Accueil Hybrides Essai Volvo XC40 Recharge T5

Essai Volvo XC40 Recharge T5

224
287
PARTAGER
Volvo XC40 T5

Après les Volvo XC60 et XC90 T8, le constructeur commercialise également le plus petit XC40 en version hybride baptisé « Recharge  T5 ». Nous en avons pris le volant une fois n’est pas coutume, en région parisienne.

Qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente… ce spot a toujours beaucoup de charme

Un XC40 comme les autres

Le Volvo XC40 se pose en concurrent des BMW X1 ou Audi Q3 pour ne citer qu’eux. Et le style maison s’adapte plutôt bien sur une carrosserie aux dimensions plus modestes. Les phares intégrant le « marteau de Thor » lumineux, l’allure cubique, les feux arrière verticaux, tous les codes sont là. En outre, il a droit à un toit que l’on peut choisir d’un coloris différent pour un effet flottant et biton.

Qu’est-ce qui le différencie visuellement d’un XC40 thermique ? Vraiment pas grand-chose. Il faut ou tendre l’oreille, ou regarder l’aile avant gauche où se situe la trappe camouflant la prise pour la recharge. Pas de badge bleu, de calandre verte ou autre élément spécifique qui trahirait la nature de la double motorisation. Pas de quoi ainsi se faire remarquer dans le quartier pour se la jouer plus écolo que le voisin.

Une Dacia Sandero dans le viseur… Nous l’avons dépassée aisément

Un intérieur zen invitant à une conduite cool

À bord, là aussi il n’y a pas vraiment de surprise. Tout d’abord on retrouve l’environnement Volvo commun à tous les modèles de la gamme actuelle. Une planche de bord plutôt horizontale avec une large dalle tactile en position verticale. Pas de compteurs analogiques, mais un écran couleurs derrière le volant. Ici les aérateurs ont tout de même plus de style par rapport à un XC60 ou XC90.

En outre, toutes les commandes et équipements sont identiques. On récupère ainsi toutes les technologies de ses grands frères. Et pour ceux qui le trouveraient plutôt austère, on peut faire le choix d’une sellerie caramel comme dans notre modèle d’essai. Notez que l’emplacement de la batterie nécessaire au système hybride, empiète sur le rangement situé sous l’accoudoir, qui perd ainsi une partie de son espace initial. On apprécie toujours autant en tout cas cette ambiance plutôt zen qui se dégage.

Un petit drapeau vous rappelle l’origine de la voiture

45 kilomètres d’autonomie électrique

Sous le capot on ne trouve pas le même système de propulsion que les modèles T8 de près de 400 chevaux. Sans doute est-il trop lourd sur un gabarit aussi compact. On trouve donc une motorisation T5 se constituant d’un moteur thermique 3 cylindres développant 180 chevaux, associé à un bloc électrique de 82. De plus, en termes de transmission il a droit à une boite 7 rapports, au lieu de 8 sur le reste de la gamme.

La batterie de 10,7 kWh fournit suffisamment d’énergie pour permettre à notre XC40 Recharge T5 de se mouvoir grace à la seule force du moteur électrique. En termes d’autonomie, batterie pleine, il vise une quarantaine de kilomètres. Un chiffre qui apparaît assez réaliste selon nos projections. Toutefois seulement si on évolue dans un environnement purement urbain à 50 km/h en évitant les voies rapides.

Sans la Tour Eiffel, ce spot perd de son intérêt…

Démarrage du 3 cylindres imperceptible

Dans la réalité, on peut également atteindre les 125 km/h sans sortir le thermique de sa veille. Ce qui n’a pas vraiment d’intérêt, autre que celui de vider la batterie à vitesse grand V, puisque dans ce cas de figure l’autonomie fond comme neige au soleil en à peine 20 kilomètres. On peut donc parfaitement s’imaginer vivre sa vie la semaine en agglomération sans consommer une seule goutte de carburant entre deux recharges.

Le reste du temps, si l’on sélectionne le mode « Hybrid », la voiture choisit toute seule quand démarrer le 3 cylindres ou non. D’ailleurs, cela apparaît quasiment imperceptible en termes de vibrations, et il faut parfois regarder derrière le volant l’animation des flux pour vraiment remarquer que le bloc se trouve bel et bien en fonction. Il s’agit du meilleur compromis quand on veut préserver un minimum de batterie, avec une conso alors particulièrement bien maitrisée.

On reconnait une Volvo au premier regard

Consommation élevée sur autoroute

Évidemment on perd tout le bénéfice de cette motorisation quand on s’engage pour un long voyage par la route ou l’autoroute. En effet le chiffre flirte alors aisément avec les 10 litres aux 100 kilomètres, ce qui peut paraître un peu élevé même au regard de la puissance cumulée de 262 chevaux. En mode Power, on a du mal à imaginer une cavalerie aussi fournie à l’usage. Rien de rédhibitoire pour autant, il y a de quoi être à l’aise et effacer un encombrant camping-car.

Néanmoins si l’on veut profiter au maximum de la propulsion électrique et hybride, il faut se mettre un bon œuf sous le pied. Un comportement facile à avoir d’ailleurs, le chassis n’ayant rien de sportif. Il s’agit d’abord d’une simple traction, avec une motricité légèrement perturbée quand on s’énerve un peu sur l’accélérateur. La direction se montre également moins précise que celle d’autres modèles du segment plus dynamiques. Quant au freinage, il demande un petit temps d’adaptation. À environnement zen, conduite zen recommandée.

Il faut une loupe, mais sur ce badge on comprend à quoi on a affaire

Disponible dès 47 900 €

Avant d’évoquer les tarifs, un mot sur les temps de recharge. Il faudra jusqu’à 9 heures sur une petite prise domestique (6A) pour faire le plein d’énergie. Avec une wallbox forte de 7,4 kW, ce délai chute alors en dessous des deux heures. Il faut débourser au moins 47 900 € pour se l’offrir, ce qui le rend sensiblement plus cher qu’un XC40 équivalent thermique. Un 3008 se montre plus abordable, voire plus puissant avec une transmission intégrale suivant les équipements, sans être forcément plus cher que le Suédois. Les professionnels y trouveront leur compte grace aux différents avantages fiscaux. C’est plus discutable pour le particulier, surtout si le litre de carburant reste aussi bas…

+ON AIME
  •  transition douce d’une motorisation à l’autre
  • autonomie électrique en ville
  • Environnement intérieur
ON AIME MOINS
  •  Surcout par rapport aux modèles thermiques
  • Conso élevée sur voie rapide
  • Agrément en conduite dynamique

 

Volvo XC40 Recharge T5
Prix (à partir de)47 900 €
Prix du modèle essayé55 450 €
Bonus / Malus0 €
Moteur
Type et implantation3 cylindres en ligne – Injection directe turbo essence + électrique
Cylindrée (cm3)1 477
Puissance (ch/kW)180+82 élec / 193
Couple (Nm) 265
Transmission
Roues motrices avant
Boîte de vitesses automatique 7 rapports
Châssis
Freinsà disques
Jantes et pneus 235/50 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h) 180
0 à 100 km/h (s) 7,3
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 2 à 2,2
CO2 (g/km) 47 à 51
Dimensions
Longueur (mm) 4,43
Largeur (mm) 1,86
Hauteur (mm) 1,65
Empattement (mm)2,70
Volume de coffre (l)460
Poids (kg) 1 871

Poster un Commentaire

287 Commentaires sur "Essai Volvo XC40 Recharge T5"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ddd
Invité

En voyant le mot « Recharge » j’ai cru que vous essayez la version toute électrique.

ddd
Invité

Ca devient incompréhensible les appellations moteur chez Volvo.
Sur les S/V60 l’hybride rechargeable s’appellent encore « Twin Engine » mais sur le reste de la gamme PHEV prend la nouvelle l’appellation « Recharge ».
Le plus étonnent vient des motorisations micro-hybride, toutes les motorisations prend la lettre « B », que ce soit en diesel (D) ou essence (T).
Chapeau! au service des véhicules d’occasion.

Pour résumé:
100% thermique: D ou T
micro-hybride: B
hybride rechargeable: Recharge T
électrique: Recharge P
Polestar Engineered PHEV: Polestar Engineered T

zaza
Invité

Non-sens ce type de véhicule qui consomme 10 litres aux cents sur autoroute… soit quand même 15€ pour faire 100km.

Je doute que les ventes aux entreprises vont beaucoup recharger à moins que celle ci mettre à disposition de l’utilisateur une borne à la maison avec prise en charge des kw/h.

Didouda
Invité
Il faut être realiste, un SUV essence bva de +/- 200cv consommera à peu près la même chose sur autoroute, et beaucoup plus en ville. Le surcoût pour un particulier, même en incluant les malus sera tout de même difficilement amortissable, mais plus de 80% des ventes se font en société et en LLD. Et là c’est pas pareil : loyers inférieurs ou équivalents et surtout, pas de fiscalité, donc un amortissement immédiat. J’ai bossé 7 ans chez Volvo et vendu un peu moins d’une centaine de phev, les clients rechargent beaucoup plus qu’on ne le croit, certains arrivaient à… Lire la suite >>
mps
Invité

Une SUPERB phev 218 ch ou même la dernière classe a 250e rechargeable me semble plus intéressante. Et personnellement, je trouve que le kuga 2.5 phev le surpasse également.

RICHARD VERBEKE
Invité

Commencez par comparer des véhicules comparables…! Et non un SUV avec une berline et un monospace…

mps
Invité

Concernant le KUGA je maintient mes dires, ce n’est pas un monospace, mais bien un suv. Deuxièmement, les deux autres véhicules cité utilise la même technologie. Je peux vous assurez que les personnes recherchant un véhicule rechargeable, veulent cette technologie avant tout. Une compact, une berline, ou un suv est secondaire.

RICHARD VERBEKE
Invité

Dans ce cas, comparons avec un XC60/XC90 T8 ou une S/V60 T6 ou T8 alors… Véhicules bien en avance chez Volvo (2015 !) que chez les autres constructeurs, notamment « Premium »…

wizz
Membre

mps

si les automobilistes privilégient d’abord la technologie, et ce peu importe le type de carrosserie, alors diable pourquoi Toyota s’emmerderait il à faire des Yaris hybrides, des Corolla hybrides, des HRC hybrides, des Camry hybride alors qu’il suffirait de ne proposer que la Prius….puisque tous ces véhicules utilisent la même technologie hybride de Toyota!!!

Motörhead
Invité

1,8 tonnes, 200 cv, 55 000€ ! Franchement on peut trouver mieux

AXSPORT
Invité

Pauvre 3 cylindres………
Il va pas durer longtemps……

amiral_sub
Invité

il sera pourtant bien peu utilisé

Mwouais
Invité
@amiral disposer de 180 CV et peu l’utiliser c’est comme payer les charges d’entretien d’une piscine privée et d’en jouir 2 fois l’an ? Alors, oui, je comprends que pour justifier un prix élevé il faut pouvoir indiquer sur la fiche commerciale de la voiture 180CV+85CV mais je ne franchirais pas le pas sur un ‘placide’ SUV d’un 3 cylindres et d’une conso potentielle de 10l/100. Pas pour une question de coûts, mais de logique. Certains critiquaient vertement la Touareg de 420 CV V8 et ses 10-11 l/100, on est loin de cet agrément automobile (et pourtant j’appreciE beaucoup Volvo… Lire la suite >>
AXSPORT
Invité

10l/100 minimum sur autoroute avec les gamins, les bagages, etc…

Imaginez avec un coffre de toit en plus…….

panama
Invité

C’est pas une voiture familiale mais une seconde voiture du foyer…

AXSPORT
Invité

à 55 000 boules ?????

Vous êtes milliardaires ?

Mwouais
Invité

@panama: dimensions semblables à un 3008. Son look et son positionnement dans la gamme Volvo fait qu’on le croit plus petit.
Je n’ai pas regardé les cotes interieures mais suffisant pour une famille j’imagine.

Pour les bagages les 460 l du XC40 dominent les 395l d’un 3008.

Finalement, pas un si mauvais positionnement à prix même inférieur si on considère la,puissance.

L’hybride peugeot fait 30 km sur une capacité utile,de 10,3 kwh. Soit 36kwh/100. Équivalent quoi.

Je préfère de loin le,style Volvo évidemment.

Mais un XC40 à ce prox ? Bof

dom
Invité
ddd
Invité

Vous appuyez souvent pour arrivé tout près de la zone rouge du compte tour pour avoir les chevaux?

Moi personnellement je roule couple.

JC Juncker
Invité

Y a pas de couple sur les 3pattes non sportifs.

wizz
Membre

le couple moteur atmo dépend de la cylindrée, déduit des frottements internes (un bi-cylindre est plus coupleux qu’un 4 cylindres)

avec un moteur turbo, c’est pareil indirectement : c’est le volume d’air aspiré par le moteur, donc cylindrée * pression suralimentation, pour avoir un équivalent en atmo

tu dois confondre avec la puissance. Un moteur sportif, 3 cylindres ou pas, peut monter très haut en rpm et produire une forte puissance

wizz
Membre

même un pachyderme tel que celui ci ne demanderait pas plus de 40ch pour rouler à 100km/h, soit la puissance que développe un 3 cylindres atmo 1.2L à mi régime. Pour les accélérations, les reprises, le moteur thermique ne sera pas poussé à fond : c’est le rôle du moteur électrique.

bref, seuls les Allemands roulant à Vmax sur des longues distances avec leur autoroutes sans limitation de vitesse (et encore) peuvent solliciter longtemps le moteur thermique à sa Pmax.

AXSPORT
Invité

Une ineptie sur autoroute

wizz
Membre

et donc dans ce cas, c’est une utilisation en moins où le moteur thermique serait sollicité de toute sa puissance et pendant longtemps…

ddd
Invité

Un 1600cc repartie sur 4 cylindres de 263 chevaux vapeur est il plus résistant?

ddd
Invité

Un piston de 500cc avec 60 ch versus 400cc avec 65,75 ch.

Mwouais
Invité

On pourrait même évoquer la longueur du vilebrequin comme avantage potentiel d’un 3 cylindres que j’ai du mal à acquérir un 3 cylindres à plus de 40CV/cylindres (vas donc savoir pourquoi, je bloque -comme pour un 4 cylindres AMG à plus de 400CV d’ailleurs).
Wizz, si tu veux parler course plutôt que cylindrée, je te laisse la partie technique.

Mwouais
Invité

@ddd mais j’ai mis +1 à ton commentaire logique

wizz
Membre
ce n’est pas parce qu’un moteur n’a que 3 cylindres au lieu de 4 cyl que la course serait plus grande. Ce n’est pas parce qu’on réduit le nombre de cylindres qu’il faudrait compenser par une course plus longue. Ce n’est pas systématique. Tout dépend de ce qu’on recherche : puissance ou rendement Exemple de moteur 1.2L Peugeot 1.2 Puretech 82ch à 5750rpm alésage x course : 75 x 90.5mm https://www.ultimatespecs.com/car-specs/Peugeot/71628/Peugeot-208-5-door-(Facelift-2015)-12-PureTech-82.html Que se passerait il si on réduit à 2 cylindres, tout en ayant la même cylindrée? Course plus longue ou plus courte? Ducati V2, 200ch à 11500rpm alésage x… Lire la suite >>
ddd
Invité

Pour info, il s’agit des caractéristiques de la plus puissante et la plus récente des PureTech, dit « moteur sportif ».

wizz
Membre

Le Puretech est sportif seulement grâce au turbo. Sans lui, vu sa course longue, ça va être laborieux…

wpDiscuz