Accueil F3 CTCC 2015 : Shanghai-Tianma

CTCC 2015 : Shanghai-Tianma

108
0
PARTAGER

La révolte des « anciens » ! A Shanghai-Tianma, les équipes établies brillent enfin dans le CTCC 2015. En Superproduction, Ford va quand même devoir mouiller la chemise pour conserver son titre…

CTCC – Production

Aux essais, les Yaris sont devant, comme à Shanghai F1. De nouveau, Kenneth Chen décroche la pole et Yu Hyun le suit.

CTCC 5

Contrairement à Shanghai F1, Yu reste concentré au départ et il suit Chen. Il y a visiblement eu une consigne d’équipe : Yu doit bouchonner Zhu Hu An (BAIC B-Series), pour que Chen s’échappe. Sauf que le « pilote Américain » (il a étudié en Virginie, où il a disputé des slaloms en MX-5) a du mal à prendre le large. Quant à l’ex-pilote de F3, il est diminué par une fièvre. Le rôle de Yu n’en est que plus facile.

Au terme de cette course terne, Chen s’impose donc devant Yu et Zhu.

CTCC 4

Pour la course 2, Liu Yang (Honda Fit) démarre devant Zheng Sheng (Swift) et Huang Hang (Verna.) « Sheng » signifie « retard » en mandarin et effectivement, il freine à « trotar » au 4e tour. Cela permet à Huang de passer 2e. En vue de l’arrivée, Chen Hu Ping (Yaris) gare sa voiture en pleine trajectoire. Le safety-car sort un peu brutalement. Liu pile pour l’éviter, Huang se paye la Honda et il termine dans le mur. Du coup, Yue Cui (Verna) est promu 3e.

Ca ne bouge pas à la reprise, d’où un tiercé Liu-Zheng-Yue.

CTCC 1

CTCC – Superproduction

Aux essais, les Kia K3 s’avèrent intouchables. Zhang Zhiqiang obtient sa deuxième pole en trois courses. Le débutant Leo Yee (ancien de la FR ALPS) assure le doublé.

CTCC 2

Dominatrices sur le circuit F1 de Shanghai, les Honda Civic sont neutralisées d’emblée. Xie Xinzhe, tombé en panne lors des essais, ne peut démarrer. Quant à Henry Ho, il cale au départ et part bon dernier. Andy Yan (Focus) s’intercale entre Zhang et Yee. Puis il double le leader. Darryl O’Young (Focus) est au contact du groupe de tête. Toujours trop nerveux, le Hong-Kongais expédie ‘King Yee dans le décor. La Focus est également meurtrie. Heureusement pour l’équipe FRD, Rayney He n’est pas loin. Grâce au double abandon, il se retrouve 3e.

2e à Guangzhou et 3e à Shanghai F1, Yan décroche la timbale. Zhang est 2e et He, 3e.

CTCC 3

AFR

Faisons ensuite un détour par Zhuhai. Dan Wells (BlackArts Racing-KCMG) y semble irrésistible. Il s’offre naturellement la pole.

AFR 1

Au feu vert, Wells et Garnet Patterson (BlackArts Racing-KCMG) optent pour un vol en formation. Pu Jun Jin (Asia Racing Team) se retrouve esseulé au 3e rang. Maxx Ebenal (BlackArts Racing) débute au milieu des « B » et il passe sans problème les concurrents. Le Canadien effectue la jonction sur Pu. Un safety-car permet de regrouper le peloton en vue de l’arrivée. Mais les pilotes KCMG contrôlent leurs poursuivants.

Wells gagne donc devant Patterson et Pu.

AFR 3

Le dimanche, Wells reprend sa démonstration. Il s’envole au feu vert et plus personne ne le reverra, jusqu’au damier. Cette fois, Ebenal part 3e, mais il ne trouve pas l’ouverture sur Pu.

On obtient donc un tiercé Wells-Ebenal-Pu. Au passage, le pilote Anglais prend les commandes du championnat.

AFR 2

Fighter Rider

La télévision de Canton lance un nouveau show, Fighter Rider (en anglais dans le texte.) Différents pilotes s’affrontent à bord de différentes voitures de courses et dans différents tests. Zhou Yong (combinaison rouge) est le seul vrai pilote professionnel du lot. Vétéran du Dakar, il a piloté une MINI officielle lors de la dernière édition (terminant 13e.) Le chanteur Taïwanais Jimmy Lin (combinaison bleue) est un authentique passionné. Il a été jusqu’en AFR, avant de monter sa propre équipe de tourisme. Il a depuis raccroché son casque (signé par les frères Schumacher.) La femme de service est Tao Liu. Actrice, ses états de service se limitent à la course de charité C1, en 2011. Le duo Yu Quan complète le plateau. Hu Hai Quan (entre Zhou et Tao) prétend avoir fait de la F3 en 2006.

F Team 1

Le palmarès des protagonistes peut faire sourire. Néanmoins, Zhou est une vraie star, à domicile. Quant à Lin, il est le plus célèbre des pilotes, devant Han Han et très loin devant Ma Qing Hua ou Ho-Pin Tung. Du coup, l’émission est un évènement. Malin, le promoteur de la F4 China a filé une Mygale à Lin, pour qu’il se fasse photographié avec. De quoi assurer la promotion du championnat.

N’empêche, ce n’est pas en France que l’on verrait une TV-réalité autour du pilotage, à une heure de grande écoute, sur une chaine hertzienne…

F Team 2

Crédits photos : CTCC (photos 1 à 6), FRD (photos 7 à 9) et Guangdong TV (photos 10 et 11.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz