Accueil Peugeot Genève 2019 : nouvelle Peugeot 208, « la tueuse »

Genève 2019 : nouvelle Peugeot 208, « la tueuse »

5959
134
PARTAGER
Peugeot e-208

Après une petite fuite avant ce weekend qui nous a laissé un peu sur notre faim faute de bonne résolution, voilà toutes les infos sur la nouvelle citadine de Peugeot, la 208 qui va chercher à battre toutes ses concurrentes dont la nouvelle Renault Clio.

Selon Peugeot, cette nouvelle 208 a un « affûté, insufflant jeunesse et énergie ». Son design va faire gloser, ici-même en premier lieu. La nouvelle Peugeot 208 est une évolution de la précédente génération par certains aspects (grande calandre hexagonale, profil des vitres latérales, etc. Mais, par bien d’autres c’est une « révolution » qui louche du côté de la grande sœur 508.

Dents de sabre lumineuses, griffes lumineuses dans les blocs optiques avant sur certaines finitions, bandeau arrière avec là encore trois coups de griffe lumineux. Et même le traitement du hayon et du bouclier arrière est emprunté à la grande berline. Certains trouveront cela heureux, d’autres non. Question de proportions sans doute.

De profil, cette nouvelle Peugeot 208 fait penser à la 205, la référence de toutes les citadines chez Peugeot. Avec ses passages de roues renforcés visuellement de noir, ses ailes arrières galbées et cette face avant « agressive », cette nouvelle 208 sort du lot à n’en pas douter. A noter que son numéro est inscrit à l’avant sur le capot et que le lion descend dans la calandre, comme sur la grande 508 là encore.

Un intérieur de grande berline

A l’intérieur, c’est aussi une révolution de style pour la 208. On y trouve un tableau de bord en deux étages. La partie haute va d’un aérateur latéral à l’autre en passant par l’écran tactile (5, 7 ou 10 pouces selon le niveau de finition ou les options choisies) et le i-Cockpit. La partie basse intègre pour sa part les aérateurs centraux et les boutons façon interrupteur métal comme dans la 508 ou les grands SUV au lion.

A regarder cette intérieur, on n’a pas vraiment l’impression d’être dans une citadine mais dans une grande berline. L’espace disponible devrait nous le rappeler mais visuellement, cela « en jette ».

Côté châssis, la nouvelle 208 est sur la nouvelle plateforme modulaire CMP réservée au segment B et C (208 et 308). La plateforme est conçue dès le départ pour être multi-énergie, dont électrique, nous y reviendront un peu plus loin. Surtout, la CMP est 30 kg plus légère que l’ancienne plateforme PF1.

Cela plus plein d’autres améliorations (entrées d’air pilotées, sous-bassement lissé, etc.) tendent à rendre cette nouvelle Peugeot 208 plus efficiente et donc baisser la consommation et les émissions. Mais la CMP permet aussi d’avoir une meilleur isolation acoustique dans l’habitacle en filtrant mieux les vibrations et bruit de roulement. « Elle a tout d’une grande » cette nouvelle Peugeot 208 ?

3 cylindres essence, 4 cylindres diesel, et électrique

Côté moteurs thermiques, la nouvelle 208 dispose de blocs Euro6.d pour les essence (3 cylindres 1,2 litres) et Euro6.d-temp pour le diesel. L’entrée de gamme est mue par l’essence PureTech 75 avec Stop&Start (S&S) en boîte manuelle à 5 rapports. Ensuite, on trouve les PureTech 100 ch S&S et 130 ch S&S. Le 100 chevaux peut être accouplé à une boîte manuelle 6 rapports ou à l’EAT8, boîte automatisée à 8 rapports. C’est d’ailleurs la seule boîte disponible pour la version 130 chevaux. C’est assez unique dans le segment des citadines et montre la volonté de Peugeot de monter sa 208 en gamme.

Le diesel, 4 cylindres 1,5 litres, est le BlueHDi 100 avec S&S et boîte de vitesse manuelle à 6 rapports. La nouvelle PEUGEOT 208 est proposée dans une gamme à 5 niveaux de finition : Like, Active, Allure, GT Line et GT.

Mais, venons-en à la grande nouveauté de cette 208, la version e-208 électrique ! 100 kW (136 ch) électrique avec un couple de 260 Nm disponible, électrique oblige, dès 0 km/h. La bestiole abat le 0 à 100 km/h en 8,1 secondes et dispose d’une batterie de 50 kWh logée dans le plancher. Ainsi, l’habitabilité comme le coffre sont les mêmes qu’en thermique. La batterie est garantie 8 ans ou 160 000 km pour 70% de sa capacité de charge.

De quoi aller chercher la reine Renault Zoe ?

Peugeot a soigné la partie consommation de cette e-208 avec une pompe à chaleur pour le chauffage, mais aussi un circuit de refroidissement qui est couplé au circuit caloporteur de la voiture. Evidemment on a une récupération d’énergie à la décélération avec deux modes de freinage. Comme sur d’autres VE, cela doit permettre de se passer de la pédale de frein pratiquement (sauf freinage d’urgence évidemment). D’ailleurs, Peugeot met dans sa e-208 une décélération contrôlée par la pédale d’accélérateur. Comme la e-Pedal de Nissan ?

Plusieurs modes de consommation sont disponibles dont un « éco » pour, comme son nom l’indique, économiser la batterie. Côté autonomie, les 50 kWh donnent 340 km selon le cycle WLTP. Pas mal du tout. En autonomie réelle, comptez 300 km, ou moins s’il fait très froid ou que vous êtes un adepte du 400 m départ arrêté.

Pour le rechargement, il y a évidemment la prise domestique simple 16 ampères (16h pour une charge complète). Sur une wallbox en monophasé (7kW) comptez 8h et en triphasé (11 kW) 5h15 pour la charge complète. Mais, surtout, cette Peugeot e-208 est compatible 100 kW ! 80% récupérés en 30 minutes. A condition de trouver la borne idoine évidemment. Ce choix de compatibilité joue immanquablement sur la consommation mais sans pour autant la gréver fortement.

Le plein d’équipements

La e-208 embarque plein d’équipements connectés. On peut programmer la recharge (pratique quand on rentre le soir et que l’on veut attendre les heures creuses par exemple), voir l’état de charge depuis son « smartphone » et l’application « MyPeugeot » et même l’arrêter ou la lancer à distance.

Peugeot lance en même temps « Easy-Charge », accès à différentes solutions de recharge, diagnostique électrique, accès à des bornes publiques avec Free2Move Services, navigation connectée pour sélectionner la « bonne » borne, etc. Peugeot prévoit même « Mobility Pass » pour une location à la demande, à tout moment, d’un véhicule (thermique évidemment) pour les déplacements compliqués en électrique.

Pour rassurer les consommateurs, il y a même des services de « coaching » électriques, ainsi que des découvertes via des simulateurs et les sites internet de PSA. Pour une marque dont le grand patron a eu quelques propos sceptiques face à l’électrique, c’est une grande offensive là. Le combat entre la Peugeot e-208 et la Renault Zoe promet d’être épique !

Un mot rapide sur les équipements de la nouvelle Peugeot 208. La 208 se fait « semi-autonome » avec Drive Assist : régulateur de vitesse adaptatif avec distance inter-véhicules ajustable. Si on a opté pour la boîte EAT8, on peut même circuler dans les bouchons en « automatique » avec l’aide au maintien dans la voie en sus et le S&S.

Trop ?

La 208 dispose aussi du « full park assist ». Contrairement à d’autres modèles qui demandent que le conducteur gère l’accélérateur et le frein pour entrer ou sortir d’une place de parking, la nouvelle Peugeot 208 gère tout elle-même. On demande à voir car c’est souvent peu performant et on va plus vite à le faire soi-même.

Côté sécurité électronique, on note le freinage automatique d’urgence dernière génération (qui détecte piétons et cycliste, de jour comme de nuit), l’alerte collision, le franchissement de ligne « involontaire » (sans clignotant NDLA) avec correction de trajectoire au-delà de 65 km/h, lecture des panneaux étendue (vitesse, stop, sens interdit, etc.), détecteur d’angle mort, etc. Visiblement, elle a vraiment tout d’une grande pour reprendre l’ancien slogan de la Renault Clio.

Pour avoir cette nouvelle Peugeot 208, il faudra patienter jusqu’à l’automne prochain ! On pourra tout de même l’admirer au Salon de Genève qui ouvre ses portes dans quelques jours. De façon amusante, Peugeot propose à ceux qui le veulent de réserver leur nouvelle 208 via un acompte en ligne, même pour la e-208. Ce n’est pas la Tesla Model 3 mais il devrait y avoir un petit engouement non ?

L’avis de Leblogauto.com

A voir en vrai, mais dans les versions GT-Line, GT et e-208, cette nouvelle Peugeot est très belle. L’intérieur fait vraiment segment supérieur et on a hâte de se mettre à son volant. Surtout de la version électrique e-208 qui devrait avoir un centre de gravité plus bas.

Plus grande, plus basse, la nouvelle 208 fait plus musculeuse et sportive. Elle devrait séduire pas mal de monde et pourrait tailler des croupières à la reine Clio, plus « sage ». Là encore le « combat » Peugeot/Renault promet d’être intéressant. Malus oblige, on attend de voir ce que proposera Peugeot en « petite bombinette ». On attend également de voir la gamme de prix, peut-être à Genève ?

PEUGEOT_NEW_208_TechCarac_EN

Poster un Commentaire

134 Commentaires sur "Genève 2019 : nouvelle Peugeot 208, « la tueuse »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Commandant Tour
Invité

une belle révolution stylistique avec un vrai parti-pris : sur le marché il y en aura pour tous, du classique, du techno et du clivant !
je félicite Peugeot pour oser proposer un produit assez fort en style sur un segment ou le classicisme est parfois un peu trop présent
Après , ce seront les clients qui décideront mais hâte de la voir en vrai dans la rue pour voir si cela ressort aussi bien qu’en photo

SAM
Invité
Oulla comme je le craignais ils ont chargé la bête. Du style, elle en a c’est indéniable mais : 1/ Elle ressemble trop à une Audi A1 de première génération : le 208 au-dessus de la calandre évoque les anneaux au-dessus des calandre TT, le part brise reculé avec ce capot droit, la calandre single frame … Elle est trop agressive. 2/ Pour maquiller l’ensemble afin qu’elle ne ressemble pas « trop » à une Audi A1, on fait des références à la 205 : le bandeau noir arrière, les passages de roues cerclés de joncs, la vitre arrière, le profil du… Lire la suite >>
maybeline
Invité

Avez-vous regardé le nombre d’ emplois perdus par Volkswagen suite au dieselgate? 30 000. Qu’ est-ce que ça traduit sinon une perte de parts de marché pour l’ Allemagne qui sabre dans l’ emploi?

Lee O Neil
Invité
@SAM : ça n’est pas parce qu’on écrit une tartine de critiques, que celles-ci sont justes et crédibles ! 1/ La 208 au-dessus de la calandre évoque une Audi ??? Ce n’est pas une blague ??? Et toutes les Peugeot qui ont eu leur petit nom au-dessus de la calandre depuis 60 ans au moins, c’est quoi alors ??? 304, 403, 404, 504. Non, franchement, cette remarque d’entrée de jeu, fallait éviter. Ça décrédibilise tout le reste ! 2/ La ressemblance avec la première Audi A1, faut chercher un moment pour voir quelque chose sur la face avant mais pour… Lire la suite >>
Bcbg
Invité

Laisse pisser il aime pas,il déglingue,ça le soulage, ça n empêche personne de laisser jouer son libre arbitre.
Perso ( je le dis pour t être agréable lol) faudrait me payer pour rouler en polo en particulier en VW en général alors le baratin des uns et des autres…

zeboss
Invité
je reprends en tous points le commentaires de LEE, j’ai même écris la même chose plus haut sans avoir lu ce commentaire, comme quoi… SAM se complait dans des analyses de ronds points, ignorants et mélangeant à peu près tout : un exemple , CLIO comme 208 reçoivent leur mécaniques de France pour la plupart des modèles, bon nombre d’équipements proviennent aussi de l’hexagone (sous traitants chez nous et expédiés aux différentes usines). Mais le gag c’est que ça marche aussi pour les constructeurs étrangers, des isolants de portières de Golf sont fabriqués du côté de Dijon par exemple, des… Lire la suite >>
Kaizer Sauzée
Invité

Hé oui mon gars, ton showroom VW-Audi va se désertifier. Déjà qu’en 2018 ça n’a pas été la joie côté Audi…
Je comprends tes craintes, elles sont justifiées.
Avec la C3 qui se vend très bien, la nouvelle Clio qui promet et maintenant cette surprenante 208, les cubes teutons immondes que tu vends ont beaucoup de soucis à se faire. Non seulement en France, mais dans toute l’Europe.

SAM
Invité
@Kaiser Sauzé. Je lui souhaite de se vendre mieux voir aussi bien que la Polo! Après si elle se vend comme l’Audi A1 … elle ne se vendra pas bien! Puissent tous les commentateurs de ce billets (sur leur nom de profil officiel et les autres qu’ils empruntent pour faire « gonfler » les avis positifs) se traduisent en achat de cette 208. Soyez vigilants dans vos propos et dans la façon de répondre à ceux qui ne vous suivent pas dans vote euphorie. Car vous donnez l’image que le blog auto est finalement le Peugeot Fan Club. La « pensée unique » n’a… Lire la suite >>
Lee O Neil
Invité

@SAM : « le 208 au-dessus de la calandre évoque les anneaux au-dessus des calandre TT »
Et ça alors, ça ne fait pas fanboy Audi ???
Comme je l’ai dit, Peugeot mettait naguère (il y a 60 ans au moins) le nom du modèle au bout du capot.
Alors venir parler d’une évocation de l’Audi TT, ça fait très fanboy Audi.
Et puis pour être complet, Audi a mis les 4 anneaux au bout du capot sur la 4ème génération de TT donc depuis 2014 mais la R8 l’avait fait avant en 2007.

Kaizer Sauzée
Invité

MDR !!!
Vous ne niez donc pas travailler pour la concurrence allemande et je vous en remercie.
Ça a au moins le mérite de clarifier la teneur de vos commentaires.
Pour votre information, 99,99% des acheteurs de voitures ne viennent pas « ici », donc ce que nous pouvons dire a vraiment très, très peu de poids.
Ça flatte juste nos égos personnels de donner notre avis et ca ne ramènera pas vos clients Audi perdus.

beniot9888
Invité

Et si il avait nié, on aurait eu droit à « oulala, on a touché le nerf sensible ! Toute cette énergie passée à nier ! MDR !!! Ça a au moins le mérite de clarifier… »

Sinon, que ce soit pour ou contre PSA, ou les allemandes, les arguments sont en général plus appréciés que les attaques personnelles et les accusations de parti pris.

Je dis ça, je dis rien…

SGL
Invité

J’ai du mal à voir le rapport entre cette 208 et la première A1 (qui n’est pas plus mal que la nouvelle, cela dit en passant)
Une Peugeot qui ressemble avant tout à une Peugeot que l’on aime bien

SGL
Invité

L’Audi A1 n’est pas produit en Allemagne… ça dérange personne.
Pourquoi chez un généraliste cela dérangerait plus ?

SAM
Invité

@SGL. Les constructeurs allemands on encore une base industrielle solide en Allemagne pour délocaliser une partie et non la totalité de leur production!

SGL
Invité

Non mais c’est une plaisanterie. 😯 😯
Les Allemands qui font énormément de premium n’ont aucun scrupule à le faire dans les pays low-costs !!!

SAM
Invité

@SGL. Si ça vous fait plaisir de payer une 208 au prix d’une A1 produite en Europe de l’est … c’est vous que cela engage. Ils en vendent entre 8 000 et 9 000 par mois … donc c’est génial. C’est pareil pour la Clio! On aime le patriotisme des consommateurs français mais pas donner de boulot aux ouvriers français!😉

SGL
Invité

Quel rapport ?
Tout le constructeur use et abuse la fabrication en dehors de leur frontière… Même le premium !
Rien qu’un détail
La nouvelle 208 aura certainement une finition en hausse, l’A1 a une finition en baisse !
Je ne connais pas les prix des futures 208, ça m’étonnerait qu’elles soient plus chères qu’une A1 !?
Les coûts industriels sont énormes en France, et même plus qu’en Allemagne…pas étonnants que l’on fabrique (malheureusement) plus à l’étranger !
Proposez une baisse du SMIC… Ça fera plaisir à nos GJ 😉

beniot9888
Invité

Ca va être dur d’être plus cher que la nouvelle A1 !

SAM
Invité
@SGL. Le rapport est que 208 et Clio sont les autos les plus vendues en France avec Captur, 2008… si demain VW délocalise la production de la Golf qu’il en écoule plus de 20 000 chaque mois en Allemagne cela se verra. Les polyvalentes françaises affichent de bons scores car en France on en achète beaucoup! Donc je jette la pierre à Renault, Peugeot et Citroën qui font la partie de les importer et qui relèvent leurs tarifs par la même occasion. Vos amis gilets jaunes ont cru dans les DCI, TDI et HDI de secondes mains … ils aimeraient… Lire la suite >>
SGL
Invité

L’aviation et le spatial rapportent bien plus en valeur ajoutée ainsi que la R&D dans l’automobile et l’équipementier.
Tout faire en France, c’est mieux, comme produire sur place, mais si l’on a toujours la main sur les brevets et les codes sources du matériel, c’est en partie secondaire.
Mais sinon, bien sûr que l’on a trop désindustrialisé la France depuis les années 80.

amiral_sub
Invité

La France ne s’est pas desinstrialisée par hasard, tout est question de taxes sur les entreprises (les fameux impots de production), la qualité de la main d’oeuvre et le cout de la main d’oeuvre. Jusqu’à récemment aucun indicateur n’allait dans le bon sens

Lee O Neil
Invité
SAM : « Le rapport est que 208 et Clio sont les autos les plus vendues en France avec Captur, 2008… si demain VW délocalise la production de la Golf qu’il en écoule plus de 20 000 chaque mois en Allemagne cela se verra. Les polyvalentes françaises affichent de bons scores car en France on en achète beaucoup! Donc je jette la pierre à Renault, Peugeot et Citroën qui font la partie de les importer et qui relèvent leurs tarifs par la même occasion. » 208, Clio, 2008, Captur : jusque là, ça va, on parle de voitures du segment B. Et… Lire la suite >>
Bcbg
Invité

Oui du coup faut acheter A1 même si on trouve ca moche car on est sur que ça donne aucun boulot aux français?c est ça?Puis ça a l avantage de polluer comme une bétaillère des années 50.hein c est ça qui est bien?
Du coup on est un vrai rebelle avec sa casserole prrrremmmiuummmm qui comprend bien les GJ!
C est ça?

PanzerALED
Invité

Oui avec ses 4 roues et la présence de clignotants, elle ressemble à une audi A1 !
Le pare brise de qualité n’est pas sans rappeler la Golf.
Quant à la présence de pare chocs avant et arrière, c’est copié sur VW indéniablement.

georges
Invité
SAM tu devrais te cultiver, c’est très facile avec Internet, tu tapes : Peugeot 504, 304, 205, 305, plus si tu es veux avoir une vrai culture et tu ne diras plus que c’est une copie de l’A1. En tout cas elle devrait être mieux fini que l’A1 avec un intérieur avec moins de plastique dur éco. Ps : les premiums allemands utilisent beaucoup d’éléments fabriqués dans des pays à bas cout de l’Europe de l’Est, comme pour exemple des moteurs d’Audi et de Porches. Pour faire simple, les allemands font l’inverse des français, ils assemblent en Allemagne des voitures… Lire la suite >>
SAM
Invité
@georges. Et en plus vous continuez … Le blog auto c’est devenu le Peugeot Fan Club … une communauté « d’enragés » qui ne parle qu’entre elle et pour elle! Et quand vous dites un truc qui ne plais pas, il vous tombent à trois ou plus sur le haricot. Il a y celui qui va « infantiliser », celui qui va « dénigrer », celui qui va « faire semblant de ne pas comprendre « … celui qui va « invectiver » à tour de rôle comme un numéro bien rodé. Cela fait depuis 2007 que je suis ce blog … vous avez toujours les mêmes procédés! Quand ce… Lire la suite >>
maybeline
Invité

Théoricien du complot, un petit peu ça va mais quand ça dure, c’est trop!

zeboss
Invité
tiens ca nous fait juste une journée que sam ne nous avait pas gratifié d’une logorrhée destructive et des avis tranchée sur les liaisons de joints de calandre entre le feu gauche et le cligno droit… j’ai l’impression d ‘avoir un pseudo prof de dessin qui s’accroche à un style et qui ne veut rien savoir de l’évolution… On va finir par le savoir que tu es là depuis 2007, donc on te laisse les clés du blog ? A la vue des « – » récupérés à chacun de tes posts, je serais d’avis que tu réfléchisses au contenu de tes… Lire la suite >>
georges
Invité

SAM, un peu de réalisme intellectuel et une petite sortie dehors devraient vous permettre de voir le monde tel qu’il est et pas comme vous l’écrivez.

koko
Invité

@Sam
-45
Sam, champion du monde du👎

Philippe
Invité
J’attends vraiment de voir en vrai. Je trouve que l’emprise au sol de la CMP est imposante et comme la DS3X, cette 208 semble vraiment très large… et un poil haute sur pattes. Dommage que Peugeot ait décidé de sacrifier la 3 portes, ça aurait été une très bonne base pour faire une version encore plus dynamique, et pour satisfaire une clientèle qui ne s’est pas envolée comme par magie, mais parce que les 3 portes ont toutes été rayées de la carte et cessées d’être promues (Par exemple, les 208 I 3 portes ont cessées d’êtres montrées dans les… Lire la suite >>
Thomas
Invité

J’adore !!! 😀

Lexpert
Invité

Où est passée la fine élégance de la 208 (et des 308 et 508) ? On se retrouve avec un design un peu trop boursouflé à mon goût, comme si les designers avaient voulu mettre trop de choses sur un volume trop court (le profil, notamment au niveau de la portière arrière, fait bien trop encombré). Bref, la forme ne donne pas d’élan au fond. A voir sur des versions plus « simples » niveau accastillage.

ART
Invité

Les spécs sont très bonnes, elle semble seulement très haute… 4m de longueur c’est un poil gros pour le segment.. Comme toujours, à voir en vrai

wpDiscuz