Accueil Ecologie Circulation différenciée à Paris : les vignettes Crit’air vont servir

Circulation différenciée à Paris : les vignettes Crit’air vont servir

330
46
PARTAGER

Devant un nouvel épisode de pollution aux particules fines, la Préfecture de Police de Paris a pris plusieurs décisions dont la toute nouvelle circulation différenciée.

« Pour dimanche 22 janvier et lundi 23 janvier, Airparif prévoit une émission de particules fines PM 10 comprise entre 70 et 90 µg/m³, soit un éventuel dépassement du seuil d’alerte qui est de 80 µg/m³ pour les PM 10. Par ailleurs, Météo France a indiqué notamment un vent faible réduisant la capacité de dispersion des polluants » annonce le communiqué. Dépassant possiblement le seuil d’alerte, la Préfecture met donc en place la circulation différenciée. Cette dernière remplace l’incomprise, aléatoire (et peu suivie) circulation alternée.

Concrètement, Paris intra-muros mais également les départements limitrophes (hors A86) passent, à compter de lundi à 5h30 en circulation différenciée. « Les véhicules non classés et les véhicules de la classe 5 Crit’Air sont interdits de circuler. Seuls les véhicules de la classe 1 à 4 Crit’Air, ainsi que les véhicules « zéro émission moteur » pourront ainsi circuler dans ce périmètre ».

Diesel avant 2001, Essence avant 1997

Ainsi, les véhicules diesel d’avant le 1er janvier 2001 seront interdits de circuler de 8h à 20h. Les véhicules essence d’avant le 1er janvier 1997 aussi. D’autres mesures sont prises dès ce dimanche comme l’interdiction de l’utilisation du chauffage individuel au bois (impossible à contrôler), la réduction de 20 km/h de la vitesse maximale sur toutes les voies ou l’obligation de contournement par la francilienne des véhicules en transit dont le PTAC excède 3,5 tonnes dès 22H00.

En revanche, fini la gratuité des transports en commun les jours de pic de pollution. Ce lundi, le STIF (Syndicat des Transports en Île-de-France) mettra en place un « forfait journalier anti-pollution » à 3,80 euros. Ce forfait permet de se déplacer en TC dans toutes l’Ile de France.

Impossible d’obtenir une pastille en ce moment

Le souci est que le service de délivrance des dites pastilles Crit’air est engorgé. Certains automobilistes ont fait leur demande en décembre et n’ont toujours rien reçu. Gageons que les forces de l’ordre sauront faire preuve de discernement et ne verbaliseront pas un véhicule récent sans pastille ni facture de l’achat d’icelle (*). Sinon ce sera une amende de 68 à 135 euros.

Paris n’est pas la première ville à mettre en place une telle circulation différenciée. Grenoble lors de ses derniers épisodes de pollution a pris de telles mesures. A noter que Lyon mettra en place une circulation alternée ce lundi. Seuls les véhicules aux plaques impaires pourront circuler.

(*) devant l’engorgement du service et les délais entre l’achat et la délivrance de la pastille, il est désormais considéré comme valable de circuler avec la facture. Imprimez-là et mettez-là dans votre véhicule.

Source : Préfecture de Police de Paris, illustration : Crit’air

Poster un Commentaire

46 Commentaires sur "Circulation différenciée à Paris : les vignettes Crit’air vont servir"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
billou
Invité

bravo et merci au gouvernement de nous protéger !!!!

koko
Invité

Je viens de la coller sur mon pare-brise.
Je vais pouvoir aller faire ronfler mon moteur DIESEL HDI sur le quai Branly et de-gazer un max de particules fines en toute légalité. 🙂

ART
Invité

Surtout avec les limitations débilos, tu reste en 2 ou un première, histoire de cracher un max sur un petit écolo en mousse

Christophe
Invité

@ART
toujours dans la finesse je vois

Cyrille
Invité

On reçoit la facture par mail deux heures après la commande, et elle vaut justificatif. Renseignez vous avant d’écrire n’importe quoi

SGL
Invité

Un peu trop tôt pour voir si la mesure sera efficace, mais on va enfin vers la bonne voie !
Maintenant, industriel, chauffage urbain, Agriculteur, devront être mieux surveillés ainsi que les producteurs d’électricité européens !

Panama
Invité

Encore une fois, l’aberration des normes d’homologation va faire rouler des véhicules dits propres qui ne le sont que sur le papier.
Sinon qui peut être contre le principe d’interdir les centre ville aux voitures les plus polluantes ?

SGL
Invité

Je ne comprends pas tout… 😯
Cela reste théoriquement que les autos les plus propres peuvent rouler.
Même si les tests ne sont pas toujours impeccablement respectés.
Demain, seuls les vieux diesels d’avant 2001 et les essences d’avant 1997 sont interdits… Donc que les plus polluants.
Cela sera forcément plus efficace que la simple circulation alternée.
Le progrès est donc de taille !

The Stig
Invité

Je pense que ce qu’il veut dire, à raison, est simplement qu’un diesel récent type Cayenne Diesel polluera toujours plus qu’un essence ancien bien réglé et léger, type premières productions de Lotus Elise par exemple. Et pourtant, les premières sont autorisées, pas les secondes (début de production en 1996).

Ce système est donc mal conçu et devrait se baser sur les émissions réelles de polluants.

Christophe
Invité
Attention à cette assertion : moins de consommation = moins de pollution. Quand je vais sur la base carlabelling, si je compare un gros 4×4 et une petite citadine, bien souvent les valeurs d’émission du 4 × 4 sont inférieures à celle de la citadine. Tout simplement parce que entre la chambre de combustion et la sortie de pot, il y a un système de traitement des polluants avec un débit fini. Et celui du 4 × 4 est bien dimensionné en fonction de sa consommation. Des études récentes ont démontré que des bus polluaient moins que des voitures. Et… Lire la suite >>
SGL
Invité

Le système est (relativement) bien conçu si personne ne triche. @The Stig
Faut-il jeter le thermomètre pour que la fièvre disparaitre ?
On part du principe que tout le monde respecte bien les règles, il ne faut pas tout mélanger !

SGL
Invité

…que la fièvre disparaît
pardon

Gilles
Invité

… pour que la fière disparaisse.

wpDiscuz