Accueil Constructeurs chinois Shanghai 2015 live : Brilliance

Shanghai 2015 live : Brilliance

146
1
PARTAGER

Comme chaque année, Brilliance nous envoi une carte postale de Chine. Cela fait quelques années qu’il navigue à vue, sans réelle stratégie à moyen terme. Actuellement, ses compatriotes lancent des SUV compacts et des électriques, alors il fait de même. 

Voici donc le Zhonghua V3, premier SUV compact de Brilliance. « Zhonghua » était jusqu’ici le nom chinois de « Brilliance ». Mais désormais, le nom est aussi inscrit en caractères latins. Stylistiquement, le V3 est un mélange de H220 (dont il dérive) et d’Evoque. Sous le capot, le 1,5l atmo de sa sœur reçoit quelques chevaux et atteint 112ch. Ce qui est un peu court. Il devrait bientôt recevoir le 1,5l turbo 136ch de la H230. Du reste, la finition est affreuse.

Autre figure imposée, l’électrique. Brilliance glisse un moteur électrique dans une H220 et crée ainsi la Zhonghua EV. Elle dispose d’un moteur de 70 kW (l’équivalent de 95ch), alimenté par des batteries de 23,4 kWh. Elle revendique une autonomie d’environ 150 km.
Brilliance a plusieurs fois dévoilé des électriques. La dernière remontait à 2013 (avec une H230 EV.) Ces voitures disparaissaient dés le salon terminé. Contrairement à Byd, à SAIC ou à Lifan, le constructeur n’a pas effectué de réelles campagnes de tests. On peut donc être septique sur l’avenir de cette Zhonghua EV.

La grande nouveauté, c’est le lancement d’une nouvelle marque, Huasong. Son premier produit est un monospace, le 7. Il semble dériver des vans Jinbei, cela expliquerait sa hauteur et ses voies étroites. En Chine, les monospaces servent surtout de « shuttle » pour les cadres supérieurs et donc, le 7 reçoit les obligatoires captain chair avec sellerie cuir. Grâce à ses relations avec BMW, Brilliance/Huasong a pu récupérer le 4 cylindres 2,0l N20. Il est proposé en version 204ch et 242ch.

Brilliance devait également récupérer la plateforme de la série 5 E60 et créer avec la « Greater China ». Mais depuis 2013, nous n’avons plus de nouvelles de ce projet. A croire que les grandes berlines n’ont plus la cote.

Première marque du groupe, Jinbei se spécialise dans les vans et les SUV bas de gamme. Le 750 (toute ressemblance avec le nom d’une BMW…) est un monospace bon marché. Effectivement, la finition est un ton en dessous. Au point où le lettrage « 750 » sur le hayon n’est même pas droit ! Point de moteur BMW : il n’a droit qu’au 1,5l 112ch des H220 et V3.

Crédit photos : Le Blog Auto

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Shanghai 2015 live : Brilliance"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
automania
Invité

autant on a pu être séduit par le design de certaines Brilliance des débuts autant là c’est devenu du n’importe quoi….

wpDiscuz