Accueil Super Formula Super Formula 2018-7 : Yamamoto champion pour six dixièmes

Super Formula 2018-7 : Yamamoto champion pour six dixièmes

383
0
PARTAGER
Naoki Yamamoto Mugen Honda

Un final sous tension a conclu la belle saison 2018 de Super Formula, en couronnant Naoki Yamamoto pour un petit point et six dixièmes sous le drapeau devant Nick Cassidy.

Dernières informations

L’épreuve de Suzuka clôt la carrière de la Dallara SF14 en Super Formula après cinq saisons de bons et loyaux services. La SF19, qui prend sa suite, est fin prête après un programme d’essais bien rempli qui l’a vue testée par la plupart des écuries, sans problème majeur. Dallara connaît bien son affaire. Il vient d’être annoncé à Suzuka qu’elle adoptera à partir de 2019 le halo, comme la majorité des séries monoplaces FIA.

La Super Formula partageait l’affiche ce week-end avec le WTCR à Suzuka. La cohabitation entre les voitures de tourisme et les monoplaces va devenir une habitude en 2019 au Japon puisque la Super Formula partagera son affiche pour la majorité des épreuves avec une nouvelle série TCR Japan, dont le calendrier 2019 de six courses vient d’être annoncé.

Qualifications

En arrivant à Suzuka pour cette dernière course de la saison, trois prétendants au titre se détachaient : Nick Cassidy, le jeune néo-zélandais qui n’en finit pas de monter en puissance après un titre en F3 et celui de Super GT l’année dernière, avec une victoire à Fuji en juillet et des arrivées dans les points à multiples reprises, Naoki Yamamoto, vainqueur à deux reprises et spécialiste de Suzuka à cinq points et Hiroaki Ishiura, vainqueur lui à Motegi et toujours bien placé également, à égalité avec Yamamoto.

Plus loin, les deux pilotes Impul Yuhi Sekiguchi et Ryo Hirakawa gardaient également une petite chance en cas de catastrophe pour les favoris.

Les essais qualificatifs allaient réduire les chances à néant pour Sekiguchi et Ishiura, mal placés sur la grille, et garder l’espoir intact pour Cassidy, auteur du quatrième temps après des problèmes à la séance libre du vendredi qui obligeaient des membres de l’équipe à faire un aller-retour express dans la nuit pour aller chercher des pièces à l’usine.

Naoki Yamamoto Mugen Honda

Mais c’est Naoki Yamamoto qui faisait la bonne affaire en signant la pole position assez nettement devant l’équipier de Cassidy, Kenta Yamashita, et Kazuki Nakajima. Avantage Yamamoto, qui prenait le point de la pole position pour se rapprocher encore du haut du classement.

Course

Yamamoto s’élançait de la pole sans souci et adoptait un rythme élevé, ayant choisi de partir en soft, la plus tendre des deux qualités de gomme proposées par Yokohama. A l’inverse Cassidy, parti en medium, avait du mal en début d’épreuve et se faisait passer par Tsukakoshi pour la quatrième position, mais ne chutait pas plus loin.

Derrière, la messe était dite pour Ishiura et Sekiguchi qui ne pouvaient s’extraire de leur position de départ. Ce n’était pas le cas pour Tom Dillmann, qui a montré en plusieurs occasions cette saison un beau potentiel, concrétisé par une quatrième place à Sugo, et qui remontait en quelques tours de sa quinzième position de grille jusqu’à la dixième place. Malheureusement pour le Français, son arrêt réalisé tôt dans la course s’éternisait et lui faisait perdre toute chance de bien figurer.

Super Formula Suzuka 2018

Les concurrents en soft, dont Yamamoto, s’arrêtaient un peu avant la mi-course, leur rythme ayant diminué, alors que le choix tactique de Kondo Racing pour Cassidy commençait à payer. Le Néo-zélandais, allégé en carburant, était désormais plus rapide que ses adversaires et quand il stoppait enfin, chaussant les softs, il revenait en piste derrière Yamamoto.

Le scénario de la fin de course allait s’avérer somptueux. Une fois tous les arrêts effectués Yamamoto se retrouvait en tête devant Cassidy, avec une quinzaine de secondes d’avance mais un rythme nettement inférieur, et le titre au bout de la course pour celui des deux qui passerait sous le drapeau à damiers le premier. Un vrai duel au soleil avec une vingtaine de tours pour se départager.

La tension montait au fur et à mesure que l’écart diminuait entre les deux hommes, à peine perturbés par une spectaculaire sortie de Hirakawa dont un pneu arrière explosait en pleine ligne droite. Le pilote s’en tirait cependant sans dommage et la position de sa voiture n’obligeait pas à l’entrée en piste du safety car. L’explication pour le championnat pouvait se poursuivre.

A l’approche des cinq derniers tours l’écart était sous les trois secondes et tout le circuit retenait son souffle. Le dernier tour arrivait et Cassidy avait fait la jonction mais il ne pouvait trouver l’occasion et c’est Yamamoto qui passait la ligne avec six dixièmes d’avance, emportant le titre 2018, son second après celui de 2013.

Nick Cassidy Kondo Racing Toyota

Cassidy échoue à un point au championnat mais son écurie, le Kondo Racing, remporte le titre par équipes, un moment historique pour ce team entré dans la discipline à l’aube des années 2000.

Yamamoto et Cassidy n’en ont pas fini pour autant puisque les deux hommes sont toujours en lutte pour le titre de Super GT à la mi-novembre. Au delà de la consécration de Naoki Yamamoto, qui confirme qu’il est sans doute le meilleur pilote japonais de sa génération et qui mériterait une carrière internationale qu’il n’a jamais recherché, cette saison a été un grand pas en avant pour Nick Cassidy qui a 24 ans et un titre de Super GT en poche a démontré qu’il avait désormais la maturité pour réussir également en monoplace. Le jeune pilote néo-zélandais a un bel avenir devant lui.

Crédit photos : Honda Racing (1, 2, 3), Kondo Racing (4)

Classement de l’épreuve de Suzuka

Po.No.PiloteTeam/MoteurToursTempsEcartMeilleur tour
116Naoki YamamotoTEAM MUGEN SF14
Honda HR-417E
431:14’40.652200.62km/h1’42.042
23Nick CassidyORIENTALBIO KONDO SF14
TOYOTA RI4A
431:14’41.3060.6541’41.668
34Kenta YamashitaORIENTALBIO KONDO SF14
TOYOTA RI4A
431:15’08.52327.8711’42.526
42Yuji KunimotoJMS P.MU/CERUMO・INGING SF14
TOYOTA RI4A
431:15’08.87428.2221’42.297
536Kazuki NakajimaVANTELIN KOWA TOM’S SF14
TOYOTA RI4A
431:15’10.75030.0981’42.961
617Koudai TsukakoshiREAL SF14
Honda HR-417E
431:15’15.63434.9821’42.943
76Nobuharu MatsushitaDOCOMO DANDELION M6Y SF14
Honda HR-417E
431:15’16.19635.5441’42.934
819Yuhi SekiguchiITOCHU ENEX TEAM IMPUL SF14
TOYOTA RI4A
431:15’17.19836.5461’41.205
95Tomoki NojiriDOCOMO DANDELION M5S SF14
Honda HR-417E
431:15’42.0441’01.3921’42.235
1050Katsumasa ChiyoB-Max Racing SF14
Honda HR-417E
431:15’42.4481’01.7961’43.215
111Hiroaki IshiuraJMS P.MU/CERUMO・INGING SF14
TOYOTA RI4A
431:15’44.5171’03.8651’43.832
1215Nirei FukuzumiTEAM MUGEN SF14
Honda HR-417E
431:15’45.9621’05.3101’42.988
1318Kamui KobayashiKCMG Elyse SF14
TOYOTA RI4A
431:15’56.3801’15.7281’42.989
148Kazuya OshimaUOMO SUNOCO SF14
TOYOTA RI4A
431:15’57.3051’16.6531’43.552
157Tom DillmannUOMO SUNOCO SF14
TOYOTA RI4A
431:15’57.6321’16.9801’43.534
1665Takuya IzawaTCS NAKAJIMA RACING SF14
Honda HR-417E
431:16’08.7701’28.1181’44.225
1764Narain KarthikeyanTCS NAKAJIMA RACING SF14
Honda HR-417E
431:16’14.6831’34.0311’43.661
1837James RossiterVANTELIN KOWA TOM’S SF14
TOYOTA RI4A
3357’35.68410Laps1’43.086
1920Ryo HirakawaITOCHU ENEX TEAM IMPUL SF14
TOYOTA RI4A
3256’02.57611Laps1’42.039

Classement final du championnat

1No.16Naoki Yamamoto
TEAM MUGEN
38pt.
2No.3Nick Cassidy
KONDO RACING
37pt.
3No.1Hiroaki Ishiura
JMS P.MU/CERUMO・INGING
25pt.
4No.19Yuhi Sekiguchi
ITOCHU ENEX TEAM IMPUL
18pt.
5No.20Ryo Hirakawa
ITOCHU ENEX TEAM IMPUL
17pt.
6No.36Kazuki Nakajima
VANTELIN TEAM TOM’S
15pt.
7No.5Tomoki Nojiri
DOCOMO TEAM DANDELION RACING
12.5pt.
8No.4Kenta Yamashita
KONDO RACING
11.5pt.
9No.2Yuji Kunimoto
JMS P.MU/CERUMO・INGING
11.5pt.
10No.6Nobuharu Matsushita
DOCOMO TEAM DANDELION RACING
7pt.
11No.18Kamui Kobayashi
carrozzeria Team KCMG
7pt.
12No.8Kazuya Oshima
UOMO SUNOCO TEAM LEMANS
6pt.
13No.17Koudai Tsukakoshi
REAL RACING
6pt.
14No.7Tom Dillmann
UOMO SUNOCO TEAM LEMANS
5pt.
15No.65Takuya Izawa
TCS NAKAJIMA RACING
4pt.
16No.64Narain Karthikeyan
TCS NAKAJIMA RACING
4pt.
No.50Katsumasa Chiyo
B-Max Racing team
0pt.
No.15Nirei Fukuzumi
TEAM MUGEN
0pt.
No.37James Rossiter
VANTELIN TEAM TOM’S
0pt.
No.15Daniel Ticktum
TEAM MUGEN
0pt.
No.18Yuichi Nakayama
carrozzeria Team KCMG
0pt.
No.7Pietro Fittipaldi
UOMO SUNOCO TEAM LEMANS
0pt.
No.36Joao Paulo Lima De Oliveira
VANTELIN TEAM TOM’S
0pt.
No.15Sena Sakaguchi0pt.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz