Accueil Actualités Entreprise Byd compte produire des électriques en Iran

Byd compte produire des électriques en Iran

149
2
PARTAGER

D’ordinaire, ce sont des usines d’autocars électriques que Byd ouvre à l’étranger. Néanmoins, l’accord avec l’Iranien Karmania concerne des voitures électriques et hybrides.

Kerman Khodro entre en scène en 1991. Elle se lance dans l’importation de Daewoo. En 1995, elle ouvre une chaine de montage dans son fief de Bam. En 2002, premier coup dur : GM rachète Daewoo et les ponts sont coupés avec l’Iran. L’année suivante, la ville est ravagée par un séisme. Heureusement, il s’est diversifié en important des Hyundai.
Bien plus tard, Kerman tisse des liens avec Chery, Lifan, puis JAC et des véhicules sont assemblés sur place. Des contacts -semble-t-il sans suite- sont tissés avec Tata. Aujourd’hui, l’essentiel de l’activité de l’entreprise provient de la distribution de véhicules. Kerman est le partenaire de Byd, vendant sur place des S6 et e6. Il est par ailleurs concessionnaire Renault et Nissan à Bam.

Le nouveau projet concerne donc l’assemblage par sa filiale Karmania d’hybrides Qin et Tang. La version électrique de la Qin, l’EV3000 est également au programme. Ce serait le projet projet iranien de voitures propres. Ce serait également la première fois que Byd fait assembler de tels véhicules hors de Chine. En cas de succès, il compte bien dupliquer l’opération en Afrique et au Moyen-Orient.

Aucun calendrier et aucun objectif de production n’a été annoncé.

Source :
Byd

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Byd compte produire des électriques en Iran"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

La voiture électrique s’imposerait même dans un pays gorgé de pétrole !
Une leçon pour nous français qui n’avons pas de pétrole 😉

amiral_sub
Invité

comme en Norvège. Comme aux USA (dans une moindre mesure). Tout espoir n’est pas perdu, l’humanité peut nous surprendre!

wpDiscuz