Accueil Historique Rétromobile 2013 : Vente aux enchères Bonhams

Rétromobile 2013 : Vente aux enchères Bonhams

111
3
PARTAGER

La vente Bonhams est une tradition à Rétromobile. Elle se tenait auparavant à la Porte de Versailles où la maison britannique a succédé à Christies en 2007 quand cette dernière a fermé son département voitures de collection. Les changements d’équipe tant chez Bonhams que dans l’organisation de Rétromobile ont fait que Bonhams a cédé cette place à Artcurial, dont nous avons relaté la vente il y a quelques jours. Bonhams a déménagé dans un lieu prestigieux, le Grand Palais, qui accueille cette vente depuis 2011.

Pour Bonhams, maison qui opère à l’international, la vente de Paris à l’occasion de Rétromobile est un des événements majeurs de l’année avec Goodwood et Pebble Beach. Le plateau proposé le 7 février dernier, composé de 86 voitures, 84 motos et un avion, était éclectique et couvrait un large spectre que ce soit en types de voiture comme en époques, avec un accent particulier sur une belle sélection d’avant-guerre dont la vedette était une Bugatti Type 54 usine de 1931, une voiture de Grand Prix à compresseur ex-Achille Varzi, estimée à plus de 2,5 millions d’euros. Elle était accompagnée de la Type 57C du Patron, Ettore Bugatti, et parmi les grosses cotes figuraient également une Bentley 6 1/2 Speed Six de 1929, une rare Aston Martin DB4 Vantage décapotable, une Mercedes 540K de 1938 et une très belle Delage Sport Tourer carrossée par Chapron de 1931.

La Bugatti Type 54 n’a pas atteint son prix de réserve mais les autres modèles de valeur ont trouvé acquéreurs, pour un chiffre total de 13 millions d’euros environ, ce qui met cette vente dans la même tendance « réussie mais raisonnable » que la vente Artcurial.

Lire également:
Rétromobile 2013: Vente aux enchères Artcurial

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Rétromobile 2013 : Vente aux enchères Bonhams"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
leelabradaauto
Invité

l’agence immobilière classieuse de l’auto qui change de mains , mais ne perd pas de valeur

Carlos Ghost
Invité
Si « agence immobilière classieuse » désigne Christie’s », je veux croire que c’est ironique. Il y quelques années à Rétromobile, j’avais acheté (fort cher) le catalogue de la vente. Très vite, je suis tombé sur un nombre incroyable de fautes en tous genres : orthographe, syntaxe, typographie. Le tout dans une traduction à la truelle d’anglais commercial à base de redondances je m’la pète et d’équivalents maladroit de « dramatic », « cosmetic», « gorgeous » et « marvellous ». Rentré chez moi, j’en avais tiré deux docs à mettre en parallèle : – Une page de ce catalogue.… Lire la suite >>
pasdak
Invité

Ok, la vente a lieu pendant Rétromobile. Mais hors cette coïncidence de dates, je ne vois pas le lien que laisse suggérer le titre et le texte. J’étais au Gand Palais, et sauf erreur, je n’ai vu nulle part sur place, ni dans l’épais catalogue, une référence au salon de la Porte de Versailles…

wpDiscuz