Accueil F1 F1 : Décès accidentel de Nigel Stepney (1958 – 2014)

F1 : Décès accidentel de Nigel Stepney (1958 – 2014)

189
3
PARTAGER

Nigel Stepney a trouvé la mort dans un accident de la route hier matin dans le Kent. Mécanicien ayant évolué en Formule 1, son nom reste associé à l’un des plus grand scandale de la discipline.

De la gloire…

Passé par les voitures de tourisme, Stepney arrive en F1 comme mécanicien pour différentes écuries. Il aura notamment été de l’aventure Senna chez Lotus ou proche de Nelson Piquet Sr chez Benetton. En 1993 il est recruté par la Scuderia et vivra avec les rouges la gloire et la déchéance. Il est l’un des éléments clé de la réussite de Ferrari de la période Todt-Brawn-Schumacher. Mais quand Schumacher prend sa retraite et que suite au départ de Brawn et au futur départ de Todt la scuderia se restructure, il se trouve écarté et ne va même plus sur les grands-prix. Il en garde un esprit de revanche.

…à la déchéance

On est en 2007 et c’est alors qu’éclate le scandale de l’espionnage de McLaren sur Ferrari. Dans cette affaire, il apparaît vite que Mike Coughlan, chef designer de McLaren, a reçu des informations confidentielles de l’intérieur même de Ferrari. Les soupçons se portent alors sur Stepney qui est viré immédiatement par Ferrari. Cette affaire d’espionnage, qui finira par la condamnation de McLaren à 100 millions de dollars et à l’exclusion de l’écurie du championnat 2007, est restée connue sous le nom d’affaire Stepney.

Une deuxième carrière chez JRM

Pestiféré en F1, condamné en 2010 au civil (symboliquement), Nigel Stepney trouve refuge en 2010, après quelques « piges » dans différentes structures, chez JRM Group qui inscrit des voitures dans les championnats GT.  Chez JRM il connaîtra la victoire (titre FIA GT1 avec Krumm et Luhr) mais aussi de beaux accessits en WEC (6ème place aux 24 heures du Mans 2012, 3ème du WEC LM P1). L’an dernier il a mené Lucas Ordonez et sa Nissan GT-R au titre du Blancpain catégorie Pro-Am, et ces derniers jours il supervisait le développement de la Nissan GT-R Nismo GT3 de 2014.

Le propriétaire de JRM, James Rumsey déclare : « Dès qu’il a rejoint JRM en 2010, il fut un élément vital de l’équipe et a amené un niveau d’expérience en ingénierie inégalé. Un homme qui a été mécanicien de Ayrton Senna chez Lotus et a aidé à guider Michaël Schumacher vers ses 5 titres F1 avec Ferrari, était le candidat idéal pour que JRM soit une écurie de sport automobile sérieuse et le rôle qu’il a joué ne sera jamais sous estimé et oublié ».

Avant d’ajouter : « Aujourd’hui le sport automobile a perdu l’un de ses plus grands personnages et compétiteur. Il nous manquera terriblement et nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à tous les amis qu’il laisse derrière lui. Nos prières et nos pensées vont vers Ash et Sabine ».

Source et illustration : JRM Group

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "F1 : Décès accidentel de Nigel Stepney (1958 – 2014)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nico
Invité

Au final, est-ce que son bouquin est sorti??

poopyface
Invité

Bon debarras, nigouille la magouille.

wpDiscuz