Accueil Actualités Entreprise Tata veut débarquer en Australie

Tata veut débarquer en Australie

68
0
PARTAGER

Tata à la conquête de l’Asie-Pacifique, suite. Après l’Indonésie, le Vietnam et la Birmanie (où il vend déjà quelques utilitaires), le constructeur indien vise l’Australie. Le moins qu’on puisse dire, c’est que Tata se réveille enfin…Son partenaire local est Fusion Automotive. L’objectif est de disposer de 13 points d’ici la fin de l’année et 25 à l’horizon 2014. De quoi quadriller à peu près l’ile-continent.

Son cheval de bataille, c’est le pick-up Xenon. Tata ne le fabrique qu’avec un 2,2l turbo-diesel DiCOR 140ch. Par contre, il sera décliné en 4×4, 4×2, simple-cabine et double-cabine. Son atout est son prix bas, mais la concurrence sera rude face aux marques établies (Toyota, Mitsubishi…) et aux soldeurs (Great Wall, Foton…)

Le constructeur ne précise pas ses objectifs de vente. A l’échelle de l’export chez Tata, un millier d’unités annuelles ferait déjà amplement son bonheur. Il ne précise pas non plus s’il compte exporter d’autres véhicules (des citadines? Des utilitaires?) en Australie.

Source:
Tata

A lire également:
Tata débarque en Birmanie
La Tata Nano arrive au Vietnam
Tata et Tony Fernandes, une compagnie aérienne aujourd’hui, des voitures demain?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz