Accueil Opel Opel veut relancer ses ventes via son entité Opel Finance

Opel veut relancer ses ventes via son entité Opel Finance

1755
4
PARTAGER

Le secteur financier à la rescousse d’Opel ? Alors que nous indiquons récemment ici-même que la LOA (location avec Option d’Achat) avait le vent en poupe, et que le concept permettait aux constructeurs de vendre des modèles que des particuliers n’auraient pu « s’offrir » en son absence, Opel rajoute de l’eau à notre moulin. La société mise en effet sur la relance de sa banque pour améliorer ses ventes de véhicules.

100 jours après son acquisition par BNP Paribas et le Groupe PSA, Opel Vauxhall Finance vient ainsi de lancer un plan stratégique visant à soutenir la croissance de la marque. L’entité se fixe notamment pour objectif de financer un tiers des véhicules vendus par Opel d’ici à 2020, soit une progression de 50 % par rapport à 2017.

En arrivant à la tête d’Opel Vauxhall Finance, Alexandre Sorel, ancien directeur financier de la banque PSA, avait en effet découvert une entité qui ne proposait pas d’offres de location longue durée aux entreprises. Alors même que celles-ci se montrent particulièrement friandes en la matière. … « Opel ne fait pas encore tout de manière très approfondie » avait déclaré à cet égard Alexandre Sorel. Un constat certes poli … mais, néanmoins critique.

De nouvelles solutions de financement

Désormais, Opel Vauxhall Finance souhaite lancer de nouvelles solutions de financement automobile dans toute l’Europe. Le tout, en affichant sa volonté d’investir de nouveaux segments et marchés.

Dès 2018, OVF proposera des solutions de leasing à ses parcs clients allemands, via Opel Bank. Des solutions de financement en B2B, seront également proposées sur d’autres marchés, notamment au Royaume-Uni, en France, en Italie et en Autriche. Opel/Vauxhall souhaite augmenter ses ventes de VUL (véhicules utilitaires légers) de 25 % sur trois ans, d’ici 2020.

Autre axe de croissance stratégique pour OVF : les solutions « Mobilité » associant leasing, assurance et services. Un concept destiné à fidéliser les clients, tant pour la société de financement que pour la marque automobile.
Ces offres de produits sont d’ores déjà disponibles dans certains pays. L’objectif est de les lancer sur tous les marchés d’OVF, et de doper les ventes d’Opel et Vauxhall grâce à des campagnes marketing conjointes.

Illustration : Opel (de g. à dr. : Michael Lohscheller, PDG d’Opel/Vauxhall et Alexandre Sorel, patron d’Opel Vauxhall Finance)

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Opel veut relancer ses ventes via son entité Opel Finance"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

« Opel/Vauxhall souhaite augmenter ses ventes de VUL (véhicules utilitaires légers) de 25 % sur trois ans, d’ici 2020. »

Et bien il va falloir aller prendre des parts de marché à Peugeot-Citroën, Renault-Nissan, VW-Skoda-Seat, Hyundaï-Kia ou Ford et ce sera loin d’être gagné car les larrons commencent à suivre VW dans sa stratégie du leasing et autres crédits faciles ….

Pedro5
Invité

On sent le serrage de main ferme de deux hommes qui s’aprecient et se respectent.

wpDiscuz