Accueil Maserati Une descendance pour la Maserati MC12 ?

Une descendance pour la Maserati MC12 ?

175
8
PARTAGER

L’ancien patron de Maserati, Harald Wester, a accordé une interview à Autocar dans laquelle il révèle que le constructeur italien pourrait commercialiser à terme une supercar.

À la question de savoir si cette supercar pourrait être dérivé d’une Ferrari comme la MC12 en son temps, le PDG de la marque italienne a préféré mettre en avant la flexibilité des 1 100 salariés de l’usine de la marque aux tridents. Il a d’ailleurs rappelé que les Alfa Romeo 4C et 8C Competizione ont été ou sont produites à Modène.

Basée sur la Ferrari Enzo, la feue MC12 avait marqué son époque notamment par ses victoires répétées en course et par le titre de champion FIA GT remporté en 2005 devant Ferrari et en 2007 devant Aston Martin. Elle se démarquait de l’Enzo par une aérodynamique retravaillée pour mieux adhérer au sol. Propulsée par le moteur de l’Enzo, V12 6 litres de 630 ch, la MC12 réalisait le 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et atteignait la vitesse maximale de 330 km/h inférieure aux 355 km/h de l’Enzo.

À l’heure où tous les constructeurs de marque de prestige possèdent, présentent ou ont dans les cartons une supercar, il est tout à fait légitime pour Harald Wester d’en évoquer la possibilité. Néanmoins, produire des supercars n’est pas un exercice facile. Le développement de la MC12 avait été facilité par sa filiation avec l’Enzo. À cette époque, Ferrari avait repris en main Maserati afin de relancer la marque sous les meilleurs auspices.

Aujourd’hui, le constructeur italien a commencé un nouveau chapitre dans son histoire mouvementée. La transition est encore en cours avec un élargissement de la gamme jamais vu jusqu’à présent. Toutefois, l’image de marque est encore à construire. Beaucoup pourraient rétorquer que celle de Maserati est suffisamment forte pour concurrencer la clique allemande, mais les résultats commerciaux tardent à le prouver. Si l’état major de Maserati donne son feu vert, cette supercar devra être conçue sans l’aide de Ferrari. Le coût de développement sera alors plus élevé. Il n’est pas sûr que l’image de marque du constructeur italien puisse justifier les tarifs stratosphériques atteints aujourd’hui par les supercars pour en faire une opération profitable. Dès lors, cette supercar pourrait être un simple exercice d’image coûteux. Maserati a-t-il les moyens de se payer une simple opération de communication?

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Une descendance pour la Maserati MC12 ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Khan
Invité

Si Maserati se lance dans la conception d’une supercar qui ne se base par sur Laferrari ils vont très rapidement vendre une auto à perte et mettre en danger la marque sur le plan économique, il ne serait pas prudent d’investir autant dans la production d’un nouveau modèle sans atteindre des résultats de ventes correctes pour le reste de la gamme

roma
Invité

on verra a quoi elle va ressembler

Carlos Ghost
Invité

Si Maserati partait d’une LaFerrari en épurant le style, OK.

Vu les dernières productions du trident, vaut mieux pas…

Qu’il est loin le temps des Tipo 250…

http://misentrop2.canalblog.com/archives/2016/02/29/33443336.html

Carlos Ghost
Invité

On peut cliquer sur l’illustration, l’agrandir, s’en faire un fond d’écran, et rêver d’attaquer une banque…

rob64
Invité

Il est loin le temps de la tipo 250 pour toutes les marques actuelles et pas seulement maserati.

Francois
Invité

Envisager, c’est gratos, développer, c’est autre chose. 😉

klm
Invité

concevoir une « lamaserati » qui ne serait pas basé sur Laferrari est extrêmement risqué tant sur le plan commercial que technique.Avant cela il faudrait peut être rendre masérati bénéficiaire et avec une gamme digne de ce nom.

wpDiscuz