Accueil Formula E Formule E 2019-2020 Chili : Günther gagne avec style

Formule E 2019-2020 Chili : Günther gagne avec style

381
1
PARTAGER
Gunther

Malheureux en Arabie Saoudite où il avait perdu sa 2e place suite à une pénalité, Max Günther a remis les pendules à l’heure sur la piste de Santiago, à l’issue d’une très belle course ponctuée de passes d’armes spectaculaires.

BMW s’affirme

L’Allemand a d’abord pris la deuxième place en Superpole, puis il a joué une course parfaite. Longtemps second derrière le poleman Mich Evans (Jaguar), le pilote BMW lance son attaque au 18e tour sur le Néo-Zélandais avec un dépassement extrême à la fin de la longue courbe 9 qui est abordée à toute vitesse et en appui. Joli !

Gunther a du ensuite faire face à la remontée d’Antonio Felix Da Costa, qui a doublé Evans avant de fondre sur le pilote BMW. Da Costa a doublé Gunther sur un freinage tardif en épingle à cheveux, au 36e tour, mais il a demandé beaucoup à sa batterie qui a surchauffé. Bien coaché par le garage BMW, Gunther a temporisé puis, au tout dernier tour, à trois virages du but et au même endroit où il avait déjà dépassé Evans, il a attaqué à pleine puissance et doublé Da Costa.  Gunther a remporté la première victoire en Formule E, devenant aussi le plus jeune vainqueur de la discipline. Une belle revanche pour un pilote qui a été très discret l’an passé et sur lequel nous n’aurions pas forcément parié.

JEV pas verni

Da Costa décroche une belle 2e place pour DS Techeetah, alors que son équipier, le champion en titre Jean-Eric Vergne, a connu encore une course calamiteuse.  Parti 11e, JEV était remonté 6e et avait le rythme pour un podium mais le carénage de la roue avant-gauche a touché la roue, conséquence d’un contact en début d’épreuve. Le français a commencé à semer des débris partout, et a souffert d’une crevaison le forçant à abandonner. Evans termine 3e troisième devant Pascal Wehrlein, de l’équipe Mahindra et Nyck De Vries (Mercedes).  Stoffel Vandoorne, sixième à l’arrivée, prend la tête du championnat grâce à deux troisièmes places en Arabie saoudite. Course à oublier par contre pour les vétérans Di Grassi et Buemi, ainsi que pour Porsche.  Mal qualifiés, Neel Jani a immédiatement été KO par contact tandis qu’André Lotterer a du abandonner sur une perte de puissance.

Sans le déclassement de la course 1 en Arabie Saoudite, BMW i Andretti en serait à 3 victoire en 3 courses. C’est clairement l’écurie à battre et en forme de ce début de saison, avec une paire de pilotes plus efficace qu’on ne le pensait. On se dirige pour l’instant vers un duel avec Mercedes. Mais on le sait, en Formule E, les cartes seront vite redistribuées.

Course

1 – Maximilian Gunther (BMW) – BMW Andretti – 40 tours
2 – Antonio Felix Da Costa (DS) – DS Techeetah – 2 « 067
3 – Mitch Evans (Jaguar) – Jaguar – 5 » 119
4 – Pascal Wehrlein (Mahindra) – Mahindra – 7 « 050
5 – Nyck De Vries (Mercedes) – Mercedes – 9 » 883 *
6 – Stoffel Vandoorne (Mercedes) – Mercedes – 11 « 237
7 – Lucas Di Grassi (Audi) – Audi Abt – 14 » 437
8 – James Calado (Jaguar) – Jaguar – 18 « 255
9 – Felipe Massa (Mercedes) – Venturi – 20 « 430
10 – Sam Bird (Audi) – Virgin – 21 » 780
11 – Nico Muller (Penske) – Dragon – 23 « 786
12 – Oliver Turvey (NIO) – NIO – 27 » 778
13 – Sebastien Buemi (Nissan) – Nissan e.dams – 43 « 257 *
14 – Daniel Abt (Audi) – Audi Abt – 47 » 198 **
15 – Robin Frijns (Audi) – Virgin – 1 tour
16 – Ma Qing Hua (NIO) – NIO – 1 tour
17 – Oliver Rowland (Nissan) – Nissan e.dams – 4 tours

Abandons

Tour 40 – Jerome D ‘Ambrosio
Tour 35 – Brendon Hartley
Tour 32 – Jean-Eric Vergne
Tour 29 – Edoardo Mortara
Tour 28 – Andre Lotterer
Tour 4 – Alexander Sims
Tour 1 – Neel Jani

Les championnats

Source : Formula E

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Formule E 2019-2020 Chili : Günther gagne avec style"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

Formule E : toujours personne par ici pour s’esbaudir. Je comprends !

wpDiscuz