Accueil F1 F1 – Chine 2019 qualifications : Bottas bat Hamilton

F1 – Chine 2019 qualifications : Bottas bat Hamilton

1491
7
PARTAGER

Ce weekend, la Formule 1 est en Chine pour son 1000e grand-prix. Mais avant cela il faut se qualifier. Depuis vendredi, Hamilton semble en retrait, Ferrari devant, et Renault « meilleur des autres ». Est-ce que la qualif va réserver des surprises ?

La première information c’est la non participation d’Alex Albon et sa Toro Rosso aux qualifications. Il faut dire que lors des 3e essais libres, le pilote Thaïlando-Britannique (licence Thaïlandaise) a perdu sa monoplace dans le dernier virage et l’a explosée contre les barrières. Il s’en sort sans dommage mais la voiture n’est pas prête. Williams ne devrait donc pas avoir la dernière place ! Champagne.

Q1 – Stroll et les Williams out

Kubica est en haut de la feuille des temps ! Bon ok, c’est le premier à signer un chrono. Russel le bat rapidement et largement. Kubica se plaint d’un immense sous-virage. Il faut dire qu’en Chine Pirelli a du boulot. Les pneus avant ont du mal à chauffer et quand ils sont à températures, ce sont les arrières qui « brûlent »…les pressions officielles ont été modifiées par le manufacturier pour tenter de limiter ce phénomène.

Leclerc rate un peu son premier tour lancé même s’il surpasse largement les Williams. Bingo, Vettel puis Hamilton puis Bottas et Verstappen font mieux, Plein de pilotes en fait. Leclerc va devoir repartir pour un tour. Dommage pour le Monégasque. Pour le moment, Bottas a la 1e place en 1:32.658 457 millièmes devant Hamilton, 6 dixièmes devant Verstappen, puis 9 dixièmes devant Vettel. Leclerc est à 1,4 secondes et hors du top 10. Il repart pour un tour. Gasly qui a la pression chez Red Bull est juste devant. Avec un tel début de saison, beaucoup craignent un échange Kvyat/Gasly rapidement.

Pendant ce temps, Kubica a fait légèrement mieux que Russel. Derrière eux, il y a Giovinazzi qui n’a pas encore signé de temps pour Alfa Romeo tandis que son coéquipier Räikkönen est 15e à la limite de la qualification. Certains vont chausser des pneus tendres pour passer. Hülkenberg est à 9 dixièmes de Bottas et est sans doute « à l’abri ». Mais derrière tout peut changer, et il est 5e. Il reste 3 minutes. C’est rappé pour Giovinazzi qui ne signera pas de temps. Il y a un souci sur son moteur Ferrari dans son Alfa Romeo.

Leclerc est reparti et va donc user un train de pneu supplémentaire. Il hypothèque le reste de la qualification. Drapeau à damier. Magnussen n’améliore pas. Grosjean si, Kvyat aussi, Sainz sur la McLaren se hisse 6e. BIM ! Leclerc signe le 2nd temps à 54 millièmes de Bottas. Räikkönen améliore et pousse Norris 15e. Mais c’est suffisant pour le pilote McLaren. Stroll est le premier éliminé, 16e tandis que Perez est 12e. Le pilote Racing Point devance Russel qui est repassé devant Kubica de peu. Giovinazzi et Albon ferment la marche.

Q2 – 53 qualifications en Q3, fin de série pour Kimi

Seules les 4 monoplaces de Mercedes et Ferrari partent en piste en pneus médiums. Les autres sont en tendres. Pour rappel on part en course avec les pneus du meilleur temps en Q2. Partir en tendres demain n’est pas forcément un avantage quand on est dans le peloton. Mais certains visent la Q3 donc pas de compromis.

Hamilton signe un premier temps de référence. Mais, Bottas claque un 1:31.728. 9 dixièmes de mieux. Mercedes a-t-elle encore caché son jeu ? Suivent Vettel et Leclerc à 5 et 6 dixièmes. Verstappen fait aussi mieux que Hamilton. Bon cela devrait suffire pour passer en Q3 mais quand même. Il faut surveiller les autres pilotes en tendres. Grosjean a un souci sur sa voiture qui manque de lui échapper. Pas de temps signé.

Pour le moment Gasly est 6e à 6 dixièmes de Verstappen. Kvyat dans la Toro Rosso est 3 dixième derrière. Puis on trouve Magnussen, Ricciardo et Hülkenberg provisoirement qualifiés pour la Q3. Mais les temps des Renault ne sont pas « bons » si on en croit les pilotes qui vont repartir. Pour le moment seraient éliminés Perez, Sainz, Räikkönen, Norris et Grosjean. Encore une fois tout va se jouer dans le dernier tour. Il reste 3 minutes et on va repartir en piste.

Bottas part en piste en tendres pour couvrir une stratégie de Ferrari. Hamilton repart en mediums et va sans doute tenter d’améliorer. Mais il ne semble pas à l’aise dans les grandes courbes du circuit de Shanghai. Vettel est reparti en tendres, Leclerc en mediums. C’est le drapeau à damiers. Räikkönen est 10e provisoire. Grosjean signe le 8e temps et pousse son ancien coéquipier chez Lotus hors du top 10. Hülkenberg se hisse 7e et pousse Kvyat hors de la Q3. Enfin Hamilton signe un bon temps et se hisse tout en haut de la feuille des temps. Kimi se plaint de perte de puissance. Pour la première fois depuis 53 courses (Hongrie 2016), Räikkönen ne sera pas en Q3 !

Sont éliminés Kvyat, Perez, Räikkönen, Sainz, et Norris. Hamilton est 91 millièmes devant Bottas avec 1:31.637.

Q3 – Bottas emmène le doublé Mercedes

La question désormais est pneus tendres ou pneus médiums ? Les tendres en semblent pas forcément les plus rapides aujourd’hui. On notera que l’on a 5 écuries en Q3, les deux Mercedes, les deux Ferrari, les deux Red Bull, les deux Renault et les deux Haas. Probablement les 5 meilleures de ce début de championnat. Tout le monde est en pneus tendres.

Premier temps par Ricciardo. 1:34 et quelques. Ce n’est pas bon. 1:31.563 pour Hamilton. Bottas le bat pour 7 millièmes ! C’est serré. Vettel est à 4 dixièmes, Verstappen à 5, Leclerc à 13 millièmes de Max. Gasly est 6em mais à 8 dixièmes de son coéquipier. La comparaison fait mal. Suivent Hülkenberg et Ricciardo. Magnussen et Grosjean n’ont pas signé de temps. Ils vont tout miser sur un seul tour. En analysant les secteurs, Bottas a un 2nd secteur époustouflant mais perd du temps sur Hamilton dans le dernier. Visiblement la gestion des pneus sur un tour joue énormément pour la qualif.

Les deux Mercedes repartent en piste, de même que les Ferrari. Hamilton est le premier sur la piste devant Bottas. Un avantage pour le #77 dans le sillage du #44 ? Derrière, alors qu’on est sur un tour de sortie (non chronométré) on se bat pour maintenir sa place. Hamilton n’améliore pas. Bottas si ! Il est en pole provisoire en attendant les Ferrari. Leclerc se hisse à la 3e place mais en est chassé par Vettel.

On a donc un doublé des Mercedes, Bottas-Hamilton. Suivent Vettel et Leclerc dans un mouchoir de poche (17 millièmes !). Puis Verstappen-Gasly (mais avec 8 dixièmes entre eux). Les Red Bull se sont gênées et n’ont pas pu faire de nouvelles tentatives. Stupide. Ricciardo bat Hülkenberg pour 4 millièmes ! Les Haas ont fait la même boulette que Red Bull en gérant mal le tour de sortie des stands et ne signent pas de temps. Re-stupide !

Demain, les températures doivent être plus basses de quelques degrés. Les pneus vont se comporter encore différemment et les performances respectives devraient changer. Le GP est incertain. A noter que Gasly a signé son meilleur temps de Q2 en tendres comparé à son coéquipier Verstappen (mediums). Meilleur départ pour le Français ?

Résultats des qualifications du GP de Chine 2019

01  Valtteri BOTTAS Mercedes 1:31.547
02  Lewis HAMILTON Mercedes +0.023
03  Sebastian VETTEL Ferrari +0.301
04  Charles LECLERC Ferrari +0.318
05  Max VERSTAPPEN Red Bull Racing +0.542
06  Pierre GASLY Red Bull Racing +1.383
07  Daniel RICCIARDO Renault +1.411
08  Nico HULKENBERG Renault +1.415
09  Kevin MAGNUSSEN Haas F1 Team- –
10  Romain GROSJEAN Haas F1 Team- –
11  Daniil KVYAT Toro Rosso- –
12  Sergio PEREZ Racing Point- –
13  Kimi RÄIKKÖNEN Alfa Romeo Racing- –
14  Carlos SAINZ McLaren- –
15  Lando NORRIS McLaren- –
16  Lance STROLL Racing Point- –
17  George RUSSELL Williams- –
18  Robert KUBICA Williams- –
19  Antonio GIOVINAZZI Alfa Romeo Racing- –
20  Alexander ALBON Toro Rosso- –

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "F1 – Chine 2019 qualifications : Bottas bat Hamilton"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ema
Invité

C’est bien rangé, comme grille de départ, par écurie (sauf Perez et Raikkonen qui n’ont rien compris, et roulent trop vite)

wizz
Membre

Au Bahrein, les Ferrari surclassaient dans la ligne droite, et dominaient la course…(jusqu’à la panne)

En Chine, la ligne droite est royale, la plus longue du championnat, avec 1200m à pleine charge. Ferrari aurait dû avoir un avantage encore plus décisive par rapport à la course précédente. Et pourtant….????!!!!

gigi4lm
Invité

Ils ont peut être corrigé le logiciel pour aller mois vite … mais finir la course.

wizz
Membre

oui gigi
c’est ce que pensaient aussi chez Mercedes, qui pensait que Ferrari ne tiendra jamais 7 courses avec un tel niveau de puissance (tout le monde espionne tout le monde. Avec des microphones très sensibles, ils peuvent analyser tout le spectre sonore des voitures, séparer la partie concernant le moteur. Puis avec les données GPS, ils savent à peu près la puissance des voitures qui passent)

robert
Invité

Vettel ,le moral au plus bas , sans la couronne , va probablement rouler cette saison puis stop . retraite. informations paddock. fuite gaetan vigneron ; rtbf.

yves
Invité

Ce serait pas étonnant, apres avoir montré en 2017 et 2018 sa faiblesse mentale, il pourrait montrer son manque de talent face a charles leclerc

wpDiscuz