Accueil Salon de Shanghai Shanghai 2019 : Toyota C-HR et Izoa électriques

Shanghai 2019 : Toyota C-HR et Izoa électriques

557
0
PARTAGER
Toyota C-HR EV (Shanghai 2019)

Quelque peu contraint et forcé, Toyota passe à l’électrique. Un peu plus vite en Chine qu’ailleurs, avec une adaptation du crossover C-HR, et de son clone Izoa, à la propulsion 100% électrique.

Pour satisfaire au quotas d’électriques (les hybrides ne sont pas pris en compte), Toyota a donc concocté pour la Chine une évolution d’un modèle existant, converti à la fée électricité. Le choix s’est porté sur le C-HR, plus adapté, porteur d’une image plus moderne que la Corolla, et qui a l’avantage d’être produit par les deux coentreprises du constructeur japonais en Chine. Il est ainsi vendu sous son nom original de C-HR par GAC-Toyota, mais aussi sous le nom d’Izoa par FAW-Toyota, sans aucun changement hormis quelques badges…

La conversion à l’électrique ne change pas l’habitabilité ou le volume de coffre, puisque la batterie est installée sous le plancher original. Ce qui en contrepartie comme conséquence de réduire singulièrement la garde au sol. Un comble pour un SUV… Les changements cosmétiques sont légers : une face avant pleine, des jantes plus aérodynamiques, quelques logos, et les deux trappes de charge. En Chine, les prises de charge en courant alternatif ou continu restent en effet bien séparées.

Les ventes commenceront au début de l’année 2020, et aucune caractéristique n’a été annoncée officiellement.

L’univers de mobilité Toyota

En plus de ces deux modèles électriques, Toyota consacrait une partie de son stand à sa vision de la mobilité urbaine. Avec le concept e-Palette comme star, mais également complété des Rhombus (4 places « en losange », d’où son nom…), e-Calm O2 (& place grand luxe) et e-Calm O1 (transport de biens).

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz