Accueil Actualités Entreprise Tata de retour en Malaisie

Tata de retour en Malaisie

66
0
PARTAGER

Tata veut continuer son expansion en Asie du Sud-est. Prochaine étape : la Malaisie. Il vient de dévoiler un plan ambitieux avec son partenaire local, DRB-Hicom (qui est entre autre propriétaire de Lotus.)

La particularité de cette annonce, c’est que Tata a déjà été présent en Malaisie… Et avec le même partenaire. A l’été 2008, l’accord avec Scott & English, une filiale de DRB-Hicom, expirait. A l’époque, le conglomérat malaisien jugeait que les Indiens n’avaient pas grand chose d’intéressant dans les tuyaux et le contrat n’a pas été prolongé. On avait dit ensuite que Tata allait revenir avec Caterham.
7 ans plus tard, le pick-up Xenon et le poids-lourd Prima commencent à faire tache d’huile en Asie. Du coup, DRB-Hicom revient à la charge, afin de les distribuer en Malaisie. Le distributeur portera le nom de « DRB-Hicom Commercial Vehicle » (DRB-Hicom utilitaires.) Il souligne ainsi qu’il compte à terme importer des utilitaires moyens et légers (mais pas de Nano ou de Zest/Bolt.)

DHCV pourrait ouvrir un atelier d’assemblage pour le porteur Ultra, en 2016 (et ensuite l’étendre à d’autres véhicules.) Une très bonne nouvelle pour Tata, qui cherchent désespérément à muscler ses exportations.

Crédit photo : Tata Indonesia

Source :
Paul Tan

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz