Accueil Actualités Entreprise Dieselgate : Matthias Müller exclut toute compensation pour les clients européens

Dieselgate : Matthias Müller exclut toute compensation pour les clients européens

103
43
PARTAGER

Le groupe Volkswagen vient finalement, après de longues tractations, de nouer un accord avec la justice américaine. De quoi notamment prendre connaissance des différentes indemnisations prévues pour les clients floués. Et en Europe ?

Matthias Müller s’est exprimé en marge de cet accord passé avec la justice américaine. Le grand patron du directoire Volkswagen a retoqué toute éventualité qu’un plan de compensation financière traverse l’Atlantique.

Alors que le volume des autos concernées en Europe est le plus important dans la large affaire Dieselgate (quelques 8,5 millions d’unités) le coût engendré par un tel plan visant à indemniser les clients pourrait atteindre des montants faisant exploser les plafonds et « submergerait Volkswagen », a déclaré le dirigeant.

Matthias Müller a donc rappelé que le groupe n’entendait pas proposer une compensation financière à ses clients européens comme à ses clients américains. Le groupe avait été contraint par la justice américaine à mettre la main au pot mais ne l’est pas directement au sein de tous les pays européens concernés.

Même affaire globalement mais un traitement de l’ordre du deux poids deux mesures en raison des différences aussi des systèmes judiciaires des deux côtés de l’Atlantique.

A noter en complément que certaines autorités de la commission européenne comptent ne pas laisser cette position sans réponse. Elzbieta Bienkowska, la commissaire européenne en charge de l’industrie et des marchés intérieurs, appelle ainsi le groupe à indemniser les clients du vieux continent.

Un appel du pied qui restera lettre morte sans obligation légale ni contrainte. Si les procédures ouvertes dans quelques pays forcent Volkswagen, alors peut-être les clients de ces nations bénéficieront d’une indemnisation.

Source : Europe Autonews.

Crédit illustration : Volkswagen.

Poster un Commentaire

43 Commentaires sur "Dieselgate : Matthias Müller exclut toute compensation pour les clients européens"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
mko
Invité

Molle Europe ….

greg
Invité

Nope, europe ou pas, tu as une règle simple: non-rétroactivité des normes pénales, rétroactivité encadrée des normes civiles. Si rien n´existe en France ou ailleurs…

amiral_sub
Invité

VW, premier employeur Allemand avec 400.000 salariés. Si la commission européenne sanctionnait VW, ça reviendrait à se tirer une balle dans le pied

myl
Invité

Si l’Europe ne le fait pas, les clients floués s’en chargeront…

greg
Invité

Y a pas que cela…VW en tant que premier constructeur européen est aussi le premier client des sous-traitants francophones…Ce que certains semblent oublier ici.

Lolo
Invité

Je suis belge, mais il me semble que le « se tirer une balle dans le pied » ou en core le « crachons dans la soupe » est une spécialité en France.

Pat
Invité

C’est sympa de venir cracher son venin sur les français dans un site francophone. Devine de quelle nationalité est la majorité des lecteurs ?
Et sinon en Belgique, c’est forcément mieux vu la clairvoyance et la finesse dont vous faites preuve, non ?

Lolo
Invité

@Pat: quand je disais ça, je ne crachais pas mon venin justement. Je suis plutôt surpris à voir à quel point le frenchbashing est à la mode ici, de façon injustifiée souvent je trouve…

Anonyme
Invité

« VW en tant que premier constructeur européen est aussi le premier client des sous-traitants francophones » : le 28 juin BFM Business un journaliste spécialisé dans l »automobile parlait d’une très forte probabilité que l’alliance Renault Nissan passe à la 2éme place des constructeurs niveau mondial juste derrière Toyota et à la place de vw pour 2017 😉

wizz
Membre
Pas forcement greg Le groupe VW est premier en Europe, et deuxième mondial. Les équipementiers français ont été performants, et ont gagné des contrats avec VW Demain, les ventes de VW dégringolent, au bénéfice des autres constructeurs. Dans l’immédiat, les chiffres d’affaires de ces équipementiers français vont souffrir. Mais lors de l’appel d’offre pour la prochaine Focus, ou la prochaine Astra, ou la prochaine Megane, etc…, alors ces équipementiers français jetteront leur force sur ces nouveaux leaders. Les contrats, ça se gagne ou ça se perd. Ils étaient assez performants pour avoir gagné des contrats avec VW. Ils pourront l’être… Lire la suite >>
Pat
Invité

Donc si les français veulent quelques subsides pour survivre, ils n’ont d’autres solutions que d’entretenir leur cancer en achetant des VW ?
Acheter des voitures conçues en France, voir même (soyons fous) produites en France par des ingénieurs et des techniciens français est impensable ? Surtout si en plus, elles sont meilleures marché, plus fiables et mieux dessinées…

Panzer@Led
Invité

Sauf que ces 400000 employés résultent pour une partie des suppressions en France résultantes de l’augmentation des parts de marché de VW dans l’hexagone grâce à des campagnes de pub mensongères ( ach mon Toureg V6 TDI bénéficie du même bonus écologique que la 208 car il consomme autant !!!!! )
C’est l’industrie française qui en bénéficie de ce scandale VW et donc indirectement les lecteurs de ce site (usines de production, laboratoire de R&D des constructeurs et leurs milliers d’ingénieurs )….

Pat
Invité

Non

greg
Invité
Techniquement surtout, dans le cadre d´une indemnisation(je parle sur le plan purement légal), il faut que le préjudice porte sur un élément essentiel ayant généré l´achat. Or VW n´ayant jamais communiqué sur les Nox dans 99% des pays concernés, difficile de trouver un client disant « j´ai acheté cette voiture à cause du faible niveau de Nox », ou bien  » je l´ai acheté car elle respecte Euro V ». Aux USA VW a lourdement communiqué sur le respect des Nox, et la « propreté » fut un des critéres essentiels génératifs d´achat, c´est là toute la différence. Un seul pays va générer des actions… Lire la suite >>
ART
Invité

Merci pour ces précisions utiles Greg

Lolo
Invité

La meilleure sanction serait non pas une amende qui enverrait des milliers de travailleurs au chômage et un fleuron européen au tapis, mais bien :
– une révision complète des tests de pollution/consommation afin qu’ils soient enfin réaliste
– une transparence totale sur les conséquence des voitures sur la santé publique (électrique également, car niveau aveuglement c’est pas mieux)
– une fiscalité harmonisée entre essence et diesel

Si l’Europe faisait ça (liste non exhaustive évidement), alors on serait bien plus gagnants de faire cracher des billets.

Alex87f
Invité

Tout à fait d’accord. Malheureusement ça ne se fera pas sans peine car chacun de ces points ira à l’encontre des intérêts des constructeurs auto, qui (directement ou non) ont une main dans la rédaction de la majorité des réglementations.

myl
Invité

Cette boite qui a fait de la deutch qualitat son étendard médiatique prise à tricher pour avoir un avantage concurrentiel que tout ses concurrents soupçonnaient fortement, mérite tout de même sanction à la hauteur de ses pdm. Aux USA on est dans un extrème… nous aussi mais dans l’autre sens.
Espérons que les clients baisés qui vont devoir concéder des baisses de puissance/agrément après les reprog à la garage à neuneu sauront s’en souvenir.

greg
Invité

« Cette boite qui a fait de la deutch qualitat son étendard médiatique » Pourtant je n´ai jamais vu une seule campagne de communication axée sur la qualité made in Germany chez VW depuis plus de 20 ans, la seule marque à l´avoir fait c´est Opel. 😉
Plus prosaiquement, tu peux offrir des produits qualitatifs, tout en trichant, l´un n´exclue pas l´autre.

Francois
Invité
« je n´ai jamais vu une seule campagne de communication axée sur la qualité made in Germany chez VW depuis plus de 20 ans » Je ne suis pas d’accord avec ça. Le fameux « Das Auto », avec l’accent allemand bien caricatural, a été vu et entendu dans le monde entier jusqu’à septembre dernier. Qu’est-ce que disait ce slogan, réussi au demeurant car facile à retenir et d’une clarté limpide, que VW c’était LA voiture et en ne traduisant pas le « Das » que c’était LA voiture allemande…Avec tout ce que cela sous-entend en matière de qualité, ingénierie, etc… Même aujourd’hui, la marque se… Lire la suite >>
Pat
Invité

Les VW sont qualitatives, comme de la cocaïne bien pure.
Du genre dont tu finies par mourir. Bonne route !

Gas Auto
Invité

Lolo ….. fleuron européen ….. un TRICHEUR ?

Lolo
Invité
oui, ça fait mal de dire ça, je n’aime pas spécialement vw, mais oui : – 1er constructeur mondial – 8ème entreprise mondiale tout secteur confondu – ~600.000 employés Alors oui, je n’ai pas d’autre mot que fleuron. Toutes les grosses boites de ce niveau font des merdes : « optimalisation » fiscale, délit d’initié, corruption (enfin lobbying est le bon terme), vague de licenciement en même temps qu’annoncer des bénéfices plantureux etc… Bref je ne considère pas cette histoire pire que d’autre, ni au point de vouloir la voir (elle et ses 600.000 employés) mettre genoux à terre. Les sanctions financières… Lire la suite >>
dédé
Invité

Lolo
ce matin 04/07/2016, en bourse:
les entreprises françaises comme Loréal , Total , Sanofi valent le double de VW .
Le Français LVMH vaut aussi plus cher que VW.

Lolo
Invité

La valeur boursière n’est un qu’un paravent. Par exemple le chiffre d’affaire de VW est 8x plus élevé que l’oreal, quasiment le double de total, plus du double de sanofi, etc. .
Ce n’est pas moi qui fait le classement 😉
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fortune_Global_500_(2014)

dédé
Invité

Pour VW ,vous remarquerez qu’un gros chiffre d’affaire et une entreprise qui ne vaut pas grand chose en bourse, c’était le cas de Peugeot il y a quelques temps ……. LVMH est plus cher à racheter que VW en ce moment.

wizz
Membre
Il y a une ENORME différence entre VW et Peugeot, ou LVMH. Pour le premier, on ne peut acheter qu’une petite partie de VW alors qu’on peut prendre le controle de LVMH ou de Peugeot https://www.leblogauto.com/2016/06/dieselgate-jusqua-7-000-dollars-pour-les-proprietaires-americains-concernes.html Il n’y a que 11% de VW à disputer dans le monde entier. VW n’a pas besoin de la bourse, ne craint pas les fluctuations de la bourse. Ce qui n’est pas le cas de beaucoup d’autres. La famille Peugeot n’avait pas la majorité absolue. Aujourd’hui, la triplette famille Peugeot, Etat et Dongfeng n’a pas non plus la majorité absolue. Dans le pire des… Lire la suite >>
wizz
Membre
Lolo Pas forcement. Après sanction, supposons que VW soit en faillite, liquidation totale. Que se passerait il ensuite? -option 1: Les millions de clients de VW décident finalement de s’en passer de l’automobile. Ils font du télétravail, changent de boulot pour être plus proche et y aller à pied, ou déménagent pour être plus proche. Alors oui, il y aura des milliers de travailleurs européens au chomage. -option 2: Ces millions de ex-clients VW ne renoncent pas à la voiture. Ne pouvant plus acheter des voitures du groupe VW, alors ils vont acheter des Opel, Ford, Fiat, Renault, Toyota, BMW,… Lire la suite >>
Lolo
Invité

Tu as raison en partie. J’entend bien que le marché sera redistribué certes. Mais jamais autant, et surtout beaucoup moins en europe occidentale. Rien ne se perd, mais tout peut surtout aller ailleurs.

nictalope
Invité

OK pour la non retroactivité. Par contre une campagne de boycott pour foutage de gueule est envisageable

zak
Invité

J’espère que les consommateurs européens victimes de VW seront assez intelligents pour en en tirer les conclusions qui s’imposent.

Il ne faut surtout pas non plus compter sur les politiques en Europe pour remettre de l’ordre dans la maison.

« Tous unis, tous pourris » telle semble être la devise de l’EU et des grandes multinationales…

Anonyme
Invité

Ce boycott a déjà commencé : la marque clos à 6,27% de part de marché en juin au lieu de près de 8% certains mois l’année dernière alors qu’ils sont en période de croisière sur certains modèles (Passat et Touran) et lancement du Tiguan. Quand on voit le niveau de remise pratiqué, c’est bien poussif…

Anonyme
Invité

euh, j’aurais du m’appeler Anonyme2 moi, car Anonyme qui répond à Anonyme, ça ne le fait pas 😉

wizz
Membre
La baisse des ventes de VW depuis le début de l’affaire dieselgate en Europe n’est pas forcement un boycott de la part des automobilistes en colère. Pour cela, il faudrait détailler les ventes et s’assurer que la baisse concerne aussi bien les voitures essence que diesel. Si la baisse ne concerne que les voitures diesel, alors ça pourrait très bien être de la méfiance due à ces incertitudes. Depuis le début de l’affaire, la presse lynche VW ainsi que les forums. Quant à VW, ils adoptent un discours rassurant (le contraire serait étonnant!) que la modification serait insignifiante, qu’il n’y… Lire la suite >>
Uberalles
Invité

l’appel au boycott est illégal en France.

Anonyme
Invité

faux : seuls les appels au boycott provoquant de la discrimination raciale, religieuse ou de nationalité est illégal en France, mais l’appel au boycott émanant de la société civile envers des produits d’un État ou d’une entreprises dont la politique est critiquée n’est en rien illégale selon les textes de loi

Uberalles
Invité

Donc rien à voir avec le fait que ce soit une entreprise allemande … ? Et la marmotte. doit surement y avoir des actionnaires confessions juive chez VAG pour que le CRIF s’en saisisse.

Admin

Attention, vous partez sur une pente franchement glissante. Je prédis que cette branche de la discussion n’ira pas beaucoup plus loin…

Pat
Invité

Et intoxiquer les gens, elle en pense quoi la loi d’après toi ?

Croustibat
Invité

pourquoi? les normes europ ne sont pas les meme que USA, du coup chez nous ya quasi pas de pb sur les vw

Rapier
Invité

Ce qui est triste c’est que ça passe pour de l’arrogance dit comme ça, ils ont perdus leur sang froid dans cette histoire.

wpDiscuz