Accueil Caterham Des F1 à Jérusalem !

Des F1 à Jérusalem !

121
3
PARTAGER

En général, lorsqu’on évoque Jérusalem, c’est pour évoquer des questions très sérieuses. Mais cette semaine, la ville a accueilli un événement plus trivial : une démonstration de voitures de course.

Pour rappel, Israël a banni tout type de sport automobile. Curieusement, Red Bull n’y a jamais organisé de démo F1. En 2011, une course de FR 2.0 (avec des voitures appartenant au circuit du Luc) a été organisée à Eilat. La Palestinienne Noor Daoud s’était imposée. Malheureusement, cette « Formula Israel » n’a pas eu de suite.

En 2013, le « Peace Road Show » réunit divers véhicules au pied du mur des Lamentations. Il y avait essentiellement diverses modèles de Ferrari Challenge, ainsi qu’une vieille A4 DTM et la Lola LMP de Rebellion. Le clou du spectacle, c’était une démonstration de Giancarlo Fisichella avec une Ferrari F1 (il s’agissait de marquer l’arriver du constructeur dans le pays.)

Pour 2014, il devient « Road show », toujours au pied du mur des Lamentations. Les différents pilotes israéliens sont mis à contribution. Bar Baruch (F4 Italia), Yarin Stern (EuroFormula Open), Alon Day (ADAC GT) sont venus avec leurs voitures. Quant à Roy Nissany (championnat européen de F3), il a ressorti sa Formel Masters. Fisico est de retour avec sa Ferrari. Qui plus est, il y a une seconde F1 : une Caterham (en fait, une Lotus Racing T127 de 2010 maquillée) pilotée par Nathanael Berthon. Un moyen de remplir (un peu) les caisses des « verts ».
Visiblement, l’organisation a progressé. La municipalité de Jérusalem s’imagine que les touristes du monde entier vont venir voir ses bolides. Vera-t-on enfin un circuit permanent en Israël ?

Crédit photo : Caterham

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Des F1 à Jérusalem !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
leelabradaauto
Invité

A l’heure qu’il est, je trouve excellent que le monde de l’automobile se donne en démonstration de la sorte. Il y a , même ici, en France des personnes dynamiques qui n’hésitent pas à « mouiller la chemise » pour telles manifestations. Les gens aiment le foot en France, oui, mais la bonne auto aussi. Des organisateurs savent mélanger les genres pour plaire au public.
Le statique, c’est bien. Même en démo, des autos qui roulent un peu , c’est un plus. On peut aisément se priver de la bannière hégémonique et friande d’une fédé unique pour ce faire.

fox
Invité

c’est dommage que c’est dans un pays aussi loin d’Europe, ils faut faire ça
ici en France,
j’aimerais bien proche de chez moi

Thibaut Emme
Admin

C’est moins loin que Baku qui accueillera le GP d’Europe en 2016 :
https://www.leblogauto.com/2014/10/f1-2016-le-circuit-de-bakou-devoile.html

wpDiscuz