Accueil Finance Rétromobile 2014 : Folles enchères

Rétromobile 2014 : Folles enchères

81
3
PARTAGER

Au delà de la traditionnelle vente, à l’intérieur même du salon, les vacations vont se multiplier durant toute la semaine de Rétromobile. Elle seront cette année au nombre de…cinq, avec 420 voitures, des centaines de lots d’Automobilia et des dizaines de motos aux enchères!
On pourra longtemps débattre de cet amalgame et des limites entre passion automobile et placement financier, mais les faits sont là. On laissera les uns parler d’arbres à cames et d’histoires de concepteurs visionnaires ou farfelus, pendant que les autres s’étendront sur le potentiel certain du produit, l’opportunité financière du placement ou le besoin de diversifier son portefeuille…
La première de ces ventes sera orchestrée par RM Auction, le mercredi 5 février, aux Invalides. 53 voitures sont au catalogue, dont une majorité de grandes classiques allemandes, anglaises et italiennes des années 50 à 70. On trouvera également des véhicules d’endurance (Rondeau et 956 de 1982), une Delahaye 135 compétition estimée au delà du million d’euros et nombre d’Alfa Romeo , dont une Formule 1 de 1980, deux 6C2500 ou encore une 1900 Sprint Touring.
La seconde vacation est celle de Bonhams, dans le lieu originel des salons de l’auto, le Grand Palais. 149 voitures dans le plus bel écrin de ventes. De l’Automobilia, des voitures dans leur jus, dont une intéressante Facel II sortie de grange et des originalités comme la collection de Saab ou celle de Mazda pour amateurs de 93 deux temps ou Cosmo rotative. L’auto la plus chère, et le clou de la vente, devrait être la Delage 3 litres 1947.
C’est à Rétromobile même, ou seront présentes les 133 voitures, que se déroulera la traditionnelle soirée Artcurial, le 7 février. Une vente plus people que les autres avec des « Ex de ». A l’image de leurs propriétaires, la Bel Air 57 Custom de Ringo Starr ou la Fiat Shellette de Starck sont parmi les plus intéressantes. Moins glamour –quoique- mais bien plus remarquables, la Ferrari Oblin, une 166 Vignale recarrossée pour Jacques Herzet, ou le coupé Bentley 8 litres sont estimées aux alentours de 3 millions d’euros pièce.
Alfa est la marque en vedette cette année à Rétromobile, et une vente Solo Alfa, forte de 45 voitures, est entièrement dédiée au Biscione, le 8 février. Les autos phares de la vente sont un coupé TZ estimé 1 million d’euros, une 1750 GTAM, pas moins de 3 GTA et une récente 8C Spider.
Enfin la cinquième et dernière vacation se déroulera chez Neubauer le dimanche 9 février. Plus populaire, et modeste –35 voitures- elle comporte cependant quelques originalités comme une 402 Peugeot qui a fait toute sa carrière à Hollywood, tournant dans des scènes supposées parisiennes ou bien françaises…
Via RM Auctions, Bonhams, Artcurial et Interenchères

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Rétromobile 2014 : Folles enchères"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Espérons que toutes ne soient pas des « folles enchères » (terme qui désigne une enchère non souhaitée par l’acheteur qui s’est laissé emporté par la folie du moment…) 😉

panama
Invité

Exactement « La « folle enchère »est la situation dans laquelle se trouve un adjudicataire qui n’a pas été en mesure de respecter ses engagements en payant le prix ou les frais de l’adjudication ».

Il y a aussi le cas, hélas très courant, où l’enchère n’est p

panama
Invité

(je finis) … où l’enchère n’est pas véritable. Il n’y a personne au bout du téléphone, enfin pas un véritable acheteur. Cela permet de faire monter les prix jusqu’au prix de réserve.

wpDiscuz