Accueil Daimler Daimler : le comité d’entreprise opposé au 100 % électrique

Daimler : le comité d’entreprise opposé au 100 % électrique

0
68
PARTAGER

Le comité d’entreprise de Daimler a averti le constructeur automobile des dangers de se concentrer sa production uniquement sur les véhicules électriques. « La mobilité électrique est importante, oui. Mais il y a un battage médiatique à ce sujet qui est déclenché par les politiciens et la société », a déclaré le Président du CE Michael Brecht à Automobilwoche.

Les moteurs thermiques ne doivent pas être diabolisés

Brecht a ajouté que les moteurs thermiques ne devraient pas être diabolisés. « L’équilibre climatique global est important, pas le type de propulsion. Planifier sans moteurs à combustion est un coup de poing pour tous ces collègues qui font un excellent travail dans ces domaines depuis des décennies et qui continuent à améliorer cette technologie ».

Les moteurs électriques : pas une panacée

Brecht a ajouté que les moteurs électriques n’étaient pas une panacée. Principaux arguments invoqués : selon lui, il reste difficile de savoir si des quantités suffisantes de batteries seront disponibles, d’où proviendront les matières premières nécessaires, tandis que des incertitudes persistent quant aux progrès de l’infrastructure de charge.

Daimler veut être le 1er constructeur mondial de VE

Cette déclaration voit le jour alors que la direction de Daimler a déclaré cette semaine qu’il souhaitait transformer l’entreprise  en premier constructeur mondial de voitures électriques. Les véhicules électrifiés devraient représenter plus de 50% des ventes d’ici 2030, tandis que dans le même temps, le nombre de modèles de moteurs à combustion devrait être réduit de 70% sur la même période.

Les constructeurs allemands tentent de rattraper leur retard

Les constructeurs automobiles allemands ont tardé à adopter pleinement le passage à la mobilité électrique. Mais la percée rapide de Tesla et la pression politique croissante menée en vue de réduire les émissions polluantes des véhicules les ont incités à parier fortement sur la mobilité électrique, Volkswagen se montrant particulièrement moteur sur le dossier.

Notre avis, par leblogauto.com

Alors que la mobilité électrique semble difficile à mettre en oeuvre, les constructeurs allemands pourraient vouloir tenter de relancer la « mode » des moteurs thermiques.

Pour rappel, pour fêter à sa façon l’anniversaire du dieselgate (5 ans déjà !), le groupe Volkswagen vient de conclure un accord avec le groupe chinois SAIC – son partenaire au sein d’une co-entreprise – pour récupérer les quotas zéro émission de sa filiale électrique MG Motor. Une démarche certes légale mais qui pourrait tout de même faire un peu tousser …. Objectifs : éviter de payer de lourdes amendes pour non respect des objectifs CO2 fixés par l’Union européenne.

Précisons enfin qu’alors que Tesla frappe à la porte de l’Europe et de l’Allemagne via l’implantation d’une nouvelle Gigafactory, Mercedes pourrait ne pas être à la hauteur pour pouvoir relever de front le défi du jeune constructeur de véhicules électriques. Les ventes de la Mercedes EQC, initialement vue comme une « Tesla Killer » ne décollent absolument pas. Miser sur le 100 % électrique face à la concurrence du constructeur américain désormais devant sa porte pourrait s’avérer risqué pour Daimler ….

Sources : Automobilwoche / dpa / Handelsblatt

Poster un Commentaire

68 Commentaires sur "Daimler : le comité d’entreprise opposé au 100 % électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Bah oui… il ne faut pas tuer trop vite la poule aux œufs d’or !

Toto
Invité

Ils ont raison, le tout électrique est une eresie. La recherche sur le coût et la disponibilité des carburants synthétiques non fossiles est à promouvoir énergiquement !

Invité
la clef réside dans la marge brute et nette et surtout le ticket d’entrée (l’investissement). Les carburants liquides perdent la main car ils nécessitent des investissements lourds en terme de production et de distribution (sachant que le pétrole et discrédité du fait de la rareté des nouveaux gisements pétrole conventionnel à forte marge versus l’augmentation de la demande en énergie. La phase Yoyo avant extinction de ce secteur économique a commencée). Le réseau électrique lui est en place et l’effort d’investissement sur les nouveaux gisements d’énergies (ENR – et surtout éolien offshore – en premier lieu qui viennent de prendre… Lire la suite >>
wizz
Membre
automania si les éoliennes prennent le pas sur le nucléaire, c’est aussi parce que dans la plupart des cas, les énergies fatales (éolienne et solaire) ont la priorité sur les autres. Avec le confinement, la conso baisse, alors que les ENR « peuvent » maintenir leur production. Dès lors, facile de dire que les ENR font des progrès colossaux face aux fossiles et nucléaire Ensuite, avec cette priorité sur le marché et grâce aux subventions, les investisseurs dans les ENR ont un retour d’investissement inégalé à 2 chiffres garanti. C’est faisable avec nos subventions et en faisant payer le kWh plus cher… Lire la suite >>
SGL
Invité
@Toto Non mais bien sûr que le tout électrique est une hérésie… Mais le tout électrique, c’est 100 %. Avant d’envisager 100 %, il y a 10 % puis 25 % puis 30 puis 50 et enfin 75 % (d’ici 20 ans) Le 100 % on sera peut-être tous mort d’ici là. La VE est top entre 1 à 300 km aller-retour. J’ai eu encore hier le témoignage d’un collègue (fan de VW… oui, tout le monde ne peut pas être parfait.) lui en Golf8 et sa femme en e-Golf, ils sont super contents de leur e-Golf … Juste un… Lire la suite >>
Invité

la e-golf fait déjà partie de l’ancienne génération de VE, l’actuelle assure 400 km d’autonomie sur parcours mixte en moyenne voir plus (Hyundai, Kia, ZOE, TM3, Polestar, ID3, ID4 etc…) la prochaine (horizon 2023-25) en sera à plus de 600 km de moyenne… le thermique est dead… je l’ai adoré pendant plus de 40 ans mais il est dead.

Greenevans
Invité

Le problème n’est pas que l’autonomie (qui effectivement progresse assez vite), mais aussi et surtout la recharge dans les villes (comme indiqué dans le post de SGL), principalement dans les immeubles de co-propriété! C’est pourtant là que l’intérêt de l’électrique comme myen de lutte contre le réchauffement climatique prend tout son sens…

SGL
Invité

…c’est quand même surprenant (et triste) de voir des gens extrêmement satisfaits de leur VE … mais qui envisagent de retourner au thermique uniquement pour un problème de recharge !

Invité

Je ne sais pas ou sont ces gens sérieusement, une source fiable ?…. le dernier sondage sur les membres de mon groupe à donné 96% de « je ne reviendrai jamais en arrière » 🙂

SGL
Invité

@Automania.
Ah, mais ce sont heureusement des cas extrêmement minoritaires !
Mais combien de Français hésitent à cause de ça dans les villes aux infrastructures anciennes.
Vous installerez des murs coupe-feu + porte coupe-feu + réseau de sprinkler + raccordement au TGBT + enfin box dans votre S-Sol pour pouvoir rouler en VE… et encore si la copropriété vous donne l’autorisation de faire les travaux.
Les 12 travaux d’Hercule…

Invité

jamais entendue parler d’une telle installation !

SGL
Invité

Obligatoire dans les sous-sols et interdit à partir du 3e S-Sol.

Invité

Le « droit à la prise » avance dans les copros et les stations à haute vitesse arrivent en ville (IONITY à annoncé lancer un programme urbain)… chaque chose en son temps, surtout que pour le moment le VE se vend de plus en plus quand même 🙂

SGL
Invité

Bien sûr et heureusement, mais en zone périurbaine et à la campagne, c’est mille fois plus facile… et je vois de plus en plus de Zoe et de Model 3 immatriculés 89.

Invité

les ventes explosent de partout, en ville comme en campagne… la grande bascule va arriver bien plus vite que prévue 🙂

SGL
Invité

PSA, récemment, avait jusqu’à 25 % de commande de versions VE … Un signe durable pour le futur !?
Dans ce cas, le raz-de-marée aurait déjà commencé ?

wizz
Membre

malheureusement, on voit aussi trop de 308 HDI dans le 89, dont une avec une plaque 75….

wizz
Membre
Greenevans Si tu es en ville, avec des immeubles, tu as donc une forte densité humaine. Cela raccourcit donc les distances à devoir faire pour aller quelque part (commerce, travail, activités culturelles, etc…). De plus, cette forte densité humaine permet de rentabiliser une offre de transport en commun. Dès lors, la voiture électrique n’est pas si nécessaire. Elle peut même être contre productive en encombrant la circulation, ralentissant le flux de véhicules dont ceux du transport en commun En revanche, la voiture électrique est bien plus utile en banlieue pavillonnaire, où n’importe quoi peut être loin, voire même pour la… Lire la suite >>
gustave
Invité

la chance de la campagne est de pouvoir recharger à la maison, la c’est évidement un très bon choix.
Mais sorti de la zoé ou la 208 en loc, peux de gens peuvent se permettre la Tesla et préfèrent le C15 LOL

wizz
Membre
Une voiture diesel coute plus chère qu’une essence, mais les gens en achètent quand même, sachant qu’ils pourront amortir cette différence sur la consommation moindre et le gasoil moins cher Avec une voiture électrique, la facture d’électricité est ridiculement faible, et l’entretien bien moindre. Le soucis est le surcout à l’achat, d’autant plus si la voiture est à crédit amplifiant d’autant le surcout. Et donc une manière que l’on peut procéder pour aider les gens à acheter une voiture électrique, c’est le crédit 0%. 120 mois à 250€/mois, ça représente 30000€ Sortir 30000€ au départ, c’est difficile pour beaucoup En… Lire la suite >>
SGL
Invité

Décidément @Wizz, mon mode de vie t’a influencé.
Cela fait des années que je tiens ces propos… Bien !
Je rajouterais presque que la voiture idéale du citadin est une voiture diesel… Tout simplement que l’on l’utilise souvent uniquement pour les longues distances et les vacances.

Mwouais
Invité

@SGL: toi-même dis que ta prochaine sera encore thermique.

Schizophrène ?

SGL
Invité

Euh, la réponse est un peu dans celle de @Toto.
Justement, contrairement à déformer la réalité, je suis confronté à la vraie vie avec les contraintes techniques et fiscales… l’électricité c’est le top dans la théorie… C’est évident, mais il est, pour mon cas, urgent d’attendre !
La VE est bonne quand trajets commuters … Chose que je ne fais presque jamais, et c’est pour cela que j’ai un diesel et j’envisage même d’acheter un bon gros diesel moderne d’occasion dans le futur.

Mwouais
Invité

@SGL alors pourquoi avoir parlé de poule aux œufs d’or pour le thermique ?

Ce serait plutôt l’électrique avec des batteries toujours moins chères et un assemblage facilité. Je doute que la prochaine classe S voit son prix diminuer de 20.000€ parcequ’elle est équipée d’un moteur de grosse lessiveuse plutôt que d’un V12 avec 8.000 pieces et câbles et durites.

SGL
Invité
Parce que l’industrie allemande ne s’est pas gavée avec le succès de leurs voitures thermique depuis presque un siècle !!!? (ce n’est pas un critique… pas de germanophobie, c’est un bon exemple) On ne va pas réécrire l’histoire quand même !? L’arrivée de la technologie électrique redistribue les cartes dans la compétence pour faire des VE … et Renault, paradoxalement n’est pas mauvais (mais exploite très mal son savoir-faire pour le moment). Même PSA, mauvais en 2019, rattrape son retard ! Il est sûr, qu’a terme les VE, avec la loi du nombre seront moins chers, mais pour le moment… Lire la suite >>
SGL
Invité

« Les voitures électriques deviennent de plus en plus chères »
https://www.automobile-propre.com/voitures-electriques-deviennet-de-plus-en-plus-cheres/

« Les voitures électriques coûtent de plus en plus cher »
https://www.autoplus.fr/societe-economie/les-voitures-electriques-coutent-de-plus-en-plus-cher-214877

Moi …j’ai rien dit ! 😉

SGL
Invité

Par contre dans le FUTUR, les voitures électriques devraient fortement baisser.
https://www.capital.fr/auto/pourquoi-le-cout-des-voitures-electriques-devrait-fortement-baisser-1349184
Comme je le disais précédemment !

SGL
Invité

@Mwouais
Franchement… Les chiffres parlent d’eux-mêmes !!!?
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20120927trib000721697/automobile-l-insolente-reussite-allemande.html
L’industrie automobile (thermique) allemande est leur poule aux œufs d’or depuis au moins 1955 !
Je crois que c’est clair !?
…c’est bien l’histoire, on apprend plein de choses intéressantes. 😉

zafira500
Invité

@SGL.
A quel prix (sans vilain jeu de mots)?
D’une forte concentration des groupes? D’une trop forte dépendance à la Chine pour les terres rares? Sans compter que l’on demande aux constructeurs d’électrifier leur gamme alors que les infrastructures pour ne sont pas développées. On en est encore à discuter d’un géant européen de la batterie électrique alors que Tesla, américain, commence à essaimer un peu partout sur notre continent ses Gigafactories.

SGL
Invité

Oui @zafira500, effectivement, il ne faudrait pas que les ventes des VE explosent trop vite, car pour le moment 1/3 à 50 % des composants sont Made in Asia ou China.
Il faudrait presque attendre (mais c’est impossible) l’Airbus de la batterie.
Mais en Europe, on a trop tardé à se lancer sérieusement dans la VE à grande échelle… Manque de clairvoyance de nos élites !?

wizz
Membre

non SGL

Tu es confronté aux contraintes techniques : oui

Mais pour les contraintes fiscales : non.
C’est céder à la tentation du moins cher, du plus pratique, du « pas d’emmerde pour l’utiliser… »

SGL
Invité

Moi … 4€ les 15 mn pour parfois seulement 3 kW … Je réfléchis.
Alors des amis profitent des courses pour faire des recharges gratuites, mais hors de question de faire le plein… et il faudrait partir de Paris avec le plein déjà.
Bientôt, il faudra envisager d’avoir une VE à 1000 km d’autonomie pour pouvoir 10 x 100 km parce que la recharge est problématique…un peu con ?

SGL
Invité

Les BAM sont encore au niveau apprentissages…ils sont relativement bons, mais ils n’ont pas encore fini d’essuyer les plâtres.

versdemain
Invité

Si Mercedes ne vend pas son model EQC, ce n’est la pas la Tesla model S qui ne se vend guère plus en Europe, mais les modèles Audi et Porsche qui remportent le gros lot sur les grosses VE.

Et le groupe VW contrairement à Mercedes a supprimer absolument tout le marketing et les compétitions sportives avec moteur thermique.

Alors que Mercedes est dans un paradoxe Total en claironnant haut et fort qu’il sont leader mondial en compétition F1 (discipline qui vomis sur les grosses batteries et glorifie le gros thermique).

Invité

Audi qui remporte le gros lot des gros VE, vous rigolez? L’e Tron est un échec tout aussi cuisant que l’EQC! Regardez donc les immats…
Et Porsche ? Ils viennent à peine de sortir le taycan qui est le seul VE dans un segment complètement différent. Et en plus on n’a pas assez de recul pour parler de succès ou non.
Vous comparez n’importe quoi…

Mwouais
Invité

Avec plus de 40.000 etron vendus, difficile de parler d’échec (je n’ai pas de chiffres actualisés).

Après, il y a même des effets d’annonce similaires à DS
https://www.4legend.com/2020/laudi-e-tron-est-leader-dans-son-segment-sur-le-marche-mondial/

L’e-tron ne me fait pas rêver et j’attends la berline qui semblait très jolie en concept. Mais vendre autant de voitures à plus 90k€ c’est pas un échec. J’ai toujours beaucoup de doute sur le prix de revient réel sur base d’un cycle de production pour ce véhicule.

SGL
Invité

Enfin, tous ces chiffres sont petits face au « patron » qui est Tesla… et n’oubliez pas que les Model S & X sont en fin de vie… Avant de faire des conclusions hâtives !

versdemain
Invité

Pour les chiffres de Aout en Europe
https://ev-sales.blogspot.com/search/label/Europe

audi . . .e-tron 19716
porsche taycan 5797
telsa model S . 2708
puis
tesla model 3 . 41047
mercedes EQC 5528
jaguar i-pace . 5846

Après effectivement il semble que le EQC soit plus en face et derrière la model 3, mais audi et porsche sont leader sur leur segment en VE.

SGL
Invité

D’accord @versdemain, merci pour les chiffres intéressants
MAIS si l’on veut être juste… il ne faut pas oublier que Tesla fonctionne à 1/3 de ses capacités… entre les arrêts du covid, 1/3 de sa capacité en cours de construction (Allemagne) + les Model S & X en fin de carrière.
Et ils sont livrés par arrivage de bateaux… Effet yo-yo des livraisons.
Le Model 3 est déjà le N°1, mais pourrait encore faire mieux !
Alors après le Covid-19 et la mise en service de la gigafactory Allemande…en 2021 ? …ça va barder !!!

Thomas
Invité

Après ils peuvent aussi s’engager en endurance qui promeut le moteur mi thermique mi électrique 😉

Mwouais
Invité

Ou les caisses à savon…

Invité
Pourquoi écrire des articles aussi ineptes et surtout pourquoi ? Il n’y aura pas de retour en arrière vers le thermique et ce pour tout un tas de raisons. A commencer par le fait qu’une vingtaine d’états (donc de marchés potentiels) et pas des moindres (Angleterre, France, Californie, Inde) ont votés et ou annoncés la fin des moteurs 100% thermiques entre 2025 et 2040 selon les pays. Secundo ce n’est plus un secret que de révéler que le changement de paradigme actuel n’est pas qu’une affaire d’écologistes et de professionnels de la santé publique mais bien une affaire économique sinon… Lire la suite >>
Scal
Invité
Ce qui est pointé, ce n’est pas tant l’arrêt d’une technologie mais la vitesse à laquelle on veut faire la transition. Des lobbyistes poussent sans savoir si ils le font dans la bonne direction (cf déclarations passées de C. Tavares au sujet de l’électrique). L’électrique sera incontournable sur certains segments, l’hybridation sera la réponse pour d’autres, et les carburants alternatifs (alcoolisés, gaz, hydrogène) n’ont pas pu démontré tout leur potentiel, car récents ou étouffés par les mêmes lobbys. Pour un constructeur ou un équipementier, il me semble raisonnable de jouer la prudence car au final c’est lui (et les clients)… Lire la suite >>
Invité

Tavares (que j’apprécie par ailleurs) se fait tout petit tant il s’est contredit par petit calcul politique sur le VE… lisez plutôt ici (et je vous conseil en passant de voir ce film documentaire explosif qui sera bientôt montré au public après deux ans de travail) : https://www.automobile-propre.com/a-contresens-marc-muller-explique-son-film-explosif-sur-la-voiture-electrique/

Scal
Invité

La lecture de l’article confirme mon propos (bien qu’il faille attendre le film …) : tout incite à la prudence vis à vis d’un déploiement massif du VE.
Quant à C. Tavares, je faisais référence à son discours mettant en garde sur le jugement qu’en fera « l’opinion » (politiques, citoyens) dans 20 ans, à l’image de la diabolisation du Diesel récemment après son matraquage durant les années 2000.

Invité

je ne vois pas ce qui incite à la prudence, au contraire le cap est clair… les constructeurs investissent plus que jamais dans l’histoire du secteur automobile sur le VE, on construit partout dans le monde des dizaines d’usines de plates formes et de batteries, plus de 120 nouveaux modèles de VE vont débarquer entre 2020 et 22, le tout sachant que la batterie lithium-ion n’est pas la finalité des batteries.

Scal
Invité

Ce que vous décrivez est bien ce qui m’inquiète : un déploiement sans discernement avec pour exemple les grosses berlines et SUV qui inondent le marché. Comprenez que je ne suis pas contre le VE, je suis contre l’effet Panurge qui fait faire n’importe quoi sous prétexte que les copains y vont. Après, je dis ça je dis rien …

gigi4lm
Invité

@Scal,
Le voitures à hydrogène sont en fait des VE.

SGL
Invité

Tout à fait @ gigi4lm, la voiture à hydrogène est le complément de la VE à batterie.
Qui pourra peut-être remplacer le diesel, actuellement imbattable sur longue distance.

AFLC7
Invité

Et si Mercedes ne vendait pas son EQC parce qu’elle est très moche et prétentieuse ?

wpDiscuz