Accueil Egocentrisme exacerbé Renault : Carlos Ghosn les deux mains sur le volant !

Renault : Carlos Ghosn les deux mains sur le volant !

109
12
PARTAGER

Le départ « surprise » du Directeur Général de Renault, Carlos Tavares, oblige Renault à lui trouver un successeur. Enfin presque puisqu’une proposition de réorganisation donnant les « pleins pouvoirs » à Carlos Ghosn a été présentée ce mardi au Conseil d’Administration

Pour résumer un peu la situation de Renault jusqu’à la semaine dernière, on pourrait dire que de deux Carlos, il y en avait un de trop. Désormais débarrassé d’un talentueux et ambitieux numéro 2, Carlos Ghosn a désormais les mains libres pour asseoir son pouvoir sur le losange. Dans un projet « d’adaptation de l’organisation du Groupe Renault », Carlos Ghosn a présenté aux 120 dirigeants du groupe sa vision de la réorganisation.

Diviser pour mieux régner

En lieu et place d’un numéro 2, Carlos Ghosn propose de scinder en deux les activités du Directeur Général aux Opérations. Une première direction dite « Déléguée à la Compétitivité » sera en charge du développement des produits, de la compétitivité, des coûts et de la rentabilité de ceux-ci. Une deuxième direction dite « Déléguée à la Performance » aura quant à elle pour mission de faire croitre les parts de marché et les profits des différentes régions du globe.

Les deux Directions créées reporteront directement au Président Directeur Général, c’est à dire Carlos Ghosn. Soumise au Conseil d’Administration et donc présentée lors du séminaire de rentrée aux dirigeants, la réorganisation fera l’objet d’une information le 9 septembre prochain lors du Comité Central d’Entreprise (CCE).

Carlos Ghosn parti pour se succéder l’an prochain

Suite à l’affaire du vrai-faux espionnage, les responsabilités du DG de Renault avait déjà été réduites, devenant finalement un costume trop petit pour Carlos Tavares. Elles sont réduites désormais encore d’avantage et on voit donc mal qui pourra faire de l’ombre à Carlos Ghosn – son mandat arrive à échéance en mai 2014. S’il n’a pas encore émis le souhait de continuer, Ghosn devrait tout de même être candidat à sa propre succession et ainsi garder fixement la barre de Renault.

Lire également : Renault – Qui pour remplacer Tavares ?
Qu’est devenu Patrick Pelata ?
Carlos Tavares quitte Renault

Source : Renault

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Renault : Carlos Ghosn les deux mains sur le volant !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pat d pau
Invité

Calvet(ex pdg psa) gagnait 500.000 euros par an, ghosn est à 11 millions.
Les salaires de la haute classe ont explosé en 20 ans.
Les salaires des ouvriers ont baissé de 10 à 20% ces 20 dernieres années.

pat d pau
Invité

* SMIC horaire brut en 1989 : 4,48 € / h soit 9100 € / an (pour 39 heures/ semaine)
* SMIC horaire brut en 2008 : 8,71 € / h soit 16000 € / an (pour 35 heures/ semaine)

En 1989, Jacques Calvet gagnait donc environ 49 fois plus qu’un salarié au SMIC.
Aujourd’hui, en moyenne, un patron du CAC40 gagne environ 250 fois plus qu’un salarié au SMIC.

Zechose
Invité

+1 concernant le split du salaire de Carlos, Renault c’est environ 1M€ – 1,5M€, c’est Nissan qui fournit la plus grande part du salaire, donc s’il faut se plaindre du salaire c’est au près de Nissan et non de Renault.

Carlos Ghost
Invité

Carlos Ier a appliqué le principe : pas deux crocodiles dans le même marigot.

Il se serait vexé que Tavares exprime son ambition.

Si je comprends bien, l’ambition, c’est un truc rien que pour lui.

Si je comprends bine aussi, monsieur ne prépare pas sa succession : après lui, le déluge.

Admin
La décision de Carlos Ghosn est parfaitement logique. Ca n’est pas vraiment une question d’être vexé ou pas, a ce niveau-la il n’y a pas de place pour les sentiments. A partir du moment ou un cadre dirigeant, surtout a ce niveau, exprime sur la place publique son désir d’aller travailler chez la concurrence, ça veut dire qu’il n’est plus a 100% concentre sur sa mission présente et il ne peut donc plus la remplir correctement. Simple constat, rien de personnel. Je ne pense d’ailleurs pas que Carlos Tavares ait imaginé une autre issue lorsqu’il a donné l’interview. Son souhait… Lire la suite >>
Carlos Ghost
Invité

« Je ne pense d’ailleurs pas que Carlos Tavares ait imaginé une autre issue lorsqu’il a donné l’interview.  »

Pas faux. Il se rendait compte que pour lui c’était cuit.

Au passage : on a oublié le comportement peu glorieux en matière de compétence de Carlos Ier dans l’affaire du faux espionnage. Mais il est vrai que ce monsieur était « too big to fail »…

smiley0041
Invité

Carlos n’est intéressé que par l’argent. Le reste de ne l’intéresse pas.

SAM
Invité
« d’un talentueux et ambitieux » vous allez vite dans les déductions, comment en deux peut-on être considérer comme talentueux un monsieur. Bon communiquant au début de son mandat mais talentueux, seul le temps nous le dira quand il sera (d’après ses vœux) à la tête de GM au bout de cinq ans. Après être ambitieux c’est bien mais l’ambition mal placée quand votre groupe traverse une crise importante et que chez PSA on fait profil bas, c’est un peu juste. Ambitieux, vous dites, vulgaire plutôt et déconnecté de toutes réalités, comme quoi au final, c’est bien qu’il soit parti! Je suis… Lire la suite >>
DAS
Invité

OUF
Désormais débarrassé d’un talentueux et ambitieux numéro 2…….
Bonne nouvelle

wpDiscuz