Accueil F1 F1 Chine-Vendredi: Mercedes et Ferrari dans un mouchoir

F1 Chine-Vendredi: Mercedes et Ferrari dans un mouchoir

831
0
PARTAGER

Sur le circuit de Shanghaï, qui accueille le 1000e grand prix de l’histoire de la F1, le duel Ferrari-Mercedes se poursuit, avec Red Bull qui semble revenir dans la course.

 Ferrari et Mercedes se tournent autour

Sebastian Vettel avait fixé le meilleur temps lors des essais libres 1 en 1″33″911 (mediums) devant Hamilton (1’34″118 en tendres).

Aux EL2, Mercedes a répliqué avec Valtteri Bottas, qui signe un temps de 1’33 »330, battant seulement de 27 millièmes la Ferrari de Vettel. Hamilton n’est que 4e en 1’34″037.

Ferrari semble avoir un avantage très net en ligne droite avec une vitesse maxi impressionnante. Reste à savoir si Mercedes cache son jeu. En tous cas, les flèches d’argent ont utilisé ce vendredi une évolution de leur aileron avant, qui a été déclarée illégale par la FIA au niveau des dérives verticales. Mercedes devrait vraisemblablement revenir à l’aileron de Bahreïn demain…

Du côté des rouges, inquiétude autour de la Ferrari de Charles Leclerc. Le monégasque a été privé de la fin de séance sur les longs relais, sa voiture ayant présenté un souci au niveau du système de refroidissement. On se rappelle que Leclerc utilise en Chine le même bloc propulseur que celui qui a failli à Bahreïn, lui coûtant la victoire…

Red Bull va mieux, surtout avec Verstappen

L’autre information notable de ce vendredi, c’est le regain de forme de l’écurie autrichienne. Max Verstappen a signé le 3e temps des essais libres 2, à seulement 2 dixièmes de Bottas, mais en ayant raté son dernier virage, ce qui laisse supposer que le néerlandais a encore de la marge.

Red Bull a identifié une erreur dans le set-up à Bahreïn et surtout mis au jour un problème de capteurs qui faussait les données récoltées sur es réglages, ce qui pourrait expliquer la contre-performance du dernier grand prix. Pierre Gasly est encore en retrait, crédité du 10e chrono à une bonne seconde de son équipier, mais le Français a surtout effectué des tests de pièces et n’a pas cherché spécifiquement la performance. On sait de toute façon que Gasly est sous pression et n’est pas encore en confiance avec la voiture. Adrian Newey, le directeur technique de l’écurie autrichienne, a déclaré récemment que le jeune français était « crispé » depuis ses sorties de route lors des essais hivernaux.

Renault et McLaren en forme

Derrière les intouchables, Renault se met en évidence avec le 5e chrono d’Hulkenberg, qui ne rend que 60 millièmes à Hamilton. Carlos Sainz réalise le 6e chrono pour McLaren. Avec Norris 8e et Ricciardo 9e, le moteur du losange est donc bien représenté. Cependant, la fiabilité est déjà sous pression puisque Nico Hülkenberg utilise en Chine son deuxième V6, son deuxième turbo, son deuxième MGU-H et son deuxième MGU-K. Ce dernier élément, limité à deux par saison et par pilote, a également été changé pour Daniel Ricciardo.

Haas fait le yoyo de performance et termine vendredi en retrait (Magnussen 16e, Grosjean 17e), ainsi que Racing Point, dont la monoplace ne semble pas très véloce sur un tour. De toute façon, le milieu de peloton est très serré, puisqu’il n’y a que 6 dixièmes entre Hulkenberg et Magnussen.

Stroll s’est distingué lors des essais mais pas dans le bon sens du terme, en jouant la chicane mobile. Et Williams ferme évidemment la marche, mais avec un écart moins important sur le reste du plateau. De quoi donner un petit peu d’espoir…

Images : F1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz