Accueil F1 F1 2013 – Jerez : Kimi pour finir

F1 2013 – Jerez : Kimi pour finir

61
10
PARTAGER

La Lotus E21 semble décidément en forme en ce début d’année. Kimi Räikkönen cette quatrième et dernière journée à Jerez en tête des chronos. Bien entendu du coté de Lotus on sait que ces chronos sont peu représentatifs mais on se réjouit tout de même du bon travail accompli.

Une Lotus qui semble bien née
Après Romain Grosjean mercredi c’est au tour de son coéquipier finlandais d’inscrire son nom tout en haut de la feuille des temps. « Nous avons continué notre programme d’hier et avons fait de bon progrès. (…) La voiture semble forte et nous avons une plutôt bonne idée d’où nous allons avec les progrès ». Räikkönen devance le français Jules Bianchi qui a sauté dans le baquet de la Force India et mis plus de 8 dixièmes au meilleur temps de Paul di Resta ! « Ma première expérience dans la nouvelle voiture était très positive et elle est clairement meilleure que celle de l’an passé » déclare le Français qui espère toujours être titularisé pour cette saison.

Au troisième rang on trouve le triple champion du monde Sebastian Vettel qui a passé sa journée sur de longs runs en pneus mediums ou durs. Vettel devance Esteban Gutierrez qui a fait un véritable marathon avec 142 tours du circuit. Au total des deux jours le Mexicain a parcouru plus de 250 tours ! Jean-Eric Vergne au volant de la Toro Rosso réalise le sixième temps mais surtout tourne près de 4 dixièmes plus vite que son coéquipier Ricciardo.

Hamilton et Bottas près à bondir sur la piste

La course contre le temps perdu pour Mercedes AMG
Lewis Hamilton a tenté de rattraper le temps perdu lors de son premier jour (sortie de piste sur problème de freins) et a établi le plus grand nombre de tour du jour avec 145 unités au compteur. Du coté de Mercedes on espère que la prochaine séance d’essais hivernaux à Barcelone se déroulera plus calmement pour préparer au mieux la saison. Sergio Perez continue son apprentissage de la McLaren. L’écurie de Woking a testé plusieurs éléments aérodynamiques durant ses essais.

Derrière Perez il y a un écart conséquent de 9 dixièmes après lequel on trouve Valtteri Bottas sur la Williams de la saison passée modifiée. Bottas qui débutera cette année sa carrière en tant que titulaire se paie le luxe de devancer son coéquipier Maldonado de plus de 7 dixièmes. Pedro de la Rosa a pu gouter à la joie de piloter la Ferrari F138. La journée avait pourtant mal débuté puisque après 3 tours seulement de la fumée s’échappait de sa voiture suite à un souci de boite de vitesse. Plus de peur que de mal pour les rouges puisque de la Rosa a pu boucler 48 tours de plus dans l’après-midi.

Gutierrez ruine un train de pneus ultra-tendres

Charles Pic découvre le KERS
Charles Pic lui aussi continue son apprentissage de sa nouvelle monoplace et de sa nouvelle écurie Caterham. « La piste était plus froide ce matin que lors des trois premiers jours donc c’était compliqué de faire bien travailler les pneus mais nous avons complété notre programme (…) L’une des clés de ces tests était de travailler sur exploiter au maximum le KERS (que découvrait le Français) et nous avons fait des progrès concrets sur ce point ». Luis Razia quant à lui tournait pour Marussia. Le Brésilien réussit de peu à dépasser le meilleur temps de son coéquipier Chilton. Fermant la marche on trouve Paul di Resta sur la Force India.

Toutes les écuries vont désormais retourner à l’usine et travailler sur les données récoltées. Elles se retrouveront toutes le 19 février à Barcelone pour la deuxième séance d’essais de la saison.

Classement non officiel de la journée :
1. Kimi Raikkonen, Lotus, 1:18.148, 83 tours
2. Jules Bianchi, Force India, 1:18.175, 56 tours
3. Sebastian Vettel, Red Bull, 1:18.565, 96 tours
4. Esteban Gutierrez, Sauber, 1:18.669, 142 tours
5. Jean-Eric Vergne, Toro Rosso, 1:18.760, 92 tours
6. Lewis Hamilton, Mercedes, 1:18.905, 145 tours
7. Sergio Perez, McLaren, 1:18.944, 98 tours
8. Valtteri Bottas, Williams, 1:19.851, 92 tours
9. Pedro de la Rosa, Ferrari, 1:20.316, 51 tours
10. Charles Pic, Caterham, 1:21.105, 109 tours
11. Luiz Razia, Marussia, 1:21.226, 82 tours
12. Paul di Resta, Force India, 1:23.435, 49 tours

Classement non officiel de la semaine :
1. Felipe Massa, Ferrari, 1:17.879, 227 tours
2. Kimi Raikkonen, Lotus, 1:18.148, 123 tours
3. Jules Bianchi, Force India, 1:18.175, 56 tours
4. Romain Grosjean, Lotus, 1:18.218, 149 tours
5. Sebastian Vettel, Red Bull, 1:18.565, 198 tours
6. Esteban Gutierrez, Sauber, 1:18.669, 252 tours
7. Jean-Eric Vergne, Toro Rosso, 1:18.760, 177 tours
8. Nico Rosberg, Mercedes, 1:18.766, 162 tours
9. Jenson Button, McLaren, 1:18.861, 120 tours
10. Lewis Hamilton, Mercedes, 1:18.905, 160 tours
11. Sergio Perez, McLaren, 1:18.944, 179 tours
12. Paul di Resta, Force India, 1:19.003, 240 tours
13. Daniel Ricciardo, Toro Rosso, 1:19.134, 153 tours
14. James Rossiter, Force India, 1:19.303, 61 tours
15. Mark Webber, Red Bull, 1:19.338, 174 tours
16. Nico Hulkenberg, Sauber, 1:19.502, 178 tours
17. Valtteri Bottas, Williams, 1:19.851, 178 tours
18. Pedro de la Rosa, Ferrari, 1:20.316, 51 tours
19. Pastor Maldonado, Williams, 1:20.693, 155 tours
20. Charles Pic, Caterham, 1:21.105, 166 tours
21. Luiz Razia, Marussia, 1:21.226, 113 tours
22. Max Chilton, Marussia, 1:21.269, 107 tours
23. Giedo van der Garde, Caterham, 1:21.311, 152 tours

Source et photo : Formule 1

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "F1 2013 – Jerez : Kimi pour finir"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
carcassor
Invité

tiens, une ferrari qui flambe…..finalement c’est rassurant d’avoir des points de repère dans ce monde de brutes….

wizz
Membre

une ferrari qui flambe, et pas de bruce à l’horizon (et ni azzurra, cappon, edgar…)

Loshe
Invité

Tiens une Ferrari qui brule sur le bord de la route ..Oups de la piste. A force d’en voir qui brulent on finit par confondre les lieux.

Geeks
Invité

Tien une ferra… 3 commentaire qui ne valles pas mieux que les commentaires passionnée de gars comme bruce azzurra…

Pourquoi toujours cette guerre ? chacun aime ce qui lui plais, que ça brûle que c’est moche que c’est naz, on sans tape.
A chacun son plaisir 😉

Mugiwara
Membre

Derrière un écran de pc certains se voit pousser des ailes (cou…es) qu’ils n’ont pas dans la vie réel… Bref le propre du bon Troll et de sa déf première.
Enfin cette ultime saison sans assistance réspiratoire et avec des moulins qui ont encore un minimum de noblesse « cylindrique » sera de mon simple avis très disputé , du moins pour les 4 première top team, ce qui promet une jolie bagarre en éspérant que le « facteur » Grosjean saura calmer ses ardeurs au départ 🙂 .

DiZeL
Membre

Ah ça ira ça ira ça ira
Les cylindres en trop à la lanterne
Ah ça ira ça ira ça ira
Les cylindres en trop on les pendra !

John
Invité

Le V6 Turbo 1600 c’est pas ce que j’appelle la fin. A l’époque avec des règlement plus permissif ça donnait des choses sympa (surtout en Qualif’ XD)

juuhuu
Invité

@john, comme tu dis, à l’époque des règlements plus permissifs c’était sympa, mais au jour d’aujourd’hui où sécurité et standardisation (allez, et la fameuse réduction des couts ah ah), je doute que cela aboutisse à des performances vraiment en hausse ou à ce que ça soit visuellement ou auditivement plus sympa…
C’est tristement fini l’effet turbo et le pilotage délicat induit…

wpDiscuz