Accueil Essais Prise en main : MG3 Style

Prise en main : MG3 Style

606
8
PARTAGER

Attention, exclusivité française ! Le Blog Auto a pu prendre le volant d’une MG3, dans le cadre du Road trip britannique.

En 2006, lorsque NAC rachète MG, le constructeur chinois a dû repartir quasiment de zéro. Que de chemin parcouru en une décennie… Il n’y a pas si longtemps, une poignée de concessionnaires au milieu de nulle part avait tout le mal du monde pour vendre une dizaine de voitures par mois ! Produits, réseau, marketing, les progrès sont évidents. SAIC veut croire qu’avec le SUV GS, il va poursuivre sa croissance. Reste que la route est longue. MG pèse 0,1% du marché britannique et il ne contribue qu’à 0,2% de la production britannique. D’ailleurs, le site de Birmingham ne fait que de l’assemblage final de kits arrivés de Chine. Il faudrait que MG décuple sa production pour retrouver les volumes du crépuscule de MG-Rover. Et l’on ne parle même pas des grandes heures de British Leyland…

Essai MG3 1

Le concessionnaire MG de Brighton, Rivervale est en fait à Portslade, une banlieue populaire. C’est en fait un concessionnaire Škoda-Mazda qui s’est offert un troisième panneau. Les MG3 sont regroupées sur un parking, dehors et elles sont soldées. Visiblement, les acheteurs sont rares.

Essai MG3 2

Modern gentleman

Le design manque de caractère. L’excuse de SAIC, c’est le manque d’expérience. La plupart des designers et ingénieurs de son bureau britannique n’étaient même pas nés lorsqu’Austin a lancé la Metro. Et depuis, Austin-Rover et Rover Group n’ont plus rien conçu à 100%. Les Chinois se sont appuyés sur ce qu’ils connaissent : la Polo « 9N » (longtemps produite pour le compte de Volkswagen) et la Grande Punto (dont des exemplaires traînaient dans les réserves de NAC.) Des italiennes servirent d’ailleurs de mulets. On a donc comme une impression de déjà vu…
Pour son arrivée en Grande-Bretagne, la « 3 »a eu un facelift avec des LED de jour et une calandre plus incurvée. Les nombreux stickers permettent de l’embellir un peu.

Essai MG3 3

10 499£

La voiture prêté par le concessionnaire est une « Style », la version la mieux équipée. Elle reçoit des jantes diamantées de 16 pouces, une radio-MP3 avec port USB, un volant cuir, un radar de recul, des sièges sport (inspirés par le concept-car MG Zero), le démarrage en côte, la climatisation manuelle, etc. Tout cela pour 10 499£ (13 300€.) A équipement et à motorisation égale, la Peugeot 206 Allure PureTech 110 est à 16 465£. 6 000£, ce n’est pas rien. On peut donc pardonner à la sino-anglaise une finition très légère (la Grande Punto a visiblement servi de benchmark…) Il manque tout de même un GPS, accessoire indispensable des citadines.

Essai MG3 4

Meh

Gag : la poignée d’ouverture du capot est côté passager. Elle n’a pas été déplacée pour la version conduite à droite. On découvre ensuite un 1,5l non suralimenté 106ch dérivé du Rover « K ». Plusieurs inscriptions en sinogrammes trahissent l’origine chinoise de la voiture. Les acheteurs n’ont ni le choix de la mécanique, ni celui de la boîte, manuelle à 5 rapports. 106ch pour 1100 kg, ça donne un bon rapport poids/puissance et la MG3 s’élance facilement, même si on est loin d’une ZR. Une boîte robotisée serait tout de même plus en adéquation avec sa vocation. Et surtout, un stop/start, afin de diminuer les émissions de CO2, éliminatoires pour certaines flottes.

Essai MG3 5

Conclusion

Une citadine avec quelques années de retard sur ses rivales, mais qui se rattrape au passage en caisse. Le constructeur veut s’attirer une clientèle de personnes aux poches percées. Ceux qui se fichent qu’autrefois, le logo octogonal ornait des voitures de sport. Est-ce vraiment ce que l’on attend d’une MG ? En prime, le constructeur avait annoncé du neuf pour 2015, notamment un 1,5l turbo. Un an après, on l’attend encore. La filiale donne l’impression de naviguer à vue, au gré des directives venues de Shanghai. De quoi rendre dubitatif un éventuel importateur français…

Essai MG3 6

Crédit photos : Joest Jonathan Ouaknine/Le Blog Auto

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Prise en main : MG3 Style"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Uberalles
Invité

La console centrale fait certes un peu pensé à ce que l’on retrouve dans une 9N/9N3 mais pour le reste c’est de la Grande Punto.

STRATOS
Invité

Il faut avoir de l’imagination pour retrouver des airs de G-Punto, mais bon si ça fait plaisir à certains !

Navigator84
Invité

Pour beaucoup le made in China ne peut qu’être que copies et contrefaçons.
Ils ont en partie raison. Mais qu’en partië.

greg
Invité

Je suis déçu.
C’est pas du tout un essai…Juste quelques observations que n’importe quel quidam aurait pu faire en se basant sur des photos.
Dommage car le sujet est très intéressant.

ddd
Invité

La poignée du capot est aussi côté passager. Sur le Land Rover Freelander…

invité
Invité

Les mini (bmw) premiere generation avaient aussi la tirette capot côté passager. Et les PSA anglaises aussi. En fait beaucoup de voitures…

wpDiscuz