Accueil Endurance Asian Le Mans Series 2013 – 1 : KCMG inaugure à Inje

Asian Le Mans Series 2013 – 1 : KCMG inaugure à Inje

112
0
PARTAGER

Ce fut difficile à mettre sur pied, c’est encore embryonnaire mais c’est parti : l’Asian Le Mans Series a enfin débuté à Inje en Corée et c’est l’équipe de Hong Kong KCMG qui inaugure le palmarès.


L’Asian Le Mans Series, la série régionale d’endurance que l’ACO voudrait voir comme le pendant asiatique de l’ELMS et de l’ALMS pour promouvoir et développer les valeurs de l’endurance à la sauce Le Mans dans toute l’Asie, n’en est pas à son coup d’essai. Des tentatives pour mettre sur pied le championnat ont eu lieu dans le passé, centrées sur le Japon, sans pouvoir décoller. Phagocytée par les teams européens pour récupérer le sésame pour les 24 heures en 2009, la précédente édition n’avait pas passé l’hiver.

Cette fois l’approche est différente. L’ACO et Mark Thomas, le directeur de la série, ont voulu que l’Asian Le Mans Series nouvelle mouture soit véritablement une série asiatique, au niveau de l’infrastructure comme des participants. C’est une gageure et le délai et les changements par rapport au programme initial ont montré que les candidats ne se bousculaient pas au portillon. Mais grâce à l’engagement de quelques figures locales motivées, l’implication de OAK Racing et de quelques sponsors de beau calibre tels Total et Michelin, la série a pu arriver à Inje avec une liste des engagés courte mais pas ridicule : 2 LMP2, une GTE et 6 GTC avec un bon mix de pilotes venant de plusieurs pays d’Asie et quelques Européens de renom.

On a bien cru pendant quelques jours avant l’arrivée des écuries sur le nouveau circuit coréen que le week-end était compromis par la faute d’une obscure dispute entre les propriétaires du circuit et le promoteur local, au grand dam des organisateurs de la série, mais tout est finalement rentré dans l’ordre. Ce sont donc présentés à Inje, un intéressant tracé sur fond de montagnes, plein de dénivelés et que certains pilotes ont déjà surnommés mini Spa, les valeureux engagés de cette première : deux LMP2 avec l’équipe KCMG, vue au Mans cette année,  sur la Morgan Nissan no18 pilotée par l’équipage Akash Nandy/James Winslow/Gary Thomson, OAK Racing avec la Morgan Judd no24 de Jeffrey Lee/Ho-Pin Tung/David Cheng, une GTE avec la Ferrari 458 Taisan no70 pour Kamui Kobayashi et Naoki Yokomizo, une Ferrari GTC AF Corse no77 pour Bertolini/Rugolo/Wyatt, l’Aston Martin Craft AMR 007 de Frank Yu/Stefan Mücke, la vieille Porsche Taisan no26 pour Mineo/Taniguchi, une Lamborghini Gallardo et deux McLaren MP4-12C taiwanaises.

Les LMP2 ont bien entendu dominé la séance de qualification, la pole étant pour la Morgan OAK avec un nouveau record de la piste à la clé, le premier en fait puisqu’Inje n’a vu qu’une poignée d’épreuves jusqu’ici. En GT, c’est Kamui Kobayashi sur la Ferrari Taisan qui prenait le meilleur sur l’Aston Martin Craft AMR de Stefan Mücke. La Lamborghini n037 ne postait pas de temps mais était au départ, au contraire de la seconde McLaren.

La course débutait par… des tours derrière le safety car, la faute à une averse violente venue baptiser, c’est de bonne augure en Asie, la course en pré-grille. Le temps que la piste redevienne praticable et la course pouvait véritablement commencer. La Morgan OAK commençait par mener, mais était plombée par une série de pénalités qui la mettait hors de la lutte pour la tête. C’est donc la voiture de KCMG qui dominait le reste de la course, la Morgan no24 accrochant le podium en fin de course suite aux ennuis de l’Aston Martin 007 qui a longtement tenu la troisième position. Notons la belle prestation du plus jeune pilote à avoir participé à une épreuve ACO, Akash Nandy, qui à seize ans n’a pas encore le droit de passer le permis mais qui a parfaitement tenu sa place lors de son relais sur la voiture gagnante. La seconde place était pour la Ferrari  AF Corse, menée de main de maître par les vétérans italiens Bertolini et Rigulo, associés à l’Américain Steve Wyatt, qui gagnent la catégorie GTC. Sept voitures terminent classées pour cette première épreuve.

La prochaine course aura lieu le 22 septembre au Japon à Fuji où la série devrait compter un nombre de voitures nettement en hausse grâce à la participation de nombre de voitures GT300 du championnat Super GT.

Crédit photos : Paul Khoo / Rewind Media pour Asian Le Mans Series

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz