Accueil Nikola Nikola cherche partenaire pour le pick-up, et flambe en bourse

Nikola cherche partenaire pour le pick-up, et flambe en bourse

0
5
PARTAGER
Nikola Badger

Nikola Motors a réalisé une entrée spectaculaire à la bourse de New York, avec un titre qui s’envole déjà vers les sommets, avant toute production. Quant au pick-up (électrique ou hydrogène) Badger, il pourrait faire l’objet d’un partenariat.

  • Déjà plus de 20 milliards de dollars de valorisation
  • Recherche d’un partenaire pour produire le pick-up Badger

Tesla atteint des sommets en bourse avec l’annonce de la mise en production prochaine de son camion électrique. Et son rival Nikola Motors fait de même. La start-up qui compte produire des camions à hydrogène et un pick-up électrique a ainsi réalisé cette semaine une entrée en bourse assez spectaculaire. Mercredi, l’action a ainsi flirté avec les 90 dollars, portant la capitalisation de la start-up à près de 40 milliards de dollars. Soit plus que celle de Ford. La valorisation est à présent revenue à un peu plus de 20 milliards. Ceci pour un constructeur qui n’a toujours rien produit…

Premiers camions en Europe en 2021

L’année prochaine, le chiffre d’affaire devrait quitter le territoire du zéro. Au second semestre 2021, le camion hydrogène conçu avec CNH (Iveco) arriveront sur le marché. Pour le moment, l’usine de Ulm assemble les premiers prototypes de ce Nikola Tre. La capacité sera de 35000 camions par an.

En 2022, une seconde usine devrait assembler jusqu’à 35000 camions dans l’Arizona pour le marché nord-américain.

Le pick-up en partenariat

En revanche, aucune usine n’existe pour le moment pour le pick-up Badger. Sa production est pourtant censée débuter en 2022. C’est donc principalement pour sa mise en production que Nikola cherche actuellement un partenaire. Le pick-up serait ainsi produit en coentreprise, et donc proposé aussi sous la marque du partenaire.

Le fondateur Trevor Milton a indiqué que des discussions étaient en cours avec trois constructeurs et que le dossier devrait se conclure dans les mois à venir. Au nombre des candidats potentiels figure bien sûr FCA qui suivrait les traces du groupe cousin CNH (ex Fiat Industrial…). Mais aussi Toyota ou Hyundai, tous deux engagés sur le terrain de l’hydrogène. Hyundai y gagnerait une entrée sur le marché américain du pick-up full-size. Mais le constructeur ne dispose pas d’usine adaptée, au contraire de Toyota qui produit le Tundra sur le sol américain. GM et Ford ont pour leur part leur propre projet de pick-up électrique en cours, pour une sortie en 2022.

Notre avis, par leblogauto.com

Le camion électrique ou hydrogène semble séduire la bourse. Car en parallèle à la cotation de Nikola, l’action Tesla a encore grimpé. Plus de 200 milliards pour Tesla, devenu cette semaine le constructeur automobile le plus cher du monde… Considéré il y a peu à la limite du vaporware, Nikola est désormais une valeur à suivre du NASDAQ…

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Nikola cherche partenaire pour le pick-up, et flambe en bourse"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Et toujours rien sur le plan hydrogène de l’Allemagne ?
(l’Allemagne va investir 9 milliards d’euros d’argent public)

SGL
Invité

Tesla … ?
Pour version de son camion !?

Malco
Invité

Je serais très surpris que ce soit Tesla, je ne vois vraiment pas ce qu’ils souhaiteraient chez Nikola…

Jdg
Invité

Iveco n’appartient plus à FCA?

wpDiscuz