Accueil Audi CTCC 2013: Ordos

CTCC 2013: Ordos

128
0
PARTAGER

Le CTCC récompense les voitures qui ont débuté la saison avec 0km d’essai! En Production, c’est un triplé des Yaris et en Superproduction, un doublé de Focus. Et comme d’habitude, il y a aussi de la Scirocco R-Cup, de la Carrera Cup, de l’Audi R8 LMS Cup et la Formula Masters China.Le circuit d’Ordos traverse une grave crise financière. La faute notamment à un calendrier squelettique. Néanmoins, pour l’unique gros meeting de l’année, on fait comme si de rien n’était.

CTCC – Production

C’est le week-end des GAC-Toyota Yaris (à ne pas confondre avec les FAW-Toyota Yaris -première génération- de RSR.) Han Hanbio décroche la pole devant Liu Yang et la Verna de « David » Zhu.

Zhu est persuadé qu’il ne fera qu’une bouchée des Yaris! Au feu vert, Han et Liu restent néanmoins devant. Sun Chao (Yaris RSR) et Wan Jincun (Yaris) se bagarrent pour la 4e place. Wan passe et il s’attaque ensuite à Zhu. Le pilote de GT-FFSA résiste, commet une faute et laisse donc passer Wan. On a donc alors un triplé des Yaris. En tête, Liu double son équipier. Sun tente sa chance sur Zhu. Ce dernier résiste, commet une faute et se retrouve donc 5e!
Le triplé Yaris se maintient jusqu’au damier. On peut même parler de quadruplé (même si la FAW-Toyota de Sun n’a rien à voir avec les 3 autres.)

CTCC – Superproduction

Qui pourra stopper Andy Yan et les Ford Focus du team FRD? En Mongolie-intérieure, l’ex-pilote de Formule Atlantic est de nouveau imbattable aux essais.

Dans le tour de formation, la domination des Focus est mise à mal: Xie Xinzhe a du mal à quitter les stands, du coup, il est relégué en queue de peloton. En tête, Yan et son équipier Jiang Tenyi roulent en formation. Leur meilleur allié, c’est Huang Chuan (DongFeng-Yueda-Kia K2), qui joue le service d’ordre. Sur la 4e Focus, Rainey He, cède face à la pression des 4 Polo GTI! Avec Han Han, c’est particulièrement chaud, la Focus et la Polo se touchant plusieurs fois.
En tête, Yan s’offre un 3e succès consécutif, devant Jiang. Malgré la pression de Zhang Zhen Dong (Polo GTI), Huang tient le coup et offre un nouveau podium à la K2.

Scirocco R-Cup

Cette année, la compétition tourne à un duel entre Andrea Reggiani et Bao Jin Long. Dans la course 1, le Chinois s’impose devant l’Italien et Thomas Fjordbach. Le lendemain, Reggiani prend sa revanche. Fjordbach est 2e. Le tricolore Patrick Boulaud est 3e.

Porsche Carrera Cup Asia

Actuellement, les hommages à Allan Simonsen se multiplient. Celui de la Carrera Cup Asia a d’autant plus de sincérité que le Danois a fréquenté la discipline. Invité ici-même, à Ordos, en 2012, il a d’ailleurs remporté la course 2.

Cette année, c’est Darryl O’Young l’invité. L’ancien champion de Carrera Cup Asia a déjà tenu ce rôle à Shanghai.

Depuis quelques manches, Earl Bamber est passé d’outsider à leader. Il arrive à Ordos en tête du championnat et y décroche sa première pole dans la discipline. Martin Ragginger, son principal rival, est 2e.

La course 1 est somme toute assez calme. Bamber et Ragginger restent dans cet ordre. Ho-Pin Tung, en pleine forme, neutralise Alexandre Imperatori et part à l’assaut de Rodolfo Avila, solide 3e. Néanmoins, le Portugais de Macao réussit à contenir le Chinois.

En B, le vainqueur, Egidio Perfetti, agite un drapeau danois, en mémoire de Simonsen.

Dans la course 2, Bamber est de nouveau intouchable. Et pourtant, Ragginger lui met une pression maximale! 3e, Imperatori est content d’être simplement sur le podium. C’est dire si le champion en titre traverse un passage à vide… Zhang Zhiqiang, 4e, est premier Chinois.

Au classement, Bamber se donne de l’air sur Ragginger, à respectivement 133 points et 124 points. 3e à 103 points, Avila semble trop loin pour viser le titre.

Audi R8 LMS Cup

Depuis Zhuhai, beaucoup de pilotes ont roulé, de quoi regonfler les égos. Adderly Fong a maqué ses premiers points en GP3, Sun Zheng a décroché deux podiums en British F3 (en National), Alex Yoong vient d’inscrire un podium en GT Asia (avec une R8 plus ou moins privée), etc.
Annoncé depuis le début de saison, « Franky » Cheng Cong Fu rejoint enfin le peloton. Rappelons que l’ex-mascotte de Mercedes pour la Chine a trouvé un job similaire chez Audi. Il revient du Mans, où il a couru les 24h avec le Rebellion Racing.

Pas mal de rebondissements dans la course 1. Yoong démarre en trombe et dépose le poleman Marchy Lee. Plus loin, Rahel Frey, 3e, part à la faute. Au bénéfice de Fong et Cheng. Lee revient sur le leader, mais l’ex-pilote Minardi profite de la sinuosité d’Ordos pour bouchonner. Yoong s’impose, puis les commissaires le punissent pour départ anticipé. La victoire revient donc à Lee, devant Fong et Cheng.

Dans la course 2, Lee se fait attaquer par Frey. La Suissesse expédie le Chinois de Hong-Kong dans le bac à sable… Mais Lee revient et lui rend la monnaie de sa pièce. Puis il commet une erreur. Yoong prend alors les commandes. Sun abandonne dans la ligne droite et le safety car sort. Voilà Yoong au contact de ses poursuivants, Fong, Bamber et Cheng. Après le restart, le Néo-zélandais double le pilote de GP3, puis il s’attaque à Yoong. Quant à Cheng, il crève. Le Malaisien est sauvé par le damier, tout comme Fong, suivi comme son ombre par Frey.

Au classement, Yoong reste en tête, avec 77 points. Il devance Fong, à 69 points et Lee, à 51 points.

Formula Masters China

On termine par l’unique série de monoplaces du meeting. A Ordos, Tanart Sathienthirakul (Eurasia) fait ses débuts. Le Thaïlandais a été notamment vu en Toyota Racing Series. Aux essais, on retrouve les 4 animateurs du championnats aux 4 premières places: Akash Nandy (KCMG) décroche la pole devant Afiq Yazid (Meritus), Raj Barath (Meco) et Aidan Wright (Meritus GP.)

Dans la course 1, Nandy a d’emblée Yazid dans ses rétros. Le Malaisien finit par le doubler. En queue de peloton, Zou Chen Yu (Star Racing) effectue une pirouette et le safety-car sort. Au restart, pas de problème pour Yazid, qui taille la route. Nandy est 2e, devant Barath. Sathienthirakul est 4e.

Dans la course 2, Yazid est sur orbite. La partie est d’autant plus facile que Barath oublie de démarrer et que Nandy part à la faute dans les premiers tours. Ren Nagabuchi (Super Licence) et Sathienthirakul héritent des 2e et 3e places, qu’ils conserveront jusqu’au bout.

Suite à des incidents le samedi et des travaux sur la piste, il n’y a que 2 courses à Ordos.

Grâce à ce doublé, Yazid fait un grand pas vers le titre. Il repart d’Ordos avec 106 points. Barath suit à 83 points, devant Wright, à 79 points.

Crédits photos:

A lire également:
CTCC 2013: Shanghai-Tianma

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz