Accueil Lamborghini Lamborghini SC20 : SC comme « sans casque » ?

Lamborghini SC20 : SC comme « sans casque » ?

0
7
PARTAGER
Lamborghini SC20

Evidemment, SC est pour « Squadra Corse ». Et pour piloter cette Lamborghini SC20 unique, il en faudra un casque vu l’absence de parebrise.

Bon, pour la conduire à allure de Sénateur (verra-t-elle la piste ?), un brushing suffira. Cette Lamborghini SC20 est un nouveau modèle unique – et homologué route – créé avec le Lamborghini Centro Stile pour un heureux client. C’est la barquette qui avait été aperçue camouflée début octobre.

Esthétiquement, ce « one-off » est plus qu’une simple Lambo décapsulée. Tout le dessin a été repris par le centre de style maison, en collaboration avec le client. L’avant par exemple a une aérodynamique totalement repensée à cause de l’absence de parebrise. L’avant ne ressemble à aucune autre production au taureau, même si on retrouve forcément des traits communs avec l’Aventador par exemple. On est dans l’esprit de l’Aventador J de 2012 ou même de la Lamborghini SC18 de 2018.

Ici, les traits sont plus marqués et même creusés, sculptés. Lamborghini précise que les flux d’air ont été optimisés pour rendre la conduite « agréable » tout en ayant une aérodynamique de course. De profil, il y a un peu de l’Essenza SCV12 avec une carrosserie destructurée. La carrosserie est un mélange unique de Bianco Fu avec des touches de Blu Cepheus. A noter que le Bianco Fu est une couleur créée spécialement avec et pour le client.

Toujours le chant du V12 atmo’

L’arrière aussi est une pièce unique avec un immense diffuseur surmonté par deux sorties d’échappement et un immense aileron. Pour cette SC20, pas de « Y » dans les feux mais hexagones coupés en deux par des traits horizontaux simples, un peu comme sur la Lamborghini Sián. L’hexagone se retrouve aussi dans l’entourage global des trois feux de part et d’autre. L’aileron pour sa part est tenu par deux dérives latérales qui se poursuivent jusqu’à ras du bitume ou presque. Il est réglable selon trois positions.

Dans les détails aéros, on peut voir que les rétroviseurs reprennent l’astuce de la F1 avec un conduit intégré à la coque, limitant les perturbations en aval des miroirs. L’avant dispose d’une sortie (duct) à la base de ce qui devrait être le parebrise. Cela permet à priori de faire « sauter » le vent par dessus les passagers. Ces derniers prendront place dans un intérieur lui aussi unique qui mêle du Nero Cosmus et du Bianco Leda avec les couleurs extérieures. Le tout est agrémenté de carbone, beaucoup de carbone.

A l’arrière, on retrouve le V12 atmosphérique de 6 498 cm3 développant 770 chevaux à 8 500 trs/min et 720 Nm de couple à 6 750 trs/min. Le tout est transmis aux quatre roues via la boîte manuelle automatisée à 7 rapports dite ISR (Independent Shifting Rod) et un contrôle de différentiel électronique. Pour passer la puissance à la route, Lamborghini a choisi du 20 pouces à l’avant et 21 à l’arrière en Pirelli PZero Corsa (255/30R20 à l’avant).

Notre avis, par leblogauto.com

Une Lamborghini en version limitée c’est déjà cher. Mais en « one-off » et faite selon les envies d’un client, cela doit atteindre des sommes indécentes. Tant mieux ! Tant mieux que l’automobile fasse toujours rêver et qu’il y a encore des constructeurs pour répondre aux rêves.

Cependant, après, on se rappellera que Lamborghini a décidé de ne plus faire les grands salons automobiles (qui sont de toute façon tous annulés…). Donc pour croiser et admirer cette œuvre unique il faudra être…ultra chanceux (ou proche du propriétaire). Reste donc les photos et les rêves. Ca ne coûte pas cher les rêves.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Lamborghini SC20 : SC comme « sans casque » ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

Elle ne doit pas être si chère que ça : Pas de toit, pas de pare brise, pas d’essuie glace, un moteur « de série » .
Bref, des économies à tous les étages. 😊

Bizaro.
Invité

On a connu Lambo plus inspiré.

J’ai l’impression que Ferrari a relancé une mode avec son duo de barquettes Monza Sp1 et SP2. Elles étaient très réussies il y a quelques années.

C Ghosn
Invité

Avantador J : 2012
SP1 SP2 2019

Will
Invité

J’ai l’impression de voir un Transformer plus qu’une voiture, mais c’est bien fait (même si totalement inutile et surfait). La vue de dessus met bien les formes en relief.

jml
Invité

la vue arrière me fait beaucoup penser à la Countach 🙂

labradaauto
Invité

Ce que j’aime dans ce truc, c’est qu’au point de vue tuning , il n’y a plus rien à faire. Bon les meilleurs éléments vont lui concevoir un micro hard top à ce roasdter. Après on va l’essayer ! Quelle machine !

wpDiscuz