Accueil F3 F3 2016 sur le Hungaroring : 3 podiums et 8 pilotes différents

F3 2016 sur le Hungaroring : 3 podiums et 8 pilotes différents

125
0
PARTAGER

Rien ne va plus en F3 ! Les gros bras du Paul Ricard sont aux fraises en Hongrie. Entre débutants aux dents longues et vétérans rusés, les podiums voient défiler beaucoup de monde…

F3

Raoul Hyman (Carlin) est déjà à court de budget. D’où son retour en British F3. Aux essais, Maximilian Günther (Prema) semble invincible. George Russell (Hitech) l’empêche de remporter les trois poles. Hélas, l’Anglais est accusé d’avoir pris un raccourci. Temps annulé et pole attribué à… Günther, bien sûr. L’autre pilote Hitech, Nikita Mazepin, accuse Callum Ilott (Van Amersfoort) de l’avoir bouchonné. A la fin des qualifications, le pilote Force India prend à parti l’Anglais. Des personnes les séparent, mais le Russe se débat et met deux droites à son supposé rival. Illott a un œil au beurre noir et la lèvre fendue. Mazepin écope d’une simple exclusion de la course 1.

FIA Formula 3 European Championship 2016, round 2, Hungaroring (HUN)

La samedi matin, Ilott est au départ. Günther loupe complètement son envol. Cela profite d’abord à Russell. Puis Ralf Aron (Prema) et Lance Stroll (Prema) profitent de la déconcentration de l’Allemand. Derrière, Nick Cassidy (Prema) se fait pousser dehors. Ilott se paye Ben Barnicoat (Hitech) et le safety-car sort.
Russell contient Aron. Mais derrière, Niko Kari (Motopark) et Joel Eriksson (Motopark) doublent Günther et Stroll. Aron fait sauter le bouchon Russell. Le malheureux voit alors passer le train Kari-Eriksson-Stroll.

Pour la première fois cette saison, on a trois débutants sur l’estrade : Aron, Kari et Eriksson.

FIA Formula 3 European Championship 2016, round 2, race 1, Hungaroring (HUN)

Günther a compris la leçon et le samedi après-midi, il reste devant au feu vert. Russell, lui, cède sa 2e place à Aron. Zhou Guan Yu (Motopark) comprend qu’il y a un coup à jouer. Le Chinois harcèle l’Anglais et le double.
Günther s’impose ainsi devant Aron et Zhou. Ce dernier reçoit un message de la Scuderia Ferrari le félicitant « pour son nouveau podium en GP3 ».

FIA Formula 3 European Championship 2016, round 2, race 2, Hungaroring (HUN)

Il pleut le dimanche matin et la course 3 débute derrière le safety-car. Lorsqu’il relâche le peloton, Günther mène devant Russell et Barnicoat. L’Anglais tente une attaque et ça se termine par un accrochage, avec un double-abandon. Barnicoat n’a plus qu’à gérer. Eriksson et Zhou sont alors 2e et 3e. Stroll, 4e, se rapproche du pilote Ferrari, qui finit par craquer.

Barnicoat s’offre un premier succès en F3, devant Eriksson et Stroll.

FIA Formula 3 European Championship 2016, round 2, race 3, Hungaroring (HUN)

Trois nouveaux pilotes montent sur le podium provisoire. Günther, l’homme de Budapest, est le néo-leader avec 70 points. Stroll, très régulier, est 2e à 66 points. Tandis qu’Eriksson, le meilleur débutant, est 3e à 58 points.

FIA Formula 3 European Championship 2016, round 2, race 2, Hungaroring (HUN)

F 3.5 V8

Une semaine après Aragon, la F 3.5 V8 rejoint la F3 au Hungaroring. Tom Dillmann (AVF) est de nouveau le plus rapide.

F 3.5 V8 1

Dillmann conserve l’avantage face à Louis Delétraz (Fortec) et Johnny Cecotto Jr (RP Motorsport.) Le Vénézuélien trouve ensuite l’ouverture sur le Suisse. Derrière, ça se frictionne entre Egor Orudzhev (Arden) et Alfonso Celis Jr (AVF), synonyme de safety-car.
Au restart, Dillmann est victime d’une panne de cerveau. Cecotto Jr saisit l’opportunité et passe en tête.

Cecotto Jr obtient donc un premier succès en F 3.5 V8. Dillmann et Delétraz complètent le podium.

F 3.5 V8 2

Le dimanche, sur une piste détrempée, Matthieu Vaxivière (SMP) est le plus véloce. Mais son chrono est annulé pour avoir coupé une chicane. Dillmann hérite de la pole, sa troisième en quatre courses.

F 3.5 V8 3

Que d’eau, que d’eau, le dimanche ! Beitske Visser (Teo Martin) reste scotchée sur la grille. Dillmann, lui, s’élance parfaitement, devant Roy Nissany (Lotus) et Vaxivière. Le safety-car réapparait alos que la pluie s’intensifie. Nissany part à la faute et il profite de la neutralisation pour effectuer son ravitaillement.
Au restart, Aurélien Panis (Arden) et Delétraz s’accrochent. Le Suisse y laisse son aileron avant et ses espoirs de podium. Dillmann oublie de prendre un virage et Vaxivière le passe. Plusieurs hommes de tête partent ravitailler. Panis sort des stands devant Dillmann. Victor Baptista (RP Motorsport) reste englué dans un bac à sable. Le safety-car sort devant Vaxivière, l’un des seuls à n’avoir pas ravitaillé.
Pour l’ultime segment, Dillmann double Panis. Le duo gagne des places au gré des ravitaillements. Cecotto est le dernier à s’arrêter. Nissany, revenu de nul part, double Panis et se retrouve virtuellement 2e. Cecotto se range enfin et Dillmann reprend la tête de la course.

Enfin ! Après trois poles positions et trois podiums, Dillmann s’impose en F 3.5 V8. Nissany et Panis l’encadrent.

F 3.5 V8 4

Dillmann est bien sûr le nouveau leader, avec 76 points. Panis et Delétraz suivent à 62 unités. Cecotto est 4e à 43 points.

F 3.5 V8 5

Crédits photos : FIA Europe F3 (photos 1 à 6) et Formula V8 (photos 7 à 11)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz