Accueil Renault La Renault Twingo Balarinji intègre le musée national de Canberra

La Renault Twingo Balarinji intègre le musée national de Canberra

318
4
PARTAGER

Fin du périple et repos bien mérité pour la petite Renault Twingo Balarinji.

Tout démarre en 1994. Le journaliste Jean Dulon se fixe le pari de faire le tour de l’Australie aux manettes de la citadine française.

Ou quand la petite Twingo se lance à l’assaut d’une grand pays continent. Deux mois, 25 000 kilomètres avalés dont 8 000 sur des pistes plutôt hostiles, nulle assistant, point de GPS : la Française mange du kilomètre.

 » Avant de rentrer en France, Jean fait appel aux artistes locaux pour immortaliser son aventure. Les célèbres artistes australiens John Morirarty (designer de la marque de vêtements Balarinji) et Frank Lee, aérographe star, signent la peinture « aborigène » de cette Twingo unique « , complète le constructeur au losange.

Avec désormais 250 000 km au compteur, l’heure de la retraite a sonné. Ce petit pan de l’histoire franco-australienne sur quatre roues vient d’être rachetée par le Musée National d’Australie à Canberra, l’Australie sa terre adoptive.

Source : Renault.

Crédit illustrations : Renault.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "La Renault Twingo Balarinji intègre le musée national de Canberra"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
208
Invité

Le pare-buffle à l’avant gâche l’ensemble..

Gilles
Invité

Oui, mais c’est bien utile en Australie !

klm
Invité

délicieuse anecdote.

Bizaro
Invité

 » nulle assistant, »
nul assistant, ou nulle assistance?

Quelle est la couleur d’origine? jaune ou rouge?

wpDiscuz