Accueil Actualités Entreprise Arrêt d’Autolib’ dès jeudi ? Une solution possible ?

Arrêt d’Autolib’ dès jeudi ? Une solution possible ?

916
107
PARTAGER

Autolib’ pourrait s’arrêter jeudi ou lundi au plus tard à Paris ! C’est en tout cas ce qu’affirme Marie Bolloré, directrice de Blue Solutions, l’entité « mobilité électrique » du groupe Bolloré.

Confronté à un lourd déficit, le service de voitures électriques en auto-partage pourrait disparaître d’ici quelques jours. Plus de six ans après son lancement, son propriétaire, le syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole, a annoncé vouloir y mettre fin.

S’exprimant au micro d’Europe 1 Marie Bolloré a indiqué que le service pouvait s’arrêter dès que l’entreprise recevra la notification, « jeudi ou lundi au plus tard ».

« Nous recevrons sans doute dans les prochains jours la notification de résiliation de la part du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole (SAVM), et ensuite le service s’arrête [ra] », a-t-elle précisé. Des propos énoncés alors que le Conseil du syndicat doit se prononcer jeudi sur la résiliation de la concession accordée au groupe Bolloré.

La résiliation, une mauvaise décision ?

La fille de Vincent Bolloré espère encore pouvoir convaincre la Ville de Paris de ne pas aboutir à une telle conclusion. Tout « espoir » étant encore permis en l’absence de notification de la résiliation. Durant les jours – pour ne pas dire les heures – qui restent, Blue Solutions s’est fixé pour but de « prouver que la résiliation serait une mauvaise décision, à la fois financière pour les contribuables, et que l’arrêt serait brutal pour les usagers et pour des salariés qui, du jour au lendemain, se retrouveraient sans travail ».

Tentant ainsi de jouer sur la corde très sensible de la politique, et mettant en avant la grogne que pourrait occasionner une telle décision … tant en terme d’emploi, que de fournitures de services, tout en laissant entrevoir de nouvelles ponctions financières pour les électeurs parisiens …

Paris et les autres communes partenaires d’Autolib’ ont préalablement demandé au groupe Bolloré de reclasser « rapidement » les 254 salariés du service d’autopartage. Cette requête – qui devrait être en toute logique – être acceptée lors du conseil syndical jeudi, indique que le groupe porte « l’entière responsabilité » de ces salariés, et demande qu’ils soient « reclassés rapidement dans d’autres filiales du groupe, cela dans le respect le plus strict du dialogue social ».

Marie Bolloré exhorte le Syndicat à aider à trouver des solutions

Il n’en demeure pas moins qu’à titre de compensation de son manque à gagner, le groupe réclame plus de 200 millions d’euros aux communes de la métropole parisienne. Une somme « énorme, pour chacun », concède Marie Bolloré. Qui ajoute que le but est de trouver des solutions pour essayer de réduire ce déficit.

« Nous demandons des mesures, nous pouvons innover dans beaucoup de voies différentes sur l’auto-partage, donc nous appelons le syndicat mixte à plutôt nous aider à trouver des solutions » ou « bien à trouver un accord financier qui serait moindre pour les communes », a-t-elle plaidé au micro d’Europe 1.

Un des scénarios possibles : Marie Bolloré tient également à préciser qu’avec accord du syndicat, la société pourrait opérer en régie. Ce qui signifie qu’elle serait mandatée comme un prestataire et rémunérée pour cette fonction le temps souhaité par le SAVM. Pour rappel, la concession actuelle court jusqu’en 2023.

A la recherche d’un système financier équilibré

La directrice de Blue Solutions a par ailleurs déclaré que la société avait – comme il se doit – prévu des bénéfices à la fin de la concession. Selon elle, l’échec financier du service est dû aux évolutions rapides des modes de mobilité des Franciliens. Pointant du doigt « des changements dans le panorama de la mobilité urbaine ». Elle estime ainsi que l’arrivée des VTC a entraîné une très forte concurrence. Selon elle, les trajets banlieue-Paris ou Paris-banlieue ont été moindres que prévus, diminuant le temps de location. Enfin, concède-t-elle : « reste à trouver un système financier équilibré ».

Tentant d’établir un bilan positif pour Autolib’, Marie Bolloré a tenu à rappeler que 25 millions de locations avaient été réalisées depuis la mise en place du service, lequel comptabilise 150.000 usagers réguliers.

Sources : Europe 1, AFP, 20 minutes

Poster un Commentaire

107 Commentaires sur "Arrêt d’Autolib’ dès jeudi ? Une solution possible ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

C’est le drame de ma vie!
Les franciliens et les parisiens
doivent être dévastés.

Déjà que vous nous gavez
avec votre PSG, vos Vélib…
v’là t’y pas qu’on doit en bouffer
de vos actualités trottoir.

Ou comment faire passer une
information « locale » pour
une grande messe nationale! 😉

Francois
Invité

Votre anti-parisianisme primaire vous fait perdre la raison, quand 254 emplois directs sont menacés d’un coup, que la boite se trouve dans la capitale ou en province, elle fait la une de l’actu, surtout si elle est connue.

ART
Invité

Fallait peut-être réfléchir sérieusement au business model avant ? Et pas vouloir imposer malgré tout un truc plié d’avance !!!

miké
Invité

Faillait surtout éviterde grocieusement faire passer des frais de r&d qui incombent au groupe bolloré, sur la facture du contribuable.

miké
Invité

Grossièrement, milles excuses.

SAM
Invité

@François.
Cela s’appelle une blague.
Après nombre d’emplois disparraissent
dans d’autres villes … malheureusement.

Francois
Invité

Pour la faire courte, cette histoire montre les rapides limites du capitalisme de connivence où le copinage (qui finit en haine) remplace les études de marché. Bref, du business hors-sol ni fait ni à faire. Pas grave, c’est pas cher, c’est l’État qui paye la dette. 😉

ART
Invité

Enfin un commentaire éclairé !!

beniot9888
Invité

Je ne pense pas qu’Autolib soit du « capitalisme de copinage ». Du capitalisme de copinage, ça serait « Nous sommes des industriels, il y a un gâteau, on a qu’à le partager juste entre nous ». Là, d’un coté, il y a une municipalité, et de l’autre, il y a une grosse dette.

miké
Invité

Bien sur, c’est jamais la faute des industriels et des politiques avec toi

beniot9888
Invité

J’ai dit que c’était la faute de personne ? Pour moi c’est la faute de Bolloré qui s’est engouffré dans un plan foireux, et de la faute de la mairie de Paris qui a volontairement ignoré le côté budget de son projet.

Content ?

J’ai juste dit que ce n’est pas du copinage machin à mes yeux.

Compris ?

Tof
Invité

Il doit bien y avoir un débouché en Poitou Charentes…

pascal
Invité

Et si on en profitait pour garder les bornes de recharges pour tous les utilisateurs de ve ? avec un cout raisonnable de recharges ? Et si seulement sur Bordeaux on suivait le meme chemin afin d’avoir enfin un reseau de recharge digne du parc de ve ?

SGL
Invité

Excellente idée !

Christophe
Invité

Quel intérêt pour une ville d’offrir des facilités aux conducteurs de VE ?
Qui plus est extérieur à la ville ?

ART
Invité

Quel est l’intérêt dans ce cas d’avoir fait chier tout le monde à avoir fermé les voies sur berge si ce n’est pas pour donner de facilité aux VE !!!

Super écolo en plus de défoncer tout ce qui a été fait pour les bornes autolib…

Christophe
Invité

La vraiment question à se poser est remplacer tous les VT dans Paris par des VE réduira-t-il la pollution aux niveaux des objectifs de qualité de l’OMS ?
Si oui, c’est à développer.
Si non, aucun intérêt de leur donner des facilités et pour le coup comme les gens ne veulent pas comprendre il faut bien leur compliquer les trajets pour augmenter leur durée pour qu’ils de reportent sur des modes plus efficients (raison d’être des voies sur berge).
Et comme la réponse est non : http://www.airparif.fr/calculateur-emissions/

ART
Invité

On t’a déjà répondu que la pollution parisienne, ça vient surtout de l’extérieur de Paris des industries et que l’automobile y est minoritaire… Mais quand on est buté, abruti….

Christophe
Invité

@ART
Cite juste une source qui confirme cela.
Airparif attribue 28 % des PM10 en IdF au trafic routier.
Dans ma ville, effectivement une grosse part des particules vient de l’agriculture mais dans le département d’à côté le PPA attribue plus de 45 % des PM10 de l’agglo au trafic.
Il n’y a aucun PPA qui descend au niveau d’une ville et encore moins d’une station de mesure mais il ne fait aucun doute que la station en plein coeur de ville voit plus de particules liées au trafic qu’au fond rural !
Effectivement cela doit venir des voitures qui roulent à Marseille !

ART
Invité

Oui Christophe, alors le métro sera à éviter à tout prix, car niveau particulier et niveau hygiène, vaut mieux se retrouver dans sa voiture personnel !!!

Christophe
Invité

Faudrait que tu changes de discours, tes excuses d’individualistes sont éculées.

wizz
Membre
pas forcement offrir (gratuitement) des facilités aux VE https://static.actu.fr/uploads/2017/09/stationnement-gratuit-Russeil.jpg ici, classique. On gare sa voiture le long du trottoir, puis on va à la borne payer sa place pour une durée suffisante (la raison pour laquelle on est venu ici) . https://www.ladefense.fr/sites/default/files/autolib-a-la-defense-c-defacto-8.jpg ici, on voit une station AUtolib, avec 4 places, et avec la borne Autolib, pour prendre ou rendre une voiture Autolib . Demain, si jamais le projet de voiture électrique auto-partage est abandonné, alors la reconversion de ce qui reste du projet Autolib sera facile: changer en places de stationnement réservées aux voitures électriques! Et ces places seront… Lire la suite >>
Christophe
Invité
https://www.paris.fr/actualites/autolib-le-point-sur-la-situation-5880 « La Maire de Paris a également décidé que les 3.244 places de stationnement qui sont actuellement dévolues à Autolib’ seront dédiées à terme aux Parisiens et aux Franciliens propriétaires d’un véhicule électrique ou utilisant un véhicule électrique en autopartage, à titre personnel ou professionnel. Ce stationnement sera gratuit, dans la limite de six heures consécutives. » Combien d’effet d’aubaine ? Si le service n’a pas fonctionné c’est entre autres le fait d’effets d’aubaine du style un parisien qui utilise un véhicule pour aller travailler en banlieue en ne payant que le temps d’utilisation et pas le temps d’immobilisation sur la… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

Bordeaux est justement l’exception en France avec 17 bornes de recharge 50kW gratuites. Cherchez pas y a pas mieux en France. Faut aller à Monaco pour trouver aussi bien

Christophe
Invité

@amiral_sub
Et maintenant ils se rendent compte qu’ils sont saturés de VP et que c’est devenu infernal de circuler – résultat gros coup de fouet pour améliorer les TC dont le tram.

amiral_sub
Invité

si tu veux je prends des photos d’embouteillages et tu constateras que ce ne sont pas les VE qui provoquent les embouteillages

Christophe
Invité

@amiral_sub
De plus en plus débile comme argumentaire.

ART
Invité

A force de chercher la merde Christophe…

SGL
Invité

Le principe d’Autolib’ est génial !
Des milliers de gens l’utilisent tous les jours….

SGL
Invité

Le réseau de bornes est unique dans le monde.

AXSPORT
Invité

Vous nous faites rêver…………

SGL
Invité

Super rêve … une ville saturée par des vieux diesels !!!
Je ne défends pas Autolib’ et Bolloré, je défends l’autopartage électrique qui peut remplacer 10 x plus de voitures thermiques diesels anciens.
Qu’est-ce que vous proposez pour les poumons de 12 millions de personnes ?

amiral_sub
Invité

Paris suffoque et autolib était un bol d’air frais. Apparemment le contrat avait été mal réfléchi par la mairie de Paris

Air Messe
Invité

Faux, votre chauvinisme est effroyable.

Autolib dans une ville dense comme Paris déjà saturée, c’est rajouter un levier de déplacement individuel, alors que les capitales ayant opté pour la circulation douce ou collective permettent d’accroître la qualité de vie de façon impressionnante. (Copenhague par exemple)

Christophe
Invité

L’erreur a été de privilégier l’autopartage en trace au détriment de celui en boucle.
Ils vont faire la même erreur avec le free floating.

ART
Invité

C’est surtout que les autolib sont un repoussoir en elle-même ! A moins de faire de l’idéologie pur et aveugle, on en voit le résultat…

miké
Invité

Ahah, qui veut d’un autopartage en boucle, ça n’a aucun interet pour le client..

KifKif
Invité

Put@in Christophe fait un effort pour être moins abscons avec les « abs » comme moi 😉
« l’autopartage en trace au détriment de celui en boucle. » Celà a l’air intéressant, merci d’expliquer, là  » on trav’que d’ « …
Et tan t que t’es debout « free floating »

ema
Invité
Autopartage en boucle : on ramène sa voiture au point de départ (avantage : pas besoin de gérer les flux, inconvenient : on immobilise l avoiture le temps de faire ses courses, de sa journée de travail , donc tres cher, et ne mutualise pas les voitures) Trace : on dépose la voiture au point d’arrivé, on en prend une autre pour le retour (ou un helicoptre, bus, velib , .) Free floating = pas de stations : on dépose n’importe où (on localise avec une appli) – la question de la recharge se pose (pour les scooters, c’est assez… Lire la suite >>
KifKif
Invité

Merci Ema !

miké
Invité

Pour les voitures en free floating, drive now a berlin offre 20min de conso si on dépose une voiture en batterie faible a une station de recharge. Probleme réglé

SGL
Invité

MAIS vous ne comprenez rien ! 😯
Les Autolib remplaçaient 10 x leur nombre de voitures thermique.
Comment pouvoir dire que cela congestionne en plus l’IdF !?

Christophe
Invité

@SGL
« Les Autolib remplaçaient 10 x leur nombre de voitures thermique. » il n’y a aucune étude qui confirme cela.
Les études pointent plutôt du doigt le fait que facilitant une partie des trajets (stationnement notamment) il y a eu un report des autres modes plus efficients vers ce mode.

miké
Invité

Tu nous montres ces fameux rapports ?

SGL
Invité

Faut vous renseigner un peu plus avant de dire ça !
Selon une étude CSA datant de décembre 2015, le service d’autopartage aurait même permis de retirer plus de 36.000 véhicules de la circulation en Ile-de-France.
Maintenant, il suffit de voir le turnover dans les stations par jours pour s’en convaincre ! … Pas besoin d’études pour voir cela !

Christophe
Invité
SGL
Invité

C’est du n’importe quoi et ça date de 5 ans…
Que dire des 36.000 personnes qui utile Autolib tous les jours !
On remplace par quoi ?
Faut être débile pour croire que les TC saturés vont les remplacer au pied levé…. Quand ils ne sont pas en grève !
Je connais plein de gens qui sont dégoûtés à devoir passe 10 X plus de temps dans les TC saturés ou qu’ils vont être obligés d’acheter une voiture thermique polluante pour remplacer les Autolib.
Supprimer Autolib remmène 1000 X plus de problème que cela en résout.

SGL
Invité

Que l’on les remplace Autolib par autre chose… je n’ai pas d’action chez Bolloré.
Par des Mitsubishi i MiEV – Peugeot iOn – Citroën C-ZERO, Zoé Twizy, e-Up!, i3, Smart-E, etc.
Mais remplace-les !
…et vite !

Christophe
Invité

@SGL
Intéressant tu viens de passer de « permis de retirer plus de 36.000 véhicules de la circulation en Ile-de-France » à « Que dire des 36.000 personnes qui utile Autolib tous les jours ! »
Et selon l’article mis en lien 60 % n’ont pas de voiture et 40 % en ont une mais utilise les Autolib parce que cela est plus pratique (et pas forcément plus cher !).
J’attends toujours la preuve du retrait des 36 000 véhicules de la circulation !

greg
Invité

« C’est du n’importe quoi et ça date de 5 ans… »
Hahaha, on peut rétorquer sur ton étude imaginaire exactement la même Chose.
Vous faites un Beau couple 🙂
Cela dit Chrichri est encore plus lourd, lui c´est clairement un troll qui ne vient que pour faire passer des Messages anti-voiture sur un blog consacré à l´automobile.

Christophe
Invité

« Cela dit Chrichri est encore plus lourd, lui c´est clairement un troll qui ne vient que pour faire passer des Messages anti-voiture sur un blog consacré à l´automobile. » tu n’as qu’à remercier Thibaut, si il s’était abstenu de faire un article uniquement à charge sur le service d’autopartage que j’utilisais et en toute méconnaissance du contexte, je ne serai très certainement jamais venu sur ce site !
Et je ne prendrai pas un plaisir certain à « faire passer des Messages anti-voiture sur un blog consacré à l´automobile. »

ART
Invité

On est d’accord Greg, Christophe le crasseux qui balance ses trolls à longueur de sujets électriques…

AXSPORT
Invité

Pauvres bisounours parisiens………..

beniot9888
Invité

En quoi « les parisiens » sont ils des Bisounours ? Laisse moi deviner, ce sont aussi des écolo bobo déconnectés de la réalité ?

SGL
Invité

Si les Parisiens sont des bisounours… il y a des provinciaux qui encore des gros ploucs !

wpDiscuz