Accueil Actualités Entreprise Lifan va construire une usine en Russie

Lifan va construire une usine en Russie

74
0
PARTAGER

Lifan veut muscler ses exportations. Au lieu « d’ouvrir » de nouveaux pays, il préfère se renforcer là où il est présent. Au Brésil, il doit ouvrir un bureau de design et d’ingénierie. En Russie, il va mettre 150 millions de dollars (113 millions d’euros) pour ouvrir une usine.

Cela fait 7 ans que le constructeur chinois est présent en Russie. En 2007, un an après ses débuts dans l’automobile, il s’associait à l’importateur Avtomir. La Russie surtaxe les importations. Lifan se tourna donc vers l’assembleur multicarte Derways, en 2008. Les voitures arrivent en kits en Russie, Derways les assemble et c’est ainsi considéré comme du « made in Russia » !
6 ans et pas mal de coups de tournevis plus tard, le constructeur veut sa propre usine, à Kaluga. Il s’agirait cette fois d’un vrai site de production (une première hors de Chine pour le constructeur.) Cela fait parti de sa politique d’expansion, alors qu’il rêve d’exporter 120 000 véhicules à l’horizon 2015. Il serait alors le 2e exportateur chinois (alors qu’il n’est que le 6e constructeur « pur ».) Rappelons qu’en quelques années, sa gamme est passée de 3 à 7 modèles (sans compter son minivan.)
On ne sait pas encore quand aura lieu la pose de la première pierre, ni le démarrage de la production. En tout cas, la crise économique que traverse le pays ne lui fait pas peur. Après tout, lorsqu’on possède une usine en pleine zone contrôlée par l’EI

Pour l’instant, Lifan n’a aucun projet en Europe occidentale.

Crédit photo : Lifan Russia

Source :
China Daily

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz