Accueil Buick GM contraint de reporter la Buick Velite 6 en Chine

GM contraint de reporter la Buick Velite 6 en Chine

752
0
PARTAGER
Buick Velite 6 (2018)

Elle devait être la voiture qui aiderait GM à atteindre ses quotas de véhicules électrifiés en Chine en 2019. Mais le groupe américain vient de suspendre le lancement de la Buick Velite 6 en raison de problèmes de batteries. Les versions hybride rechargeable comme électrique sont concernées.

En avril dernier, Buick créait l’événement au salon de Pékin en dévoilant la Velite 6. Une voiture dédiée au marché chinois, et proposée uniquement avec des motorisations hybride rechargeable ou 100% électrique. Un type de modèle encore rare dans la production chinoise pour un constructeur étranger... Avec ce véhicule, la première marque de GM en Chine devait être en mesure de répondre aux quotas qui seront mis en place en 2019. L’année prochaine, les constructeurs, chinois ou étrangers, devront vendre au moins 10% de véhicules « NEV » (New Energy Vehicle). Hybrides rechargeables, électriques ou piles à combustible entrent dans cette catégorie.

Des batteries pas au niveau

Mais voilà, ce plan vient de tomber à l’eau, à un mois du début de production de la Buick Velite 6 hybride rechargeable, et à six mois du début de la version électrique. Les batteries sont en cause, et ne répondraient pas aux exigences de sécurité et de performance de GM. Un peu tard pour s’en apercevoir ? Le fournisseur est A123, propriété du groupe Wanxiang, mais GM est sur les dents pour trouver un fournisseur de remplacement. En attendant, le lancement de ce modèle crucial est reporté sine die…

Un report lourd de conséquences

Aucune date n’est donc avancée pour le retour du modèle. Mais la mise au point et la validation de nouvelles batteries ne s’improvise pas en quelques semaines. La Velite 6 devra donc sans doute être reportée d’au moins 18 mois, ou plus. Clé de voute du programme de lancement de 10 véhicules NEV par GM en Chine avant 2020, elle manquera donc cruellement fin 2019 lorsque le temps sera venu de faire les comptes du respect (ou plutôt ici du non-respect) des quotas. Avec donc très probablement des pénalités pour le groupe.

En 2017, GM a en effet écoulé plus de 3,5 millions de voitures en Chine, et sans doute plus en 2018 puis 2019. Pour atteindre son quota, il lui faudra donc vendre plus de 350 000 voitures électriques et hybride rechargeable... On est aujourd’hui bien loin du compte. La Baojun E100 a beau être considérée comme un succès (13ème vente du marché NEV), elle devrait péniblement atteindre 20 000 unités en 2018, pendant que la Buick Velite 5 (alias Chevrolet Volt) et la Cadillac CT6 PHEV restent confidentielles…

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz