Accueil Volvo Volvo et Geely envisagent une fusion

Volvo et Geely envisagent une fusion

955
20
PARTAGER

Nouvelle opération de fusion en vue dans le secteur automobile. Après PSA qui s’allie avec FCA, c’est au tour de Volvo d’envisager quant à lui de fusionner avec son propriétaire chinois Geely.

Le constructeur suédois Volvo Cars et le chinois Geely ont annoncé envisager de fusionner leurs activités. Objectif affiché : créer un « groupe international » sur le marché de l’automobile.

Dans un communiqué commun, les deux constructeurs argumentent leur projet de fusion en indiquant que la future entité « bénéficierait de la taille, de l’expertise et des ressources nécessaires pour être aux avant-postes dans la transformation en cours de l’industrie automobile ».

Volvo Cars et Geely Holdings ont par ailleurs précisé que Volvo Cars et Geely allaient créer un groupe de travail en vue d’établir une proposition allant dans ce sens pour leur conseil d’administration respectif.

Le nouveau groupe pourrait être coté à la Bourse de Hong Kong, où Geely est déjà inscrit, puis à Stockholm (Suède).

« L’identité de chacune des marques Volvo, Geely, Lynk&Co et Polestar serait préservée », ont assuré Volvo Cars et Geely.

Racheté à l’américain Ford en 2010 par Geely, Volvo Cars a nettement redressé la barre depuis. Redorant son blason et assainissant ses finances.

Ses résultats 2019 font apparaître un bénéfice net en hausse de 4%, pour un chiffre d’affaires en progression de 8,5%, à 274 milliards de couronnes.

La marque a vendu plus de 705 000 véhicules en 2019. Ce qui constitue une hausse de 10% par rapport à 2018, considérée déjà comme une année record.

Confiant, le constructeur prévoit « une croissance continue » pour 2020.

Notre avis, par leblogauto.com

Face à l’adversité, l’union fait la force, semble être le nouveau dicton à la mode dans le secteur automobile. Il faut dire que compte-tenu des investissements majeurs que les constructeurs sont contraints de réaliser pour faire face à la révolution énergétique, mieux vaut trouver des synergies et répartir les charges.

A  noter également que si Daimler et Volvo ont pour le moment « simplement » un actionnaire commun, Geely, ils pourraient bientôt être encore plus proches. Les deux constructeurs songeraient ainsi à mettre au point des moteurs thermiques en commun pour leurs prochains générations de véhicules.  Premier pas vers une mega entité Geely-Volvo-Daimler …  alors que le groupe allemand est à la peine ?

 

Sources : AFP, Geely, Volvo

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Volvo et Geely envisagent une fusion"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zitra
Invité

Le Chinois Geely a racheté Volvo il y a 10 ans quand le Suédois était au plus mal (350 000 ventes), et aujourd’hui 700 000 ventes.
Geely est donc déjà propriétaire de Volvo.

ALEA JACTA EST
Invité

Comme il est déjà « actionnaire majoritaire » de Mercedes…

Thomas
Invité

Bientôt finie la coopération Daimler Renault ??? 😮

Jdg
Invité

Méga entité Geely-Volvo-Daimler c’est encore un peu tôt. Même si j’imagine bien que ça serait un souhait de geely

Jdg
Invité

Vu que geely est déjà propriétaire quel serait l’intérêt exactement ? Peut on m’expliquer?

zitra
Invité

Peut-être comme PSA : Peugeot rachète Citroën en 1974 pour donner ensuite le groupe PSA en 1976.
Avant de reprendre les filiales européennes de Chrysler rebaptisées Talbot (ex-Simca).
En tous cas, le Chinois Geely possède déjà Volvo…cette marque n’est donc plus européenne selon son capital depuis longtemps.
Usines Volvo en Chine et aux US, le label suédois va devenir de plus en plus discutable !…
Saab a disparue, et le dernier constructeur suédois ne l’est plus depuis 10 ans.

zitra
Invité

Comme l’Angleterre, la Suède a perdu son industrie automobile.
Ne restent plus que la France, l’Allemagne et l’Italie…!

ALEA JACTA EST
Invité

Mais de quelle industrie automobile parle-t-on… : Des groupes « Nissan-Renault »…? « PSA », bientôt « PSA-FCA-Faurecia »…?? « VAG », déjà « multi-marques »…?? Quant aux 2 autres allemands, dont surtout Mercedes, quelle est l’origine de leurs capitaux…?? Actionnaire majoritaire chez Mercedes : « Gelly »…et donc bientôt Volvo…?? Qu’est-ce qu’il y a encore comme « identité propre » de « national » chez ces marques…?? Quant aux français, sans la « protection » de leur Etat ils seraient en faillite depuis belle lurette…!

seb
Invité

Tu oublis Koenigsegg 😉

zitra
Invité

oui c’est vrai, mais c’est un constructeur de voiture de circuit (remarquable)!…
Et les camions VOLVO sont encore là !
MAN (allemand) et Scania (scandinave) sont chez VW ce qui assure leur survie !

zitra
Invité

Pour les camions, Volvo et Renault Trucks, c’est encore 40 % du marché France. Les poids lourds restent les derniers suédois !

ALEA JACTA EST
Invité

« Renault Trucks » appartient à Volvo… Donc, il n’est plus « français »…

ALEA JACTA EST
Invité

Leur situation, à Man et à Scania, est la même que celle de Volvo vis-à-vis de Geely…

ALEA JACTA EST
Invité

Volvo est tjrs « suédois »… Quant à l’origine des capitaux, vous pouvez faire de même avec la plupart des grandes entreprises… Regardez d’où viennent les capitaux chez « VW » ou Mercedes, par exemple…

wizz
Membre
Jdg Geely puissant (financièrement), mais inconnu et manquant de reconnaissance dans le monde entier en dehors de la Chine. Volvo, c’est l »inverse. Difficile de vendre dans le monde des produits au nom Geely… Etape 1: Geely rachète Volvo. Geely se contente juste d’être un actionnaire, donnant à Volvo les moyens financiers de se développer, ne pas interférer dans leur développement, etc… Design, R&D, usine, tout reste en Suède. Tout ce que fera Volvo reste donc du « pur Volvo » Etape 2: quelques synergies On produit quelques véhicules dans l’usine chinoise pour le marché local, avant de les exporter. On met en… Lire la suite >>
ALEA JACTA EST
Invité

La différence étant que les « compétences » sont détenues seules par Volvo/Polestar…et non Geely… Donc, Geely n’a pas intérêt à faire n’importe quoi avec son partenaire..

Grég
Invité

https://www.sueddeutsche.de/auto/daimler-mercedes-1.4783963 Her Georg Kacher est un bon éditorialiste automobile.. mais il peut aussi se laisser aller a surenchère sensationnalisme ! Confusions des perspectives predictibles à long et courtes échéances. La plate-forme MMA n’est pas la plate-forme forme des W223 de 2021 et des ces dérivés !

zitra
Invité

Oui. Article intéressant du Süd Deutsche Zeitung. Bonne chance à Mercedes.

wpDiscuz