Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 15 de 2016

Résultats et brèves des autres disciplines pour la semaine 15 de 2016

121
0
PARTAGER

Gros programme pour les « autres courses ». La FG 1000 2015-2016 s’achève enfin, à Dubaï. A Oschersleben, l’ADAC F4 débute son exercice 2016. La Carrera Cup Asia fait de même à Shanghai. Quant à la F 3.5 V8, elle débute « tout court » !

FG 1000

Avec 15 jours de retard, la Formula Gulf 2015-2016 célèbre sa finale, à Dubai. Au moins, ça a permit à Baltazar Leguizamon d’avoir le temps d’obtenir un visa. L’Argentin est le 6e engagé.

Gulhuseyn Abdullayev remporte la dernière pole de la saison.

Le vendredi matin, Leguizamon tente un freinage à « trotar ». Il utilise Cato Poulsen comme frein et « Quka » se fait embarquer par le Danois en perdition. L’Argentin est le seul qui peut repartir. Saeed Bintouq et Giulio Peroni, respectivement 3e et 4e, se retrouvent en tête. Omar Gazzaz double Leguizamon pour la 3e place. L’Argentin écope ensuite d’un drive-through avant d’être tout simplement exclu.

Les trois survivants sont donc sur le podium. Et Bintouq de s’imposer devant Peroni et Gazzaz.

FG 1000 1

La voiture de Poulsen, très amochée, est reconstruite pour la course 2. Au feu vert, Abdullayev oublie Bintouq. Mais Poulsen pousse fort et il prend les commandes. Bintouq double l’Azeri. En tentant de se dédoubler, « Quka » sort et sa saison est finie. Gazzaz, qui a doublé Peroni, hérite du 3e rang. Leguizamon passe également l’Italien, afin de sauver son week-end.

Poulsen, Bintouq et Gazzaz forment le dernier tiercé de la saison.

FG 1000 2

Depuis le retrait de Mashuur Bal Hejaila, à mi-saison, Poulsen n’avait plus de rival sérieux. Il s’impose avec 309 points, soit presque autant que le 2e et le 3e cumulés ! En revanche, le Danois ne semble avoir aucun programme sérieux pour 2016. Son titre va lui permettre de tester une F3. Avec 163 points, Gazzaz termine 2e, juste devant le décevant Peroni. Le barème de points est toujours aussi mystérieux en FG 1000… Le Saoudien fut le seul à représenter la péninsule arabique sur l’ensemble de la saison. En récompense de son prix, il assistera aux prochaines 24 heures du Mans, dans les hospitalités de Gulf. Signalons enfin que Quka possède un contrat ferme en EuroFormula Open.

FG 1000 3

ADAC F4

L’ADAC F4 2016 débute à Oschersleben. On attend Mick Schumacher (Prema), mais c’est un autre redoublant, Joey Mawson (Van Amersfoort), qui décroche la pole.
Il y a 37 voitures, mais seulement 35 places. Les pilotes qualifiés au-delà du 22e temps doivent passer par la course qualificative. Marylin Niederhauser (Rennsport Rössler) et Oliver Söderström (Mücke) doivent abandonner durant l’épreuve. Pour eux, le week-end s’arrête donc dès le vendredi après-midi.

ADAC F4 1

Le samedi après-midi, il pleut des cordes. La course est retardée pour permettre aux pilotes de chausser des « pluie ». Puis le peloton s’élance derrière le safety-car. Lorsqu’il s’efface, Mawson garde les commandes, devant Kim Luis Schramm (US Racing.) Derrière, la 3e place est disputée entre Schumacher, Jannes Fittje (US Racing) et Moritz Müller-Crepon (Van Amersfoort.) Juan Manuel Correa (Prema) effectue une belle glissade et le safety-car sort.
A la reprise, Fittje prend le dessus du groupe de chasse. Ensuite, Mike David Ortmann (Mücke) et Lirim Zendeli (Mücke) se percutent. Retour du safety-car.

Rien ne bouge lors du dernier segment. Mawson s’impose ainsi devant Schramm et Fittje.

ADAC F4 2

Il pleut toujours lors de la course 2 et de nouveau, le départ a lieu derrière le safety-car. De nouveau aussi, Mawson prend un excellent départ. Alors qu’il est en train de semer Schramm et Ortmann, il y a un beau carton. En effet, Louis Gachot (US Racing), Yannick Brandt (Lechner) et Carrie Schreiner (US Racing) se neutralisent. Safety-car.
A la reprise, Müller-Crepon tente une manœuvre osée sur Sophia Flörsch (Motopark), qui se termine par un double-abandon. Deuxième safety-car.

Pas d’action au restart. Comme dans la course 1, Mawson termine devant Schramm. Mais cette fois, c’est Ortmann le 3e homme.

ADAC F4 3

Le dimanche, Juri Vips (Pema) est en pole, devant Flörsch et Schumacher. L’Estonien effectue un départ trop bon pour être honnête. Au fond, il y a une bousculade. La course est fini pour Kami Laliberté (Van Amersfoort), Kevin Kratz (Jenzer), Gachot et Schreiner. Le safety-car sort.
Au restart, Vips est pénalisé d’un drive-through pour départ anticipé. Flörsch se retrouve en tête. Une première pour une femme dans la série. Pas très galant, Schumacher la double. Puis c’est au tour de Mawson. Thomas Preining (Lechner) éjecte Flörsch du podium provisoire. Puis c’est au tour du vétéran Michael Waldherr (Lechner) avant que le damier ne s’abaisse.

Déjà vainqueur cette saison en F4 Italia, Schumacher Jr s’offre un premier succès 2016 en F4 ADAC. Mawson est 2e et Preining, 3e.

ADAC F4 4

Week-end presque parfait pour Mawson, qui quitte Oschersleben avec 68 points. Schumacher n’est « que » 2e, à 49 points. Schramm est 3e, à 44 points.

ADAC F4 5

F 3.5 V8

Une nouvelle ère débute pour l’ex-FR 3.5, à Motorland Aragon. In extremis, Matevos Isaakyan récupère le baquet de son compatriote Vladimir Atoev chez Arden. Le futur pilote de GP3 s’adapte vite et décroche la première pole de la F 3.5 V8.

F 3 5 V8 1

Au feu vert, Isaakyan conserve l’avantage face à Louis Delétraz (Fortec.) Matthieu Vaxivière (SMP) prend la 3e place à Alfonso Celis (AVF.) A vouloir trop bien faire, Isaakyan commet une erreur qui lui coute son aileron avant. Delétraz hérite de la tête et ne la quittera plus. Celis essaye de se dédoubler. En tentant d’avoir Vaxivière au freinage, il fait du hors-piste. Le temps de retrouver le chemin du Motorland et Tom Dillmann (AVF) est passé.

On a donc un podium 100% francophone avec Delétraz devant les Français Vaxivière et Dillmann.

F 3 5 V8 2

Dillmann finance désormais ses baquets en faisant du baby-sitting. Après Sean Gelael, il coache désormais Zhou Guanyu. Le Français mériterait mieux. Comme le prouve sa pole dominicale.

F 3 5 V8 3

Isaakyan s’emmêle les pinceaux durant le tour de formation. Les voitures doivent repartir pour un tour (au sens propre du terme !) et la course 2 est emputée d’autant.

Aurélien Panis (Arden) s’offre Dillmann au feu vert. René Binder (Lotus) est 3e. Derrière eux, Delétraz harponne Vaxivière, qui doit abandonner. Le règlement impose un arrêt aux stands obligatoire. Les deux Français ravitaillent tard et ils en profitent pour distancer Binder.

Sans grand suspens, Panis s’impose devant Dillmann et Binder.

F 3 5 V8 4

Panis et Delétraz mènent le classement provisoire avec 35 points. Dillmann, le seul pilote monté sur les deux podiums, est 2e à 33 points. Binder est 4e avec 27 points.

F 3 5 V8 5

Carrera Cup Asia

Le championnat débute en ouverture du Grand Prix de Chine. Inscrit de dernière minute, Maxime Jousse obtient la pole à la descente de l’avion.

PCCA 2

La course 1 débute derrière le safety-car pour cause de pluie. Le poleman tricolore gère parfaitement le drapeau vert. Nico Menzel se contente d’assurer. Derrière, les bouillants Andrew Tang et Zhang da Sheng s’accrochent. Tang repart, mais Yuan Bo (un pilote de « B ») en profite pour s’infiltrer. Sans complexe, l’éphémère pilote Porsche China harcèle Menzel. Tang, lui, est aux prises avec Vutthikorn Inthraphuvasak (un autre pilote de « B »), qui fait le forcing. Le damier est un vrai soulagement pour Menzel et Tang.

Jousse s’impose au terme d’une traversée en solitaire. Menzel et Bo l’encadrent sur l’estrade.

PCCA 1

Il fait beau le dimanche. Le Français effectue de nouveau un départ parfait. Menzel, parti 3e, butte sur l’obstacle Zhang. Une fois l’ex-pilote de Carrera Cup Italia dégagé, l’Allemand tente de revenir sur Jousse. Néanmoins, le tricolore est trop loin.

On obtient donc un podium Jousse-Menzel-Zhang.

PCCA 3

Au terme d’un week-end parfait, Jousse accumule 43 points. Menzel suit logiquement à 36 points. Zhang est 3e à 25 points.

PCCA 4

SMP F4

Et de trois ! La F4 SMP lorgne vers le Benelux. Un troisième Néerlandais, Danny Kroes, vient rejoindre le contingent de la KNAF. Les optimistes diront que cela mettra un peu de diversité au milieu des Russes et des Finlandais. De quoi valoriser le championnat, qui affiche une vingtaine d’inscrits. Les pessimistes diront que trois Néerlandais (et zéro Belge), ça aurait été insuffisant pour faire une F4 Benelux. La KNAF avait surestimé le nombre d’espoirs régionaux capable de réunir un budget…

F4 SMP

Nissan Micra Cup

L’an dernier, Nissan Canada a lancé la Micra Cup. Le constructeur en avait profité pour recaser deux finalistes malheureux de la GT Academy. Une expérience concluante pour Thanaroj Thanasitnitiket, qui termina vice-champion.

Pour 2016, la vedette américaine (c’est le cas de le dire !), c’est Nic Hammann, vainqueur de la GT Academy USA 2014. Il est depuis apparu ici et là en endurance. La Micra Cup sera son premier programme complet.

Signalons aussi que Stefan Rzadzinski (ex-futur espoir de l’Indy Lights), 3e en 2015, rempile.

Micra Cup

Mini Cup

On connaissait les « fils de son père », les « petits frères de… » , voir les « maris de… » MINI UK, lui, invente le « frère de sa sœur ». Charlie Butler-Henderson n’a pas laissé de souvenirs impérissables en Formula Vauxhall ou lors de sa demi-saison de BTCC. Depuis un passage en Ginetta Cup, en 2010, il avait disparu des radars. Sauf qu’il est le frère de Vicky Butler-Henderson, co-présentatrice de Fifth Gear. Et c’est pour cette raison que MINI UK le sponsorise en MINI Challenge.

Mini

Crédits photos : F 3.5 V8 (photos 1 et 10 à 14), GulfSport Racing (photos 2 à 4), ADAC (photos 5 à 9), Carrera Cup Asia (photos 15 à 18), SMP F4 (photo 19), Nissan (photo 20) et MINI (photo 21.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz