Accueil Berlines Changan Eado, la berline contre-attaque

Changan Eado, la berline contre-attaque

270
3
PARTAGER
Changan Eado (2017)

Dans un marché chinois dominé par les SUV, les nouvelles berlines se font rares. En trois ans, Changan n’a ainsi présenté que deux berlines, dont cette nouvelle génération de Changan Eado.

Présentée en 2011 au salon de Francfort en première mondiale, la Changan Eado lançait une vaste offensive de la part de Changan. Le constructeur relevait alors à la fois son niveau en termes de style et de qualité. En bref, l’Eado devait pouvoir rivaliser avec les ténors du segment. Elle fut rapidement un succès, mais la croissance des SUV la reléguée de sa place de meilleure vente de Changan à la place de meilleure vente de berline… et 5ème vente de la marque. Elle est aussi la 5ème berline chinoise du marché (premier semestre 2017).

Son renouvellement est donc important pour Changan. Arrivant à peine 6 ans après la première génération, cela démontre que le constructeur chinois a adopté un cycle de renouvellement proche de celui des constructeurs européens, coréens ou japonais. Et donc loin de la plupart des constructeurs chinois qui recyclent souvent le même modèle pendant des années, comme BYD ou Geely par exemple.

Il s’agit donc ici d’un tout nouveau modèle, mais ses caractéristiques restent encore inconnues. Elle ne devrait toutefois pas trop s’éloigner de ses 4m62 de long. Car Changan prévoit également le lancement prochain de la Raeton CC. Un modèle intermédiaire entre l’Eado et la grande Raeton avec ses 4m78. Son style reste très classique, légèrement plus dynamique avec sa lunette arrière et sa custode plus fuyantes, et ses ailes arrière plus prononcées. A l’avant, la nouvelle calandre qui s’étire en partie basse fait son apparition. Elle avait été annoncée par plusieurs concepts, et au salon de Shanghai par la Raeton CC.

Arrivé à maturité et désormais second constructeur chinois derrière Geely, Changan n’a toutefois pas mené de grosse offensive à l’export. Le constructeur a néanmoins des vues sur le marché nord-américain.

Source : Changan

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Changan Eado, la berline contre-attaque"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gilles
Invité

Tiens,, une Lexus !

Invité

Et quand tu vois le nouveau SUV de Toyota, tu te dis, tiens, une MG ? La calandre a peut-être une ressemblance mais ce serait réducteur de s’arrêter là..!!?
Bon je vais faire un tour avec mon Aston-Martin.., euh.., Ford Fiesta..! 😉

Gilles
Invité

Non… Simplement je m’étonne que les Chinois puissent copier sans vergogne la plupart des modèles existants (surtout le haut de gamme) et ce, sans qu’ils soient inquiétés le moins du monde. Je suis bien conscient que le « ramage » de cette voiture n’a rien à voir avec son (joli) « plumage ».

wpDiscuz