Accueil Audi Scandale VW : 5000 dollars d’indemnisation aux USA, rien en Europe ?

Scandale VW : 5000 dollars d’indemnisation aux USA, rien en Europe ?

170
20
PARTAGER

Les autorités américaines s’étaient montrées fermes, il fallait que le groupe VAG définisse courant avril un accord d’indemnisation pour les clients floués par le scandale des moteurs truqués. Die Welt affirme que ce n’est pas moins de 5000 dollars pour chaque client que VW va devoir sortir.

3 milliards de dollars d’indemnisation

C’est théoriquement aujourd’hui 20 avril 2016 à San Francisco que VW devrait formaliser son offre face au juge Charles R. Breyer en charge de cette affaire. L’accord prévoit une remise en conformité des véhicules si les modifications sont acceptées par les autorités de régulation. A défaut, VW rachètera les véhicules pour lesquels les transformations sont jugées insuffisantes ou trop coûteuses (on évoque le rachat de 500 000 véhicules sur les 600 000 concernés).

Mais l’accord prévoit également une indemnisation de 5000 dollars par clients. 600 000 véhicules sont concernés outre-Atlantique et ce sont donc 3 milliards de dollars que devra sortir VW. Une somme relativement « faible » si on compte que le groupe faisait plus de 10 milliards d’euros de bénéfice avant le scandale. A ces indemnisations s’ajouteront évidemment le coût des mises en conformité ou des rachats.

Et en Europe ?

Mais en Europe qu’en est-il ? La mise en conformité des véhicules devrait être bientôt proposée (ou du moins la feuille de route) mais pour les clients européens, comme nous l’avions déjà évoqué ici, l’indemnisation semble s’éloigner. VW est en train de négocier son plan de mise en conformité de 8,5 millions de véhicules et il apparaît improbable d’indemniser les clients à hauteur de 5000 euros ce qui reviendrait à prévoir plus de 37 milliards d’euros rien que pour cela.

Pragmatisme ou cynisme, en Europe on devrait donc avoir une mise en conformité déjà coûteuse et…c’est tout. Les Etats se réservent en revanche le droit de réclamer des bonus « écologiques » indus ou d’attaquer pour fraude intentionnelle ce qui pourrait faire grimper l’addition, mais pour les clients floués rien. Ce n’est pas dans la culture européenne regrettent certains.

Les marchés saluent l’accord US

Du côté des marchés financiers, l’accord américain semble bien accueilli (l’action reprenait 7% hier) car certains craignaient une indemnisation bien plus importante. Avec cet accord, la perspective de voir VW poursuivi par les autorités serait enterrée. Malgré tout Volkswagen est fortement impacté par cette affaire et doit déjà brader ses véhicules, rognant ses marges. Depuis décembre, et cela s’amplifie en ce moment, des véhicules connaissent de forts rabais en Allemagne. Les Echos citent par exemple une Golf avec boîte DSG vendue théoriquement 30 000 euros et finalement achetée pour 23 000 euros. Et cela touche toutes les marques généralistes du groupe.

Des coûts supplémentaires qui viennent gonfler les provisions faites par Volkswagen pour faire face à ce scandale des moteurs truqués. De sources sûres on indique même que le dividende sera rogné et que les bonus des dirigeants devraient être réduits à leur plus simple expression. Une première depuis bien longtemps pour VW.

Source : Die Welt, Les Echos, illustration : VW

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Scandale VW : 5000 dollars d’indemnisation aux USA, rien en Europe ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pat
Invité

Des rats et des escrocs.

Deutschlanduberalles
Invité

Personne n’est mort. On ne peut pas en dire autant de Takata ….

KifKif
Invité

Pas faux, donc laminons les décideurs et lessivons les actionnaires, mais de grace salons la boite et les emplois qu’elle représente…
N’oublions pas la face « guerre économique » EU-US …

KifKif
Invité

« Sauvons la boite » et non « salons la boite »

Alex87f
Invité
Comme d’habitude, les consommateurs Européens sont totalement incapables de se faire entendre. La faute à un cadre juridique incapable de leur donner du pouvoir. VW va donc peut être « réparer » ses voitures (mais avec les facteurs de correction actuels pour Euro VI en conditions réelles, ça ne changera sans doute pas grand chose), les états pourraient éventuellement toucher de l’argent, mais le consommateur? Nada. Puis ensuite VW va supprimer des emplois car ventes en baisse. Un air de moins bonne qualité, des emplois en moins et pas de compensation, on aura tout gagné. Pendant ce temps là, Winterkorn s’en va… Lire la suite >>
Xavier
Invité
Il y a une raison à cela : « Aucune indemnité n’est à espérer pour les clients européens. La raison est toute simple : les normes étant très différentes entre l’Europe et l’Amérique du Nord, le logiciel n’a aucune influence sur les chiffres officiels sur notre continent. Les VW sont donc juridiquement conformes aux normes. Et pourtant, le petit soft est bien présent aussi chez nous car pour des raisons d’économie d’échelle, il a été installé d’office dans les 11 millions de voitures Diesel, même celles vendues hors États-Unis. D’où les opérations de rappel dans nos contrées pour une mise en… Lire la suite >>
wizz
Membre
Prenons le bloc 2.0 TDI Ce bloc est capable, selon les configuration, de sortir entre 90ch jusqu’à 240ch. Les composants mécaniques ont été renforcés, oui Selon, il y aura un turbo simple, ou turbo à géométrie variable, ou bi-turbo… Mais techniquement, qu’est ce qui permet à un même bloc moteur de base de sortir 140ch ou 150ch, ou 180ch? La réponse est….le soft, qui permet d’injecter plus ou moins de gasoil. Et parfois, lorsqu’il y a une grosse demande imprévue pour une telle puissance et pas celle plus puissante, les constructeurs n’hésitent pas à reprogrammer ces moteurs plus puissants pour… Lire la suite >>
Esp2
Invité
SGL
Invité
zaza
Invité

Pas de triche en Europe et d’après le rapport de sego avec l’utac, les vw font parti des plus vertueuses.

wpDiscuz