Accueil Actualités Entreprise China : Jinma veut croquer Zotye

China : Jinma veut croquer Zotye

96
0
PARTAGER

Suite du mouvement de concentration de l’automobile chinoise. Le conglomérat Jinma souhaite s’offrir son compatriote Zotye. De gré ou de force !

Pour rappel, Zotye est un poids-moyen de l’automobile chinoise, avec 228 000 ventes depuis le début de l’année. Il a fait fortune en rachetant l’outillage d’un Daihatsu Terios (brièvement produit au Pays du Milieu sous le nom de « Dario ».) Il a ensuite frayé avec Fiat, rachetant l’outillage de la Fiat Multipla et lorgnant sur celui de la Lancia Lybra. Mais les discussions se sont arrêtées lorsqu’il a repris celui des Palio et Siena, en passant par SAIC (et sans l’accord de Fiat.) Le talent de Zotye, c’est de créer des SUV et des berlines à partir de toutes ces vieilles plateformes.

Zotye a grandi en rachetant ses compatriotes Jiangnan et Tongtian. L’ironie de l’histoire, c’est qu’il est aujourd’hui lui-même sous la menace d’une OPA hostile.

zotye-2

Le raider, c’est Jinma. Il s’agit d’un constructeur de scooters électriques (sous la marque Bossroad.) Il s’est également diversifié dans les équipements et les accessoires pour voitures, ainsi que les 125. Notez que ce conglomérat n’a aucun lien avec Soar (dont l’ancien nom est Jinma), ni avec le Jinma qui clone l’i3.

Le 28 mars, le groupe tente une OPA hostile sur Zotye. L’objectif est de créer un groupe autour des métiers de l’automobile et de la moto. Le résultat est mitigé, avec 2,56% du capital récupéré. Il revient à la charge, en valorisant Zotye 11,6 milliards de yuan (1,57 milliards d’euros.)

jinma

Crédits photos : Zotye (photos 1 et 2) et Jinma (photo 3)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz