Accueil Ecologie Trump empêche la Californie de décider de sa pollution

Trump empêche la Californie de décider de sa pollution

1027
63
PARTAGER

C’est la guerre ! Donald Trump a annoncé mercredi dans un tweet que son administration révoquait le pouvoir accordé à la Californie de fixer ses propres normes de pollution automobile. Lesquelles s’avèrent être plus contraignantes que dans le reste des Etats-Unis.

Révocation de l’exemption de la Californie

« L’administration Trump révoque l’exemption fédérale de la Californie sur les émissions afin de produire des voitures bien moins chères pour les consommateurs, tout en améliorant sensiblement la sûreté des véhicules », a tweeté Donald Trump. Une révocation prononcée de manière tonitruante alors même que le Président républicain visite cet Etat dirigé par ses adversaires démocrates.

Donald Trump relance ainsi une guerre avec les élus de Californie, lesquels militent au tout premier rang contre les effets du changement climatique. L’Etat a ainsi contesté de manière quasi systématique en justice les mesures prises par le Président. Rappelons que ce climato-sceptique a retiré dès 2017 les États-Unis de l’accord de Paris. Leur conflit pourrait même aboutir à la Cour suprême. L’Agence de protection de l’Environnement (EPA) doit toutefois formellement publié un texte détaillant la révocation.

Grand sommet climatique à New-York

Le calendrier est loin d’avoir été choisi au hasard. L’ONU organise à partir de samedi prochain un grand sommet climatique à New York. La veille, des « grèves pour le climat » seront organisées par des jeunes dans des centaines de villes à travers le monde.

La Californie en guerre ouverte

Dès mardi, le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, avait anticipé l’annonce qualifiée de « vendetta politique ». Indiquant que son Etat n’attendrait jamais « la permission de Washington » pour « protéger la santé et la sécurité des enfants et des familles ».

Il a par ailleurs tenu à rappeler que la dérogation dont son État bénéficie dans le domaine des émissions automobiles polluantes lui a été accordée en vertu d’une loi sur la qualité de l’air.

Le procureur général de Californie, Xavier Becerra, également démocrate, estime pour sa part que les normes actuellement en vigueur dans l’Etat sont viables et bénéfiques.
« Il est temps d’enlever vos oeillères, président Trump, et de reconnaître que la seule personne qui se mette en travers du progrès, c’est vous », a-t-il déclaré en réaction au tweet du Président US.

Selon lui, le gouvernement n’a « aucune raison et aucune autorité » pour retirer ses prérogatives à la Californie.

«Nous ne pouvons pas nous permettre de revenir en arrière dans notre combat contre le changement climatique», a martelé Xavier Becerra. Photo datée de 1958 à l’appui, il a ajouté sur Twitter que « la Californie a commencé à réglementer son air, car la pollution était si importante que certaines personnes portaient des masques à gaz à l’extérieur ».

Détricotage des mesures adoptées sous Obama

Le gouvernement Trump avait d’ores et déjà laissé entendre qu’il n’accepterait plus que la Californie fixe des normes automobiles plus strictes que le standard fédéral. Et ce d’autant plus, que l’EPA a engagé la procédure d’annulation des normes plus strictes adoptées sous Barack Obama fixant les règles jusqu’à 2025.

Les normes plus strictes susceptibles de se généraliser dans tout le pays ?

La dérogation accordée à la Californie risquait de créer deux normes pour le marché américain : l’une pour la Californie et les 13 autres Etats en accord avec elle, et une autre pour le reste des Etats-Unis. Néanmoins, les constructeurs ne pouvant prendre le risque de voir leurs modèles retoqués sur le marché des 14 Etats dotés d’une réglementation plus stricte, les normes les plus sévères pourraient rapidement prendre l’avantage.

En juillet dernier, la Californie a établi un accord de principe avec les constructeurs Ford, Honda, Volkswagen et BMW en vue d’adopter des normes uniques. Le sang de Donald Trump n’a alors fait qu’un tour. Le Président US a alors attaqué l’entente, son administration lançant une enquête en parallèle.

« Nous soutenons le fédéralisme et le rôle des Etats, mais le fédéralisme ne veut pas dire qu’un Etat peut imposer des normes à tout le pays », a déclaré l’administrateur de l’EPA, Andrew Wheeler, mardi lors d’un discours devant la fédération des concessionnaires automobiles.

Les arguments économiques de Trump retoqués par la Californie

Le gouverneur de Californie a battu en brèche les arguments de Donald Trump selon lesquels la mesure allait non seulement bénéficier aux consommateurs, mais aussi aux constructeurs et à l’économie américaine en général.

«Vos normes vont coûter aux consommateurs 400 millions de dollars. Aboutir à la combustion et au rejet dans l’air de 1,2 milliard de litres de pétrole supplémentaires. Et nuire à la capacité des entreprises automobiles à être compétitive sur les marchés mondiaux. C’est mauvais pour notre air. Mauvais pour notre santé. Mauvais pour notre économie  », a critiqué le responsable démocrate.

L’avis de Leblogauto.com

Trump semble vouloir prendre ainsi la défense des constructeurs … Mais agit-il réellement au final en leur faveur ? Le risque ? Que les groupes automobiles US commercialisent des véhicules ne répondant pas aux normes en vigueur sur d’autres continents. Ou les limites de l’America first ….

Sources : AFP, Journal de Montréal

Poster un Commentaire

63 Commentaires sur "Trump empêche la Californie de décider de sa pollution"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Alors Trump ne prend pas de mauvaises décisions ? 😉
Et dire qu’il faudra ce le farcir encore 4 ans !
Chez nous, la taxe carbone revient d’actualité. (enfin)

seb
Invité

Pourquoi 4 ans? Il a prit ses fonctions en janvier 2017, il lui reste donc 1 an et 4 mois sur ce mandat et 4 ans de plus si il se fait réélire ce qui nous ferait 5 ans et 4 mois.

SGL
Invité

OK @seb, t’as raison
Donc c’est pire ! 🙁

SGL
Invité

Élu « grâce » aux Grands électeurs (304 vs 227 pour Clinton) en novembre 2016.
Mais avec que 46,1% de voix contre 48,2% pour Clinton.
… Misère !

SGL
Invité

😀 😀
Je vois que les pro-Trump sont parmi nous !
La vérité dérange comme la libre expression.

beniot9888
Invité

J’ai toujours eu du mal à comprendre comment on peut mettre des -1 à des faits…

Mais il y a quelques aigris ici qui mettront systématiquement -1 à la personne « qu’ils n’aiment pas parce que en juin, il a dit ça et je ne suis pas d’accord ».

SGL
Invité

Moi cela finit par m’amuser…
C’est tellement caricatural que cela finit par me conforter dans mes dires.
Le plus amusant dans l’histoire, est quand je reçois « trop » de « +1 »(si si ça m’arrive !) je suis accusé de manipuler des adresses IP.
Ce n’est pas formidable ce que peut faire la mauvaise foi !?
Mais on est dans une arène ou tout est (presque) permit puisque c’est dans l’anonymat total…Être honnête ne rapporte rien.

Bizaro
Invité

Le mode de scrutin n’a pas changé spécialement pour les dernières élections présidentielles. Le prédécesseur de Trump à était élu avec le même type d’élection sans que cela pose problème.

Il y a suffisamment d’affaires en cours autour de Trump à régler, avant de remettre en cause les méchants grands électeurs.

SGL
Invité

Non, c’est faux, le problème, c’était pausé à l’époque Bush VS Al Gore en 2000.
C’est donc un problème récurrent aux USA.
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_am%C3%A9ricaine_de_2000
Mais, ça reste une démocratie plus juste que la « démocratie » Russe ou les opposants tombent souvent malades de virus non-identifié.

Bizaro
Invité

Qu’est ce qui est faux?
Il n’y a pas d’affaire autour de D.Trump?
Le mode de scrutin était différent pour élire B.Obama?

Quel problème? C’est leur mode de démocratie. Si des générations de présidents Américains des deux partis n’ont pas changé la façon de se faire élire, ce n’est pas SGL qui va décider quelle démocratie pour les USA.

Ce n’est pas un problème « récurent », c’est un résultat d’élection qui arrivent tous les 20 ans et qui est complètement prévu dans le processus électoral.

SGL
Invité

Bien sûr, c’est grand @Bizarro qui est le seul maître pour décider si une démocratie est bonne ou pas !
Ça va les chevilles.
Regarde juste le nombre des voix… ça se passe de commentaire !
Mais perso, ça ne me dérange pas, encore une fois, ce n’est qu’une constatation.
Ça quoi se délire que je veux décider de quelle démocratie pour les USA.
Un seul pastaga le midi, ça suffit @ Bizarro
Il faut jeûner l’après-midi !

SGL
Invité

Ironie de l’histoire, Trump avait durement critiqué ce système en 2012, le qualifiant de « désastre pour la démocratie »…
😀 😀

PLUK
Invité

Si tu critiques l’élection de Trump le Huffington n’est pas une source, il est pro démocrate et donc pro clinton.

SGL
Invité

Oui, c’est vrai @PLUK
Un peu comme les opposants politiques de Bachar el-Assad qui disait du mal des prisons syriennes.
« Le système des grands électeurs contredit directement la souveraineté du peuple. »
https://www.liberation.fr/planete/2004/10/25/etats-unis-le-vote-tronque_497091
Alors qu’à chaque fois ça profite aux républicains… Marrant qu’ils « râlent » moins !? 😉

Nithael70
Invité

Depuis quand le polonium n’est pas identifiable?

SGL
Invité

Ah, mais je crois que ce n’est pas toujours du polonium.
Ils changent régulièrement, manifestement, URSS avait un panel d’armes bactériologiques et chimiques le plus étendu de la planète avant 1991… Ils doivent leur rester des échantillons !?

Miké
Invité

C’est clair que chez nous les gens ne se nouent pas dans les étangs.

Miké
Invité

On est mal placés pour donner des leçons de démocratie à qui que ce soit.

Klogul
Invité

Pour rappel les normes americaines hors californie sont deja plus stricte que les notres donc je trouve la derniere phrase de l article sans interet

SGL
Invité

Ah bon !?
Pour les Nox et particules OK… je ne pense pas pour le CO²…mais je peux me tromper.

Klogul
Invité

on parle ici de norme de pollution le co2 n est pas un gaz polluant!

En meme temps l europe va tuer son industrie auto alors bon…

SGL
Invité

Aaaah ! le CO² n’est pas dangereux (tant qu’il a de l’oxygène) c’est trop plein d’émission du CO² qui est un polluant.
@Klogul, c’est bien une réponse à la « Claude Allègre » ou à l’Américaine.

Klogul
Invité

je vois demanderais d aller faire un tour sur internet ou un dictionnaire et d eviter de jouer sur les mots comme bon nombre de pseudo scientifique…

J utilise la definition exact a savoir des gaz polluant soit nocif en cas d inhalation decertaines doses par les organismes.

le co2 ne tue pas en maid il est un gaz a effet de serre, les gazs sont polluants et a effet de serre.

merci de garder vos ideologies nont respecte applique pour vous 😁

Klogul
Invité

gaz cfc oups

SGL
Invité

Mais @Klogul, je ne suis pas un intégriste écolo ! Je pollue moi-même pour prétendre d’être un écolo…
Mais je fais des constats…. Le trop-plein de CO² pose des problèmes OUI ou NON ?
Moi ce qui m’inquiète directement (égoïstement, je l’avoue) c’est les Nox et particules qui tuent tous les jours (plus que l’alcool)
Mais pour le CO², émettons… émettons, si ça ne pose pas de problème !

SGL
Invité

Je pollue moi-même TROP pour prétendre d’être un écolo…
Pardon

Klogul
Invité

il y a plusieurs composantes au rechauffement clilamatique et je ne prononce sur aucun des vecteurs.

Mes inquietudes personnel tsitue plus vis a vos des pesticides, plastiques ou polluants divers (pertubateurs, polllution divers).

la vision machinee des sujets perturbe la comphrension il n existe pas un probleme et une solution…. mais plusieurs petites solutions qui diverge des avis politise…

Invité

A ma connaissance, et de mémoire, ce n’est plus le cas depuis l’administration trump. Les normes américaines n’ont jamais été plus strictes que les nôtres, en revanche leurs objectifs, avec la norme CAFE arrivée sous Obama, étaient plus ambitieux, ce qui aurait alors amené les USA à avoir des véhicules (auto, camions, bus) plus propres que les nôtres (objectif d’un peu plus de 4l/100 en 2027!)
Mais à date, ce n’est plus le cas, puisque tout ça a été abandonné (pas pour nous, qui avons adopté CAFE).
Dites moi si je me trompe.

SGL
Invité
Le problème avec les Nord-Américains (les Canadiens aussi), est que certains produits sont considérés comme polluant en Europe et le sont plus ou alors moins polluant en « traversant » l’Atlantique. Je me rappelle d’un exemple, l’aimante des navires coulés volontairement pour faire des récifs pour les poissons, n’est pas considéré comme polluant là-bas !!! Notre Porte-avions Clemenceau à failli devenir un récif pour les poissons, mais le désamiantage était obligatoire avant et donc hors de prix pour que ce projet voit le jour. Je crois que les Américains se foutent du CO² (la majorité), car cela pollue globalement, les… Lire la suite >>
Klogul
Invité

Rien que le cycle ftp est plus proche de la realite est celui ci est en place depuis longtemps, je passerais les details sur le circuit purge canister ainsi que l hygrometrie…

Pour rappel Vw a utilise son algorithme pour passer les normes us rien d’autre… donc s il vous plait renseignz vous

JC Juncker
Invité

Le SULEV californien eqauivaut a un Euro 5 nan ?

pat d pau
Invité

https://en.wikipedia.org/wiki/Super_ultra-low_emission_vehicle

In order to qualify as a PZEV, a vehicle must meet the SULEV standard and, in addition, have zero evaporative emissions from its fuel system plus a 15-year/150,000 mi (241,402 km) warranty on its emission-control components.

deja nous en europe, c’est pas sur 240.000km…

pat d pau
Invité

Exak… mais peu le savent et bcp restent dans leur cliché… le dogme « nous francais sommes les meilleurs mais on est des gros frustré » = c’est comme ca que le DieselScandal a eclaté.. en europe tjs rien sur le scandal du diesel…
La bas les normes sont controlées sur des bagnoles jusqu’a 150.000 km.. pas chez nous…

beniot9888
Invité

C’est à dire « les normes sont contrôlées jusqu’à 150000 bornes » ? Ils contrôlent quoi, exactement ? Et après 150000 bornes, il se passe quoi ?

Klogul
Invité

la reglementation obd europeenne demande de surveiller les depassement jusqu a 160 000km (ecrite par les politiques au cas ou des anti voiture arrivent).

seb
Invité

@Klogul
Je n’avais jamais entendu parlé de ça, merci pour l’info.
Quand on lit que les CT se durcissent au niveau des contrôles de pollutions, en faite ils ne font qu’appliquer cette lois. Par contre il se passe quoi après les 160 000? Ce n’est plus contrôlé ou on a juste une tolérance?

Klogul
Invité

il n y a rien de demander donc cote oem ils sont libre soient de continuer a surveiller our d arreter car soit disant la voiture sera passer par la case casse…

Seb
Invité

Et dire que des mecs comme Kennedy se sont pris des balles on ne sait pourquoi et que ce gros porc et ses idées nauséabondes , lui reste bel et bien vivant ….

SGL
Invité

Peut-être que les lobbys qui ont tué Kennedy non pas le même intérêt de faire de même pour Trump !?

Klogul
Invité

la theorie du complot allez ca c est fait.

Accepter le vos des gens personnellement je subis Macron et je n ai pas vote pour lui mais bon je vais pas faire mon ouin ouin sur chaque blog sur internet 😁

pat d pau
Invité

Je préfère largement Clinton et les cigares dans la chatte de Monica.. en plus on aurait pu suivre le feuilleton Clinton/Epstein avec le fameux tableau ou Clinton est en robe bleu.. et talon rouge.
http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/bill-clinton-en-travesti-le-tres-etrange-tableau-retrouve-chez-brian-epstein-20190816

greg
Invité

MMhh, je ne suis pas un fan de Trump (plutôt le contraire), mais ça sent un peu l’incitation au meutre ça non?
Quant à Kennedy, son bilan est mitigé, la guerre au viet-nam, c’est à son initiative par exemple, même si on tend à vouloir l’oublier.

SGL
Invité

Très juste ! @greg
Effectivement, j’ai eu ce sentiment en regardant la chronologie des documentaires sur la guerre du Viêtnam sur Arte 3 x 1h30 (de mémoire)
+ la baie des cochons à Cuba + l’aboutissement de la crise des missiles de Cuba ou en réalité, c’est Khrouchtchev le vrai gagnant + le départ de l’aventure de la conquête de la Lune.
L’histoire officielle ne tente que de retenir que les bons côtés de sa carrière.
En réalité, il s’était fait plein d’ennemi … Ce qui fait du coup le mystère du commanditaire de son assassinat.

Gus
Invité
C’est très intéressant, car la Californie, Etat-pays avec ses 39 millions d’habitants a depuis un moment eu la capacité à imposer ses normes à l’ensemble des autres états. Comment un état fédéral X pourrait-il autoriser des normes moins strictes, au risque que les véhicules homologués dans cet état X soient alors inrevendables en Californie (et les autres états qui s’aligneraient)? Il faut se souvenir que c’est à la Californie que l’on doit la généralisation du catalyseur (Clean Air Act de 1972), imposé en 1993 en Europe. Et pas mal d’autres choses et notamment grâce à ses normes draconiennes l’éclatement du… Lire la suite >>
bzep
Invité

Effectivement on peut y ajouter les lampes à économies d’énergie me semble-t-il.

SGL
Invité

Effectivement, Trump veut interdire l’interdiction (d’Obama) des ampoules incandescence… à croire que ça ne pollue pas assez !

Klogul
Invité

les autres ampoules generent un autre type de polluyion (plutot visuel)… l eclairage correspond a 4% d une consommation d energie alors qu il faut plus sur pencher sur la climatisation ou le chauffage bref 😉

SGL
Invité

En France :
L’éclairage intérieur, c’est 10 % des consommations annuelles d’électricité en France, soit 49 TWh
L’éclairage public, c’est une consommation globale du parc : 7 TWh d’énergie par an
56 TWh c’est rien ?
Alors les USA…
http://www.syndicat-eclairage.com/presentation/les-chiffres-clefs/

Klogul
Invité

j avais oublie de preciser pour les domiciles… brzf 10% c est trop eleve donc on lutte pourquoi 30% de 4 a 6 % quelle combat epique sgl…

Pas besoin de reglementation pour faire evoluer l etat il devrait le faire de lui meme.

SGL
Invité

Bah @Klogul, c’est aussi un principe, les petits ruisseaux font les grandes rivières, et puis 10 % ce n’est plus négligeable.
Bien sûr qu’il ne faut pas oublier les autres 90 %

Klogul
Invité

ca n est pas 10% mais 4 a 6% donc 30% de cela ca fait pas grand chose.

la logique veut que l on s attaque aux gros contributeur on fait le detail apres mais bon la logique pour certains…

Yorgle
Invité

M. Trump n’est pas un climato-sceptique, mais un « science-denier ».

wpDiscuz