Accueil Nascar NASCAR : Ce qui va changer en 2013

NASCAR : Ce qui va changer en 2013

76
0
PARTAGER

Le lancement très attendu de la voiture de 6ème génération (G6), les changements dans le système de qualification, les transferts, l’arrivée d’une nouvelle équipe, la bataille pour le rookie de l’année, et bien sur celle pour le championnat… Voilà tous les éléments qui rendront la saison 2013 encore plus passionnante que les précédentes.

La voiture de 6ème Génération

Sans aucun doute, le plus grand changement sera l’arrivée de la nouvelle voiture. Après six années passées avec la Car Of Tomorrow (COT) – la voiture de demain -, la NASCAR revient aux voitures de production sur lesquelles ce sport a été fondée. Les Ford Fusion, Chevrolet et Toyota Camry SSS qui évoluent sur la piste ressemblent désormais beaucoup plus à leurs homologues présentées en concessions.

Ces nouveaux modèles utiliseront bien entendu toutes les innovations de sécurité qui ont caractérisé la COT, mais avec des technologies mises à jour. L’objectif pour les fabricants étant de renforcer les liens avec les fans, mais il est aussi commercial : « Course le dimanche, achat le lundi » !

Même les pilotes ont été impressionnés par l’esthétique de la G6. Il aura fallut plus d’un an à la NASCAR pour préparer cette voiture, de la conception du châssis aux essais en soufflerie puis en piste.
Les essais de pré-saison ont permis d’enregistrer des vitesses dignes des records de piste, et les pilotes previennent que c’est un bon indicateur de ce à quoi il faut s’attendre pour l’année à venir.

Les transferts

Mi-Décembre, alors qu’il était déjà en contrat avec la Joe Gibbs Racing, Matt Kenseth s’est présenté à l’atelier de la Roush Fenway Racing et a offert des bouteilles de champagne à tous les membres de son ex équipe pour les remercier des 15 ans de collaboration qui lui ont apporté un titre de Rookie de l’année (2000), un championnat Sprint Cup (2003) et deux victoires au Daytona 500 (2009 et 2012).

« Je rentre dans l’inconnu », a déclaré Kenseth, qui a terminé septième du Chase 2012. « Chaque année il y a une modification, que ce soit une évolution de la voiture, un changement de règle ou un nouveau dans l’équipe. Mais je n’ai jamais vécu quelque chose comme ça. Changement d’équipe, d’organisation, de modèle de voiture, et de coéquipiers. Tout est nouveau. Je mentirais si je disais que je n’étais pas un peu nerveux, mais je suis aussi excité et vraiment impatient d’y être. Je suis pressé de me mettre au travail. »

Après 11 années de compétition, Dodge a décidé comme en 1977 de se retirer du championnat Nascar. Une seule équipe roulait encore avec une voiture de la marque en 2012, le Penske Racing, celle du champion Brad Keselowski. Penske qui utilisera désormais des Ford Fusion, offre un nouveau coéquipier à Keselowski, en la personne de Joey Logano (4ème en 2012), qui laisse lui sa Toyota n°20 à Matt Kenseth.

Le double champion de Nationwide, Ricky Stenhouse Jr. prend lui la place de Kenseth chez Roush Fenway et fera tout pour rajouter le titre de Rookie de l’année à son palmarès. Ancien champion, Kurt Busch sera à plein temps plein dans la n°78 du Furniture Row Racing, sa troisième équipe pour des deux dernières saisons. Il avait effectué six courses pour cette équipe en fin de saison 2012.

Une nouvelle équipe disputera le titre cette saison. Brandon Davis, chef de la direction de Swan Energy Inc, une entreprise privée d’huile et de gaz, a racheté l’équipe Inception Racing pour en faire Swan Racing, la Toyota n°30 restant confiée à David Stremme.

« Swan Racing a été créée pour courir de façon compétitive tous les week-ends. Je suis convaincu que nous avons une équipe qui sera un jour à la barre d’une écurie championne », précise Davis


 Modifications des qualifications

Au-delà des nouvelles voitures, les fans assisteront à un nouveau système de qualification. Une « grande victoire pour nos fans », selon le vice-président NASCAR, Robin Pemberton.

Afin d’augmenter «l’intrigue, l’excitation et le drame » des qualifications, la NASCAR a annoncé une nouvelle procédure dite « 36-6-1 » pour établir la grille de départ. Les 36 voitures les plus rapides gagneront leur place en fonction de leur chrono. Les six places suivantes seront réservées à celles qui auront le plus de points au classement propriétaires. La dernière place sera quant à elle réservée au plus récent des champions en activité (si celui-ci ne s’est pas qualifié) Depuis 2008, les 35 premières positions étaient réservées aux meilleures équipes dans le classement propriétaire. Maintenant, un maximum de sept positions seront basées sur ces points, ce qui redonnera une plus grande place aux performances lors des qualifications. Les points du classement propriétaires de l’année précédente n’interviendront que sur les trois premières courses de la nouvelle saison, contrairement aux cinq premières courses lors des années précédentes.

En outre, la NASCAR effectuera un tirage au sort pour définir l’ordre de passage durant les qualifications. En cas d’annulation pour cause de pluie, les onze premières place seront définies par les vitesses mesurées lors des essais libres.

Un autre changement majeur cette année concerne les essais privés. Chaque équipe pourra dorénavant effectuer quatre essais sur des speedway organisant une course. Lors des quatre dernières saisons, les équipes n’étaient autorisées à faire des essais uniquement sur des pistes n’accueillant pas la Sprint Cup.


La guerre des Rookies

Après quelques saisons sans grand intérêt concernant la bataille pour le titre de Rookie de l’année, 2013 devrait nous offrir une des compétitions des plus intenses entre Ricky Stenhouse, le double champion de Nationwide, et Danica Patrick, qui vient de terminer sa première saison à temps plein en Nationwide, chez Stewart-Haas Racing.Ce qui rend cette compétition entre Patrick et Stenhouse si intéressante, c’est que les deux pilotes ont développé une forte amitié, l’une demandant souvent conseil à l’autre. Après une saison 2011 répartie entre IndyCar et NASCAR, Patrick a couru 10 courses de Cup en 2012 , en plus de l’intégralité du championnat Nationwide. Son meilleur résultat reste une 17e place à Phoenix, lors de sa dernière course.

« Je me sens beaucoup mieux préparée », dit Patrick. « Je suis plus à l’aise avec les voitures, les week-ends de course, les horaires. »

Reste la question à un million de dollars : Brad Keselowski, le champion 2012, peut-il à nouveau tenir à distance face aux Jimmie Johnson, Clint Bowyer, Tony Stewart et autres frères Busch ?

Source : Nascar Media

Crédit Image : Photo 1&2 : Nascar Media, Photo 3 : LAT Photographic

Lire également :
NASCAR Sprint Cup : Les meilleures performances 2012
NASCAR Nationwide : Les meilleures performances 2012
NASCAR : Nouveau look pour la G6

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz