Accueil F3 CFGP 2012 à Chengdu: le « Soleil » sans nuage

CFGP 2012 à Chengdu: le « Soleil » sans nuage

69
0
PARTAGER

En CFGP comme en F1, la finale a lieu le 25 novembre. Et là aussi, le double-champion sortant est en lice pour un troisième titre. Néanmoins, Yue Cui (P9K) n’a pas la chance de Sebastian Vettel. Et son rival Sun Zhen (BRT) de s’offrir son premier gros titre en automobile.

Trois pilotes arrivent à Chengdu avec l’ambition de viser le titre. C’est d’autant plus intéressant qu’ils appartiennent à trois écuries différentes et qu’ils ont trois profils différents.
Ils se connaissent d’autant mieux qu’ils courent en parallèle en CTCC, où ils sont équipiers chez Beijing-Hyundai (ci-dessous, avec Liu Yang.) Accessoirement, ils portent tous les trois des lunettes de vue!

Zhou Zi Bo (à gauche) est la grande surprise du CFGP 2012. Il représente une nouvelle génération de pilotes Chinois, qui rêvent d’Europe. Il possède le même manager que Ma Qin Hua (qu’il a croisé en karting.) Comme Ma, on l’a envoyé en Grande-Bretagne. Il y a testé des F3 et a disputé une meeting de FF 1600.
Cette année, c’est sa première saison complète en sport auto. Vainqueur d’une des deux manches d’ouverture du CFGP, il prend peu à peu de l’ampleur dans le paddock. Il pilote pour SSR.

Yue Cui (deuxième en partant de la droite) est la valeur sûre. Vice-champion du CFGP 2009, il remporte les titres 2010 et 2011. En CTCC, il joue le titre 2012 jusqu’au bout et se fait déclasser. Remporter le CFGP serait un lot de consolation.
Yue est très rapide: en 4 saisons de sport auto, il a remporté un tiers des courses qu’il a disputé! Le problème, c’est que c’est un pilote effacé, qui a du mal à se « vendre ».
Il pilote pour P9K, une écurie fondée par un négociant en vins sur internet.

Sun Zheng (à droite) est le chouchou des médias. En 2011, alors pilote Haima en CTCC, il remporte une course en début de saison. Un pilote chinois vainqueur avec une voiture chinoise? Les médias en font leur choux gras. La fédération chinoise le prend sous son aile. Il se retrouve au volant d’une Scirocco R-Cup, d’une Formula Pilota China et on lui offre même un stage d’intersaison à Fiorano!
En 2012, Sun est partout: CTCC, CFGP, Formula Pilota China et Audi R8 LMS Cup! Grâce à ce programme très dense, il gagne en vitesse de pointe. Désormais, il cherche des budgets pour s’exiler. Il espère aussi que sa 3e place finale en R8 LMS Cup (et meilleur Chinois) ne soit pas passée inaperçue chez Audi. Gagner le CFGP lui permettrait d’avoir un palmarès davantage en phase avec sa médiatisation.
Il pilote pour BRT, seule structure du CFGP à aligner 4 voitures.

C’est aussi l’heure du bilan.

La CFGP a effectué sa révolution copernicienne. Exit les gentlemen-drivers grisonnants, les seconds couteaux Hong-kongais ou japonais et les pilotes présents au coup par coup!
Aujourd’hui, à quelques rares exceptions, les pilotes sont d’authentiques espoirs chinois et ils participent à l’ensemble de la saison.

Le problème, c’est le niveau de compétitivité. Depuis sa création en 2006 (sous le nom d’Asian Formula Geely), les monoplaces Van Diemen n’ont pas évolué.
De plus, il n’y a que 4 courses par saison. On est donc davantage au niveau d’un championnat « promotion », voir « oldies » que d’un grand championnat de monoplace.
Néanmoins, on peut comprendre les organisateurs: en voulant imposer des monoplaces plus modernes ou plus performantes (donc plus chères), nombre de disciplines chinoises se sont brûlées les ailes…

Ai Shang Zhen, femme pilote

Cette saison, il n’y a pas de femmes en CFGP.

Ca va peut-être changer dans un proche avenir. P9K vient de recruter Ai Shang Zhen. Cette animatrice de Hunan TV, ancienne dauphine de miss Chine International, n’a aucune expérience de la course, mais elle aime le vin!

Ai sera à la fois porte-parole du négociant et pilote d’essai de l’écurie.

Les essais

Aucune contestation possible: Sun est l’homme du samedi!

Plus rapide aux essais libres, le pilote BRT décroche la pole l’après-midi.

Course 1

Yang Xi (BRT), 2e sur la grille, loupe complètement son départ. Li Chao (Wang Li) et Zhou en profitent pour le dépasser.

Quant au poleman Sun, il s’élance parfaitement. Il fait d’emblée le trou.

Yang se retrouve en lutte pour la 5e place face à Luo Zhaofeng. Il y a un contact et les deux voitures s’éliminent. Yue, parti du milieu de grille, tente une impossible remontée. 5e après l’accrochage de Yang et Luo, il dépasse Wu Ruopeng (Car Rental) et échoue au pied du podium.

On obtient donc un podium avec Sun, devant Li et Zhou.

Avec cette 3e victoire, Sun est mathématiquement à l’abri de ses poursuivants.

Course 2

Une course folle, folle, folle!

Liu Xiaohong (Hebei Bazhou) ne prend pas le départ suite à des problèmes de pneus. Dans le tour de chauffe, Sun Bo (BRT) renonce. Du coup, il y a un deuxième tour de chauffe.
Yue, s’y perd, double Sun et écope d’un drapeau noir. Une bien triste fin de saison pour le double-champion.

Au premier virage, Li et Luo s’accrochent.

Tai Yi (P9K) hérite de la 2e place, néanmoins Sun est déjà loin. Le néo-champion remporte une 4ème victoire dans un fauteuil.

Zhou termine 3e de l’épreuve, ce qui lui permet d’être vice-champion.

Source:
CFGP

A lire également:
CFGP 2012 à Shanghai: avantage Sun Zheng

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz