

Du coup comment expliquez vous le succès de l’usine Toyota de Valenciennes?

amazon
Invité

Honnêtement je ne crois pas que les Français veulent moins travailler que les autres salariés.
Et dire que seuls ceux qui ont l’envie on mieux travailler en 2020 qu’en 2019, va le dire à tous ceux dont les boites sont fermés sur décisions administratives!

mich
Invité

Niveau salariés qui se touchent, regardez la suede… Ils en ont ouvertement rien a faire et vous le disent cash. La bas c’est la famille et la nature, le reste on s ‘en fou. En France ca bosse.

KifKif
Invité

Mollo Panama, il y a des gens fort courageux qui gelèrent, et des enc*lés de tocards qui réussissent… Tout n’est pas si Aristotéliciens, le talent et le courage n’effacent jamais complètement le facteur chance…

fder
Invité
Le problème des groupes français est dans la description, il vient de leur stratégie mais aussi du système politique. Dans un monde qui bouge, où il faut innover, prendre des risques, l’industrie automobile française risque de se soviétiser. Je ne suis ni européen, ni américain mais je constate qu’en France, on veut surtout que rien ne bouge. C’est une approche idéologique. Juste à lire les commentaires : 1. L’électrique ça ne sert à rien, ça ne résout pas la pollution (vision statique) 2. L’intelligence artificielle (impossible en pratique, il y aura trop d’erreurs) En gros, restons dans les années 90.… Lire la suite >>
SGL
Invité

Stratégie intelligente de la part des Chinois.
Volvo (et dans une moindre mesure Polstar) devient petit à petit le Tesla Chinois et la tête de pont sur tous les continents.

Mwouais
Invité

Tu oublies Lynck&Co 🙂

SGL
Invité

… Oui, en embuscade, mais Lynck machin est très typé geek et Chinois… Spécial pour les gens que l’image de marque des anciens premiums ne prend pas.
Mais oui, ils sont complémentaires…

amazon
Invité

Pour moi c’est bonnet blanc et… meme actionnaire, même usine de production, meme base.
mais c’est vrai que Volvo a une image plutôt « pépère » même si elle change ces derniers temps quand Lynck&co vise un marché + jeune , urbain

SGL
Invité

Image Suédoise … Jadis, la qualité de l’acier suédois était stratégique, on envahissait son voisin rien que pour garantir l’approvisionnement 😉
Plus l’art et le design suédois… Personne n’a oublié Saab … Enfin pas les moins de 20 ans.

ddd
Invité

Le nouveau modèle sur la chaîne serait pas tout simplement une Lynk&Co ?

Mwouais
Invité

C’était ce qu était annoncé dès 2018 en tous cas.

trg
Invité
C’est sous pavillon chinois que volvo investit le plus en Europe. Polestar devient une gamme à part, la marque sous Geely bénéficiera de l’expertise des chinois dans l’intelligence artificielle et l’électrique (via d’autres partenariats, comme Baidu), en contre partie, les chinois ont acquis l’expertise de volvo dans les parties traditionnels de la voiture mais à faible valeur ajoutée actuellement. Il semble y avoir une bonne synergie. La marque est clairement placée dans le futur. Peut être que Volvo sera le représentant du groupe geely en Europe. Il faut comparer avec les anciens repreneurs de volvo Et on trouvera toujours des… Lire la suite >>
wpDiscuz