Accueil Ferrari Ferrari : la GTC4 se retire et ouvre la voie au SUV

Ferrari : la GTC4 se retire et ouvre la voie au SUV

0
12
PARTAGER
Ferrari

Lancée en 2016, l’atypique Ferrari à 4 places GTC4 Lusso, tout comme sa variante GTC4 Lusso T, tire sa révérence, alors que le très attendu SUV « Purosangue » approche.

La Ferrari des « familles »

La GTC4 Lusso avait pris la relève de la FF, lancée en 2010, qui inaugura chez Ferrari le profil de break de chasse et fut la première du cheval cabré à utiliser de série la transmission intégrale. Véritable 4 places « pratique » avec une banquette arrière rabattable – du jamais vu à Maranello – et un coffre de 450 litres, la Ferrari « familiale » était proposée soit avec le V12 6.3 litres de 690 chevaux soit, dans la variante propulsion nommée « T », avec le V8 3.9 biturbo emprunté à la berlinette sportive 488 GTB.

Le cheval cabré vient de le confirmer : « Conformément à sa stratégie quinquennale de modèles annoncée en 2017 et au cycle de vie standard du modèle de l’entreprise, Ferrari a progressivement abandonné la production des GTC4Lusso et GTC4Lusso T. » Cet arrêt, qui avait pourtant été démenti précédemment, confirme bien que le futur SUV Purosangue est appelé à combler ce segment dans la gamme.

Fin de lignée

Avec l’arrêt de la GTC4 Lusso, c’est tout de même une sacrée lignée de berlines GT à 4 places (2+2) et moteur V12 qui prend fin. Une lignée qui avait été inaugurée par la 250 GTE en 1960, afin d’augmenter les ventes et de toucher davantage le public américain. Ces grandes GT 2+2 représentaient d’ailleurs le type de modèle préféré d’Enzo Ferrari. Cette lignée s’est poursuivie, entrecoupée de quelques interruptions chronologiques, avec les 330 GT, 365 GTC/GT4, 400, 412, 456 GT , 612 Scaglietti et donc FF/GTC4 Lusso. Le SUV, qui suscite beaucoup de débat, d’attentes (et de craintes par les puristes ?) partagera sa base mécanique modulable avec la nouvelle GT Roma dévoilée l’an passé, ce qui laisse entrevoir un large panel de motorisations, qui pourrait aller du nouveau V6 hybride au V12.

Notre avis, par leblogauto.com

La tradition peut difficilement résister à la loi du marché. Suite à l’avènement du Lamborghini Urus ou encore du DBX d’Aston Martin, Ferrari va répliquer en arrivant dans un segment du SUV qui promet de déchirer les tifosis entre « traditionalistes » et « modernes »… La grande GT 4 places Ferrari a longtemps été un bel exercice de style, reviendra-t-elle un jour ?

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Ferrari : la GTC4 se retire et ouvre la voie au SUV"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lataupe2B
Invité

Une extraordinaire voiture

zafira500
Invité

Je dirais plus, une extraordinaire voiture. 😉

gigi4lm
Invité

Je ne vois pas où est le problème dans l’arrivée d’un SUV chez Ferrari.
Ce sera, comme chez le concurrent Lamborghini, un véhicule EN PLUS qui ne retire donc rien à la gamme actuelle à part ce « machin » inclassable qui n’avait d’ailleurs rien d’un break de chasse.

Mwouais
Invité

Ben, c’est l’objet de l’article : ça retire ce truc qui n’avait rien d’un break de chasse (ben, à vrai dire quand même beaucoup).

Ce truc étant pour moi la plus belle Ferrari actuelle (la Roma ? , On verra), c’est dommage.

Après, qu’il soit SUV si ça amuse des gens, à chacun son cheval.

wizz
Membre

la plus belle Ferrari, c’est ça
https://i.dailymail.co.uk/i/pix/2017/01/17/11/3C32E5FF00000578-4127378-image-a-16_1484651107409.jpg

la bagnole, le soleil, la plage, les nanas, se loger à l’oeil…..

Mwouais
Invité

… j’aime pas les chiens.

Une 412 bleue, une Dino, et évidemment la GTB Spider et bien d’autres aussi, mais la 308 me plait beaucoup en effet, la vie qui va avec également.

Invité

Dommage que les Ferrari 2+2 disparaissent. Comme si un SUV et une 2+2 n’étaient pas compatible dans la gamme ? Et quand la mode des ne SUV sera plus, que va faire Ferrari ?

Lee O Neil
Invité

Si j’avais les moyens d’acheter une seule Ferrari parmi les modèles actuels, ce serait sûrement cette GTC4 pour pouvoir emmener toute la famille !

Un SUV et un coupé 2+2 sont sûrement compatibles dans la gamme d’un point de vue marketing mais Ferrari a peut-être dû faire un choix industriel : il fallait peut-être arrêter un modèle pour laisser la place dans l’usine. Même Ferrari ne construit pas une nouvelle usine à chaque fois qu’un tout nouveau modèle arrive.

panama
Invité

Bel exercice de style ?
Euh oui les goûts et les couleurs… Je l’ai toujours trouvé pas très sexy voire carrément lourdingue.
Mais bon les Italiens l’adoraient pour monter en station de ski.

wpDiscuz