Accueil F3 Super Formula 2019-5 : Hirakawa l’emporte à Motegi, Sacha Fenestraz champion de...

Super Formula 2019-5 : Hirakawa l’emporte à Motegi, Sacha Fenestraz champion de Formule 3

272
2
PARTAGER
Super Formula 2019 Motegi

C’est sous un soleil de plomb que Ryo Hirakawa est allé chercher sa première victoire en Super Formula à Motegi. Nick Cassidy, grâce à un nouveau podium, prend la tête du championnat avec deux épreuves à disputer.

Formule 3

La Formule 3 japonaise change en 2020

Le championnat de Formule 3 japonais, qui vient de fêter ses quarante ans, n’est pas au mieux de sa forme, même s’il continue de se maintenir à un bon niveau et de couronner bon an mal an les pilotes qui forment ensuite l’ossature du sport auto japonais.

Profitant de la dynamique ascendante de la Super Formula, la F3 japonaise a décidé de se relancer en changeant de nom et en se mettant à niveau côté matériel en 2020.

La saison 2020 verra donc le début du championnat de Super Formula Lights, une appellation qui annonce clairement le rôle de marche d’escalier vers la Super Formula, à la manière de la série Indy Lights pour l’Indycar.

Dallara 320

La Super Formula Lights adoptera la nouvelle monoplace annoncée par Dallara pour les séries F3 à travers le monde, la Dallara 320, qui reprend des éléments de la SF19 comme l’aileron de requin et les ouies de refroidissement latérales. Les moteurs et un certain nombre de composants pourront être repris des autos actuelles pour limiter les coûts.

Sacha Fenestraz champion 2019

En attendant, la saison 2019 voyait son avant-dernier week-end à Motegi avec les 17ème et 18ème manches. Il ne sera pas nécessaire d’attendre la finale à Okayama pour connaître le dernier champion de la F3 sous son appellation actuelle, puisque le Franco-Argentin Sacha Fenestraz a été couronné avec une seconde place et une nouvelle victoire à ajouter aux sept précédentes. Sacha Fenestraz a dominé la saison de la tête et des épaules avec l’écurie B-MAX Racing with Motopark et les pilotes de pointe des filières Toyota, Ritomo Miyata, et Honda, Hiroki Otsu, n’ont pas pu le mettre en défaut.

Sacha Fenestraz

Soulignons également la saison intéressante, bien qu’en dents de scie, du pilote britannique Enaam Ahmed, coéquipier de Fenestraz chez B Max Racing, et celle, malheureusement écourtée pour cause de blessure, du Français Charles Milesi, qui pour son retour à Motegi s’est offert une quatrième et une cinquième places encourageantes.

Ce titre devrait a minima ouvrir à Sacha Fenestraz les portes des la Super Formula et/ou du GT500 l’année prochaine, c’est en tout cas ce qu’on lui souhaite.

Super Formula

Qualifications

Encore gonflé à bloc par sa victoire de Fuji, Alex Palou s’offrait une seconde pole position consécutive devant Ryo Hirakawa et Nirei Fukuzumi, alors que Lucas Auer, qui semble désormais avoir compris le mode d’emploi de la Dallara SF19, se permettait une belle quatrième position.

Super Formula 2019 Motegi

Les deux hommes en lutte pour le titre ne brillaient pas, avec la huitième position pour Naoki Yamamoto et la douzième pour Nick Cassidy, éliminé en Q2. Patricio O’Ward, le protégé de Red Bull, ne faisait pas de miracle malgré (ou à cause de) la présence de Helmut Marko dans la pitlane de Motegi ce week-end, venu faire son shopping pour la filière Red Bull en manque de bras.

Course

Ne faisant pas exception à la canicule écrasant le Japon pour la traditionnelle semaine de vacances d’été, Motegi affichait dimanche une chaleur intense qui faisait s’interroger les responsables de la stratégie des équipes. Faillait-il partir en gomme Medium et changer pour les Soft, et qui sait avec deux arrêts au lieu d’un, ou l’inverse? Les équipes sur la grille reflétaient les deux options, mais la performance en piste montrait rapidement que les Medium étaient bien plus lents et que ceux qui s’en débarrassaient au plus vite faisaient le bon choix.

Les concurrents avaient du mal avec le départ. Lors de la première procédure, Yamamoto, O’Ward et Newey calaient et étaient condamnés à partir de la pitlane, et l’incident donnait lieu à une seconde procédure où cette fois Markelov sortait durant le tour de mise en grille…

Le départ était toutefois donné et Palou prenait la tête devant Hirakawa, Fukuzumi et Kamui Kobayashi qui réussissait un bel envol pour passer de la septième place à la quatrième dans le premier tour.

Super Formula 2019 Motegi

les pilotes en Medium se dépêchaient de se débarrasser de leurs gomme peu performantes, à commencer par Nick Cassidy au quatrième tour. Le pilote néo-zélandais se mettait alors à aligner les tours rapides, ce qui allait payer en fin de course.

Devant, Palou était passé par Hirakawa qui faisait immédiatement le trou, alors que le jeune Espagnol formait un train derrière lui mené par Kobayashi, Fukuzumi et Lucas Auer, bien dans le rythme de la course.

Hirakawa était le premier à ravitailler et passer en Medium, imité dans les tours suivants par ses poursuivants sauf Kobayashi qui poussait ses Soft jusqu’à leur toute fin. La bonne affaire de toute cette séquence était pour Cassidy qui se retrouvait en quatrième position derrière Palou.

Super Formula 2019 Motegi

Dans les derniers tours, Cassidy passait Palou et accédait au podium, alors que Hirakawa contrôlait sans difficulté la tentative de retour de Kobayashi.

Hirakawa franchissait la ligne en vainqueur, cinquième lauréat différent en cinq épreuves, devant un Kobayashi de plus en plus convaincant et Nick Cassidy qui, avec un second podium consécutif, reprenait la tête du championnat à Naoki Yamamoto, encore une fois plutôt transparent.

Super Formula 2019 Motegi

Le meilleur tour était pour Markelov, dont l’erreur initiale a malheureusement compromis ce qui aurait pu être une bonne course.

La prochaine et avant-dernière épreuve aura lieu à Okayama les 28 et 29 septembre.

Crédits photos : 1,6,7 Toyota Gazoo Racing, 2 Dallara Automobili, 3 Pierre-Laurent Ribault/leblogauto.com, 4,5 Honda Racing

Classement

Cinquième manche du championnat Super Formula 2019, le 18 août 2019 à Twin Ring Motegi.

Po. No. Driver Team / Engine Gap Laps
1 20 Ryo Hirakawa ITOCHU ENEX TEAM IMPUL
TOYOTA/TRD Biz-01F
51
2 18 Kamui Kobayashi carrozzeria Team KCMG
TOYOTA/TRD Biz-01F
2.972 51
3 37 Nick Cassidy VANTELIN TEAM TOM’S
TOYOTA/TRD Biz-01F
6.799 51
4 64 Alex Palou TCS NAKAJIMA RACING
HONDA/M-TEC HR-417E
6.543 51
5 5 Nirei Fukuzumi DOCOMO TEAM DANDELION RACING
HONDA/M-TEC HR-417E
2.354 51
6 38 Hiroaki Ishiura JMS P.MU/CERUMO・INGING
TOYOTA/TRD Biz-01F
9.771 51
7 50 Lucas Auer B-Max Racing with motopark
HONDA/M-TEC HR-417E
14.684 51
8 16 Tomoki Nojiri TEAM MUGEN
HONDA/M-TEC HR-417E
0.577 51
9 1 Naoki Yamamoto DOCOMO TEAM DANDELION RACING
HONDA/M-TEC HR-417E
0.261 51
10 4 Yuji Kunimoto KONDO RACING
TOYOTA/TRD Biz-01F
0.646 51
11 8 Kazuya Oshima UOMO SUNOCO TEAM LEMANS
TOYOTA/TRD Biz-01F
0.712 51
12 7 Artem Markelov UOMO SUNOCO TEAM LEMANS
TOYOTA/TRD Biz-01F
0.687 51
13 3 Kenta Yamashita KONDO RACING
TOYOTA/TRD Biz-01F
0.639 51
14 15 Patricio O’Ward TEAM MUGEN
HONDA/M-TEC HR-417E
2.242 51
15 19 Yuhi Sekiguchi ITOCHU ENEX TEAM IMPUL
TOYOTA/TRD Biz-01F
0.953 51
16 36 Kazuki Nakajima VANTELIN TEAM TOM’S
TOYOTA/TRD Biz-01F
10.898 51
17 39 Sho Tsuboi JMS P.MU/CERUMO・INGING
TOYOTA/TRD Biz-01F
9.563 51
18 17 Koudai Tsukakoshi REAL RACING
HONDA/M-TEC HR-417E
2.513 51
19 51 Harrison Newey B-Max Racing with motopark
HONDA/M-TEC HR-417E
14.925 51
20 65 Tadasuke Makino TCS NAKAJIMA RACING
HONDA/M-TEC HR-417E
46Laps 5

Championnat

Po. No. Driver Rd1. Rd2. Rd3. Rd4. Rd5. Total
1 37 Nick Cassidy 10 1 5 6 6 28
2 1 Naoki Yamamoto 8 8 11 27
3 64 Alex Palou 3 11 6 20
4 18 Kamui Kobayashi 8 3 8 19
5 39 Sho Tsuboi 4 8 12
6 5 Nirei Fukuzumi 4 4 4 12
7 19 Yuhi Sekiguchi 10 1 11
8 3 Kenta Yamashita 6 2 3 11
9 16 Tomoki Nojiri 5 5 1 11
10 20 Ryo Hirakawa 10 10
11 50 Lucas Auer 2 6 2 10
12 38 Hiroaki Ishiura 2 2 3 7
13 8 Kazuya Oshima 6 6
14 65 Tadasuke Makino 1 5 6
15 4 Yuji Kunimoto 3 1 1 5
16 36 Kazuki Nakajima 4 4
17 15 Daniel Ticktum 1 1
7 Artem Markelov
15 Patricio O’Ward
17 Koudai Tsukakoshi
51 Harrison Newey

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Super Formula 2019-5 : Hirakawa l’emporte à Motegi, Sacha Fenestraz champion de Formule 3"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Fenestraz a été écarté en fin de 2018 de la filière Renault. Ce serait « amusant » (et tant mieux pour lui) de voir Renault s’y intéresser de nouveau…

wpDiscuz