Accueil Ecologie Formula E 2015 – e-Prix de Buenos Aires : la Formule folle

Formula E 2015 – e-Prix de Buenos Aires : la Formule folle

83
1
PARTAGER

On dira ce que l’on voudra de la Formule E (monoplaces électriques) mais depuis le lancement du championnat, chaque course a réservé son lot de surprise et a ménagé le suspense jusqu’au bout du bout. En Argentine, Felix Da Costa décroche sa première victoire à la surprise générale.

Le circuit de Buenos Aires se trouve dans un quartier d’affaire de la ville, juste en bordure d’un immense parc. Le tracé alterne des lignes droites, des épingles, mais aussi une grande courbe qui amène à un fort freinage. De quoi offrir des zones de dépassements. Comme d’habitude, les pilotes devront changer de monoplace au cours de l’épreuve et certains auront droit à un « fan boost » qui donne de la puissance supplémentaire pour tenter un dépassement.

001_Ambiances

Lors des essais libres et des qualifications, un homme s’est mis en avant, Sébastien Buemi de l’écurie e.Dams Renault (avec Nicolas Prost). Il remporte la pole et partira donc de la première place, aux côtés de son ancien coéquipier chez Toro Rosso, Jaime Alguersuari. En deuxième ligne on retrouve Nick Heidfeld et Sam Bird (vainqueur à Putrajaya), puis Lucas di Grassi à coté de Jean-Eric Vergne en troisième ligne. En 4ème ligne le coéquipier de Buemi chez e.dams Renault Nicolas Prost prend la 7ème place devant le futur vainqueur Felix Da Costa.

051_Actions

Pour le départ, la piste est surchauffée par le soleil de plomb qui règne sur Buenos Aires et affiche plus de 55 degrés (35 dans l’air). Au feu vert, Buemi s’élance parfaitement ainsi que Alguersuari et Heidfeld. L’Allemand tente de profiter de suite de son fan boost pour passer l’Espagnol et réussit quitte à frotter un peu. Le voilà second jusqu’à une faute qui le fait rétrograder dans le classement. La course se met en place au fil des tours quand à la 16 ème boucle (sur 35), la suspension de la voiture de Karun Chandhok cède à force de passer trop fort sur les vibreurs de la chicane rapide.

001_Actions

La voiture de sécurité est déployée pour 5 tours le temps de dégager la piste de tous les morceaux de carbone qui la jonche. Lorsque les pilotes sont relâchés, il reste 14 tours et Buemi semble filer vers la victoire. Sauf qu’il commet une faute à la conséquence immédiate. Une touchette sur un mur a raison de sa suspension. Il est suivi par Luca di Grassi, leader du championnat avant cette course qui voit lui aussi sa suspension le trahir à la chicane rapide. Avec tous ces rebondissements, Nick Heidfeld se retrouve en tête mais écope d’une pénalité pour vitesse excessive dans les stands (le limiteur n’avait pas été paramétré par l’ingénieur de course).

028_Actions

Finalement ce sont Da Costa et Prost partis respectivements 8 et 7ème qui vont tirer leur épingle du jeu. Mais ce ne fut pas simple à se dessiner. En effet, Prost attend le dernier tour pour doubler Vergne qui se retrouve alors 3ème mais sous pression. Une petite faute le fera dégringoler à la 6ème place, dépassé par Piquet Jr, Alguersuari et Bruno Senna. A noter la performance de Senna qui s’élançait de la 19 ème place et qui résiste à un ultime assaut de Vergne.

049_Ambiances

Au général Lucas du Grassi conserve la tête malgré son résultat du jour. Grace à sa victoire à Putrajaya, Sam Bird est à la 2nde place qu’il prend à Buémi désormais 3ème à un petit point de son coéquipier Prost. Da Costa fait un bon spectaculaire suite à sa victoire à Buenos Aires. Le prochain e-Prix aura lieu à Miami mais au lieu du mois habituel entre deux épreuves, il faudra patienter ici jusqu’au 14 mars prochain. Pour y arriver, revivez les images marquantes de ce e-Prix.

Classement de l’e-Prix de Buenos Aires :
1. Antonio Felix da Costa, Amlin Aguri, 48:52.100
2. Nicolas Prost, e.dams-Renault, +5.354s
3. Nelson Piquet Jr, China Racing, +8.552s
4. Jaime Alguersuari, Virgin Racing, +11.148s
5. Bruno Senna, Mahindra Racing, +11.535s
6. Jean-Eric Vergne, Andretti, +13.319s
7. Sam Bird, Virgin Racing, +13.617s
8. Salvador Duran, Amlin Aguri, +14.724s
9. Nick Heidfeld, Venturi, +15.464s
10. Oriol Servia, Dragon Racing, +19.334s
11. Stephane Sarrazin, Venturi, +28.973s
12. Ho-Pin Tung, China Racing, +37.858s
13. Marco Andretti, Andretti,+1 lap
14. Daniel Abt, Audi Sport ABT, +2 laps
15. Jerome d’Ambrosio, Dragon Racing, +2 laps
16. Jarno Trulli, Trulli, DNF
17. Lucas di Grassi, Audi Sport ABT, DNF
18. Sebastien Buemi, e.dams-Renault, DNF
19. Michela Cerruti, Trulli, DNF
20. Karun Chandhok, Mahindra Racing, DNF

Classement général pilotes :
1. Lucas di Grassi – 58pts
2. Sam Bird – 48pts
3. Sebastien Buemi – 43pts
4. Nicolas Prost – 42pts
5. Nelson Piquet Jr – 37pts
6. Antonio Felix da Costa – 29pts
7. Jaime Alguersuari – 26pts
8. Jerome D’Ambrosio – 22pts
9. Franck Montagny – 18pts
10. Karun Chandhok – 18pts

Classement général des équipes :
1. e.dams-Renault Formula E – 85pts
2. Virgin Racing Formula E – 74pts
3. Audi Sport ABT Formula E– 62pts
4. Andretti Formula E – 41pts
5. China Racing Formula E – 37pts
6. Dragon Racing Formula E – 37pts
7. Mahindra Racing Formula E – 36pts
8. Amlin Aguri Formula E – 35pts
9. Trulli Formula E – 12pts
10. Venturi Formula E – 5pts

Crédit photos : Thomas Antoine/Auto Press Club

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Formula E 2015 – e-Prix de Buenos Aires : la Formule folle"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
automania
Invité

vraiment très sympa à suivre ce championnat, de belles bagarres, des villes superbes, pléthore de vainqueurs différents, une ambiance à la fois motivée et détendue… une vraie bouffée d’oxygène au propre comme au figuré.

wpDiscuz