Accueil Constructeurs WEC : Peugeot s’allie à Rebellion

WEC : Peugeot s’allie à Rebellion

1067
10
PARTAGER

Peugeot a annoncé il y a peu son retour en WEC à compter de 2022. Le constructeur en dit aujourd’hui un peu plus.

Juste avant la mi-novembre, Peugeot annonçait son retour en WEC et notamment aux 24 Heures du Mans à partir de 2022. L’annonce était particulièrement brève et laissait beaucoup de points d’interrogation. Par exemple savoir si Peugeot pourrait ou non être prêt pour l’édition 2022 des 24 Heures du Mans ou s’il lui faudrait attendre l’édition suivante.

En ce 4 décembre, Peugeot a annoncé s’allier à Rebellion. La marque suisse dispose d’une écurie de course, le Rebellion Racing qui s’illustre depuis plusieurs années en endurance, d’abord en GT puis en prototype (principalement en LMP1) et qui s’est même adjugé – ajustements du réglement aidant – la dernière manche disputée en date au nez et à la barbe de l’ogre Toyota. Peugeot Sport et le Rebellion Racing associeront ainsi leurs forces pour constituer l’équipe d’exploitation.

Notre avis, par leblogauto.com

On connaît l’ambition, depuis plusieurs années, de Rebellion de s’imposer aux 24 Heures du Mans. L’équipe suisse a enfin trouver les moyens de son ambition. Quant à Peugeot, il pourra s’appuyer sur une équipe déjà en place. Mais de nombreuses questions demeurent : la voiture (l’image diffusée n’étant qu’une version retouchée de la L750 R HYbrid Vision Gran Turismo) sera-t-elle entièrement conçue par Peugeot Sport ou bien là aussi le constructeur s’appuiera-t-il sur d’autres compétences par exemple celles de Oreca ? quels seront les pilotes ?

Image : Peugeot

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "WEC : Peugeot s’allie à Rebellion"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

C’est une bonne nouvelle.
Rebellion connais le WEC et Peugeot aura la technique … bonne pioche.

John_MG
Invité

Je suis heureux que Rebellion et Oreca aient trouvé un nouveau banquier^^

Si on a de la chance peut-être même que le GMP viendra de chez PSA Sport

Thomas
Invité

Pour les pilotes, ceux de DS en e-F1, notamment Jean-Eric Vergne le champion en titre, seraient intéressés 😉

r.burns
Invité

La seule question c’est est-ce que Peugeot veut se donner les moyens ou encore faire de la figuration pour abandonner quelques années après.

seb
Invité

Si Peugeot voulait vraiment s’en donner les moyens, ils auraient mis le budget pour revenir en tant que Peugeot, comme les autres fois, pas en tant que Peugeot-Rebellion.

Invité

Pas d’accord, Audi est venu directement avec le Joest Racing, et Toyota est exploité par Oreca, ça les a pas empêcher de gagner

seb
Invité

Il me semble que l’hypercar implique une voiture de série. Le modèle présenté ne semble pas simple à homologuer sur route.

Thibaut Emme
Admin

@seb : non. Pas d’homologation à avoir. Il faut que cela « ressemble » à une voiture de route (notion vague pour le moment) et la voiture doit avoir le nom d’une marque…
C’est pour cela que Rebellion s’allie à Peugeot pour avoir la marque.
Certains risquent de devoir brader leur carrosserie pour y apposer un logo de marque…

AXSPORT
Invité

Nous sommes loin de l’esprit « 905 »…………..

Thibaut Emme
Admin

Plus dans l’esprit de la WM P88-Peugeot. Une voiture faite par Welter/Meunier en collaboration avec Heuliez pour taper un record dans les Hunaudières…407 km/h ramené pour la communication à 405 km/h pour le lancement de la….405. 🙂
Ou des Pescarolo…l’un s’occupe du châssis et de l’exploitation, l’autre de la motorisation (enfin à découvrir dans les prochains mois mais cela devrait être comme ça)…et les deux en tirent profit.

https://www.leblogauto.com/2018/02/gerard-welter-1942-2018-peugeot-205-entre-autres-orpheline.html

wpDiscuz