Accueil F3 F4 et F3 Cup à Brands Hatch: Alice Powell de peu

F4 et F3 Cup à Brands Hatch: Alice Powell de peu

66
0
PARTAGER

A Oulton Park, Alice Powell (Mark Bailey Racing) semblait sur une autre planète. Qui pouvait bien arrêter l’Anglaise? Quatre mois plus tard, son avance au championnat a fondu comme neige au soleil. A Brands Hatch, pour la première fois, elle ne décroche aucune victoire. Une situation inconfortable pour une pilote qui rêve de retourner en GP3 (en utilisant son succès annoncé en F3 Cup pour démarcher les sponsors.)F4

Matt Bell (MattBell) est le plus rapide aux essais. Le RP du BRDC a l’air d’avoir un bon stock de calembours sur Bell (qui signifie « cloche », en anglais.) Hélas, c’est Jack Hughes (Lanan) qui décroche la pole.

Dans la course 1, le 2e sur la grille, Pietro Fittipaldi (MGR) ne peut contenir Charlie Robertson (HHC.) Voilà qui fait les affaire de Hughes, qui s’échappe. Fittipaldi (d’habitude abonné au milieu de grille) repasse le pilote Ginetta et s’installe en 2e position.
Alors qu’on s’achemine vers un podium Hughes-Fittipaldi-Robertson, tout part en vrille! Dans le dernier tour, Hughes a un pépin mécanique.Fittipaldi en profite et s’impose. C’est sa première victoire en monoplace. Hasard ou coïncidence, c’est aussi à Brands Hatch que son grand-père, Emerson, a obtenu son premier succès en monoplace (en FF 1600, en 1969…) La boite de Robertson est bloquée en 5e. Seb Morris (Hillspeed) le double et termine 2e. On a donc un podium Fittipaldi-Morris-Robertson!

Poleman de la course 2, Raoul Hyman se voit déjà triomphant en F4 (ce qui serait une première pour le Sud-Africain.) Au feu vert, il contrôle effectivement Matthew Graham (SWR.) Mais ce dernier part à l’attaque et finit par trouver l’ouverture. Hyman tente alors de gagner l’argent. Mais Jack Barlow (SWR) ne l’entend pas de cette oreille! Il lui met la pression et là encore, le Sud-Africain cède.)
On obtient donc un doublé de SWR (qui, pour mémoire, est composé d’anciens de TWR) et la première victoire de Graham.

Dans la course 3, Hughes se venge du samedi après-midi! Encore une fois, il profite de la bagarre entre le 2e et le 3e (Diego Menchaca -MGR- et Jake Dalton -MGR-.) Menchaca passe. Dalton, lui, semble avoir un pépin technique. Graham hérite du 3e rang. A partir de là, ça ne bouge plus. Hughes s’impose donc devant Menchaca et Graham.

Au classement, Hughes reprend la main, avec 272 points. Morris est désormais 2e, à 256 points. Dalton dégringole au 3e rang, à 249 points. Barlow est en embuscade, à 239 points.

F3 Cup

Fin 2012, le championnat veut profiter de l’effondrement du British F3. Il présente alors un calendrier « Européen ». Finalement, il ne s’offre qu’une seule sortie sur le continent, à Zolder. L’escale est un flop, avec 6 voitures au départ.
Pour Brands Hatch, la F3 Cup est de nouveau au complet. Il y a même un petit nouveau: Chris Headlam (Lanan.) Ce pilote de Britcar s’essaye à la monoplace. Notez que son fils, Daniel, court en F4 (il pointe au 18e rang.)

Tristan Cliffe (Omicron) semble bien aimer Brands Hatch. Déjà en pole lors de la précédente venue, il récidive.

Dans la course 1, c’est bien simple: le trio ne bouge pas. Cliffe s’impose devant Louis Hamilton-Smith (Jigsaw) et Alice Powell (Mark Bailey Racing.)

Dans la course 2, Alex Craven (Lanan) effectue un départ canon (apparemment volé.) Il se retrouve 3e, derrière Cliffe et Hamilton-Smith. Craven a même brièvement la 2e place en vue! Powell reprend la 3e place et on obtient donc un podium identique à la course 1!

Crédits photos: F3 Cup (photos 1 et 7, 8 et 9), F4 (photos 2 à 6)

A lire également:
Résultat des autres disciplines

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz