Accueil 4x4 Une usine à Bridgend pour le futur 4×4 Ineos Grenadier

Une usine à Bridgend pour le futur 4×4 Ineos Grenadier

745
2
PARTAGER
Ineos Grenadier Logo

Désormais planifié pour 2021, le futur 4×4 voulu par le patron d’Ineos, sera produit en Grande-Bretagne. Le Grenadier sortira ainsi d’une toute nouvelle usine en cours de construction.

  • Un 4×4 rustique comme il n’en existe (presque) plus
  • Production en Grande-Bretagne en 2021
  • Moteurs BMW

Voulu par John Ratcliffe lors de l’arrêt de la production du Land Rover Defender, le projet de 4×4 lancé par Ineos laissait sceptique… Mais le projet avance et devient plus concret avec l’annonce de l’emplacement de son usine, et le début des travaux. Comme imaginé, c’est bien à Bridgend que le Grenadier sera assemblé. Mais pas dans l’usine de moteurs Ford dont la fermeture est annoncée. Visiblement, le terrain d’entente entre les deux parties n’a pas été trouvé.

Bridgend donc, mais dans une toute nouvelle usine, voisine de celle de Ford. Les travaux ont déjà commencé, et la production doit débuter en 2021. Peu importe la façon dont se déroule le Brexit. L’usine effectuera l’assemblage final, mais les caisses seront produites et peintes au Portugal, à Estarreja.

L’Ineos Grenadier compte être un « vrai » 4×4 comme l’était le Defender. Il fera appel à un traditionnel châssis séparé, et devrait faire usage de moteurs fournis par BMW.

L’avis de Leblogauto.com

Reste-t-il une place sur le marché automobile actuel pour un véhicule tout-terrain pur et dur ? L’arrêt de production du Defender a lancé le projet du Grenadier. Et la présentation de la seconde génération, qui monte en gamme et s’adonne au luxe et à la technologie, devrait conforter John Ratcliffe dans son objectif… Si le prix du Grenadier parvient à rester plus raisonnable.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Une usine à Bridgend pour le futur 4×4 Ineos Grenadier"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Yorgle
Invité

Caisses produites et peintes au Portugal, puis transportées en GB (donc probablement taxes au passage) pour l’assemblage final.
Puis transport en UE (donc probablement re-taxes au passage) pour la vente.
La voiture risque de couter très cher.

4aplat
Invité

Partir de rien ou presque pour créer un véhicule et une marque, Chapeau.
Par contre attention au prix avec tout ce mécano de pièces !!

wpDiscuz