Accueil Smart Daimler recherche un partenaire – chinois ? – pour Smart

Daimler recherche un partenaire – chinois ? – pour Smart

1124
14
PARTAGER

Daimler traiterait actuellement de l’avenir de sa marque Smart. Selon le journal allemand Handelsblatt, le groupe automobile allemand pourrait prendre une décision concernant sa filiale avant la fin de l’année 2019.

Un partenariat, seule issue pour Smart ?

Toujours selon le Handelsblatt, Daimler souhaiterait mettre en place un partenariat avec un groupe automobile asiatique. Cet accord permettrait notamment de réduire les pertes de la marque. Le constructeur allemand chercherait à s’associer avec un homologue chinois.

Le journal affirme par ailleurs qu’en cas d’échec sur un accord avec un partenaire, Daimler pourrait décider d’arrêter la production de la marque Smart. 

Discussions avec BAIC et Geely

Au sein du milieu industriel, on laisse par ailleurs entendre que Daimler négocierait notamment d’une éventuelle coopération avec BAIC son partenaire de longue date au sein de sa coentreprise chinoise. Des discussions sont également en cours avec Geely, le propriétaire de Volvo.

Le fondateur de Geely, Li Shufu, qui détient 9,7% des actions de Daimler – devenant ainsi le premier actionnaire du groupe – cherche en effet à renforcer sa coopération avec le constructeur de Stuttgart.

Si jusqu’à présent, le partenariat entre Daimler et Geely ne permettait d’attaquer que le marché chinois des véhicules de luxe, une alliance avec Smart aurait plus de poids.
Si, interrogé par les journalistes, un porte-parole de Geely a déclaré mener de nombreuses discussions avec différentes entreprises, Daimler n’a pas souhaité faire de commentaire à ce sujet.

Une production transférée de France en Chine

L’idée derrière les considérations de Smart semble toutefois très claire : la prochaine génération de ce véhicule à deux places ne sera plus construite en France à Hambach, mais en Chine.

C’est pourquoi, Daimler aspire à un partenariat gagnant-gagnant avec un fournisseur local, indique-t-on dans les cercles de négociation.

En août 2018, nous indiquions d’ores et déjà que le constructeur allemand discutait avec BAIC pour produire en Chine les modèles de sa marque de petites voitures.

Le marché chinois, nouvel enjeu pour Smart

Depuis son lancement en 1998, Smart n’a pas rapporté d’argent à Daimler … mais au contraire en a nécessité beaucoup. Les ventes de véhicule de la marque ont atteint un sommet en 2005, avec 144 000 exemplaires écoulés.

Ce qui aura toutefois permis à Daimler d’abaisser sa moyenne d’émissions de CO2  pour l’ensemble de sa gamme. Une des raisons pour laquelle, la Smart ne sera plus désormais commercialisée qu’en version 100% électrique. La Chine, premier marché électrique de la planète, pourrait ainsi représenter un nouvel espoir pour la marque.

Sources : Handelsblatt

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Daimler recherche un partenaire – chinois ? – pour Smart"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Ca sent la fin des éléments Renault pour la Smart 😮

zafira500
Invité

C’est la Forfour qui a des éléments de Renault, pas la Fortwo. Par contre pour les salariés d’Hambach, ça sent mauvais. Après le chantage des 39 heures payées 37, ils seront de nouveau les cocufiés de l’histoire.

Guallaume
Invité

Les deux ont le même châssis d’origine Renault, avec des longueurs de plateforme différentes, ainsi qu’un moteur thermique d’origine Renault.

l\'enchanteur
Invité

@zafira500 tu n’y connais pas grand chose en fortwo…la smart à des pièces développées par renault et partages de nombreuses pièces avec la twingo
de plus pour les 39 h cela se termine en 2020 et cela va permettre de produire pour la premiere fois de lhistoire de daimler une Mercedes en france
donc ton commentaire est faux….

zafira500
Invité

Au temps pour moi, après vérification, l’actuelle version est basée sur la Twingo III. Mea culpa.

2o6
Invité

Et la Citan 🙂 ?

pat d pau
Invité

et le tableau de bord ? et les poignes de portes ? et les retros ? dsl vous vous etes planté.
Sinon oui ils se sont fait cocufier par Renault et Merco.

ca va etre compliqué d’expliquer que le futur VE Smart donc dedié a la ville n’ pas d’avenir a etre produit en europe… mais plutot chez les chinois sur demande des allemands… quand on repense au blabla sur Alstom siemens Vs le chinois…

Lovehornby
Invité

Apparemment c’est tout smart qu’ils comptent dégager, la 2 et la 4… peut-être un manque de persévérance, comme toyota avec son IQ, qui maintenant est très recherchée en occasion.

Invité

Et concernant le partenariat avec Renault pour la Twingo ?

nithael70
Invité

Une suggestion? Il y en a qui ont les outils quasi d’origine avec leur copie…

SGL
Invité

Les Chinois font tranquillement leur marché.
Ils ont acheté des ports stratégiques en Grèce au Portugal et en Pologne. (l’Europe est cernée.)
Ils ont tué la filière européenne sur les panneaux photovoltaïques avec leur doping.
Ils s’apprêtent à avoir 100 % des rênes sur les voitures du segment A et électrique.
L’Europe divisé est extrêmement faible !

Fred21
Invité

Cadeau SGL
Une projection de la population mondiale en 2100 et l’Europe …
https://www.populationdata.net/cartes/population-mondiale-2100/

zafira500
Invité

« Les Chinois font tranquillement leur marché. »
Il faut dire que les européens ne font absolument rien pour se protéger.

Fabi35
Invité

Non elle ne se protège pas! ils (les gérants 🤣) font exprès de vendre (les bijoux de famille) il faut du cash tout de suite …et après…rien

wpDiscuz